Chorégies d'Orange 2006 - Aïda - Plasson/Roubaud

Représentations
Répondre
Avatar du membre
perrine
Ténor
Ténor
Messages : 740
Enregistré le : 03 août 2003, 23:00
Contact :

Chorégies d'Orange 2006 - Aïda - Plasson/Roubaud

Message par perrine » 09 juil. 2006, 10:54

Aida de Verdi

Direction musicale : Michel Plasson
Chef des choeurs : Patrick Marie Aubert
Etudes musicales : Janine Reiss
Mise en scène : Charles Roubaud

Aida : Indra Thomas
Amneris : Marianne Cornetti
La Sacerdotessa : Marie-Paule Dotti
Radamès : Roberto Alagna
Amonasro : Seng-Hyoun Ko
Ramfis : Orlin Anastassov
Il Re di Eggito : Daniel Borowski
Un Messaggero : Martial Defontaine

Orchestre National de Lyon
Ch?urs du Capitole de Toulouse, de l'Opéra d'Avignon et de l'Opéra de Monte-Carlo

Samedi 8 juillet à 21h45 (report, en cas de mauvais temps, au dimanche 9 juillet à 21h45)
Mardi 11 juillet à 21h45 (report, en cas de mauvais temps, au mercredi 12 juillet à 21h45)


----------------------------------------------------------------


Difficile d'être objective pour un opéra que je n'apprécie pas. Cependant, j'ai passé un excellent moment à Orange hier soir.


La mise en scène est très réussie. Charles Roubaud a présenté une vision très sombre et très sobre de cette Aïda.
Le seul moment que j'ai partiellement apprécié est le ballet contant la guerre. Les costumes sont effrayants, et la chorégraphie assez fouillis.

A la baguette, j'ai trouvé Michel Plasson vraiment pompeux. peu de décalages chanteurs / orchestre, mais une platitude dans l'interprétation. Il joue peu sur les nuances, et appuie à chaque fois les fins de phrases, et les roulements de tambour. Il prend ensuite son temps avant de repartir, laissant ainsi le loisir au public d'applaudir à tout rompre sans que ce soit forcément nécessaire.

Vocalement plutôt bon. Toutes les voix passaient très bien.
la Aïda d' Indra Thomas présente du bon et du vraiment moins bon. Le timbre est très beau et elle a une belle projection. Des pianissimi superbes, mais des aigus criés au 1er acte. Le 2eme acte la voit meilleure, mais on retombe dans de l'indigeste les 2 derniers actes. Elle est souvent légérement en dessous.
Marianne Cornetti en Amneris est superbe. Une puissance, une voix, un investissement dans son rôle étonnants.
Roberto Alagna est aussi très convaincant en Radames. Il a toujours cette voix qui se projette avec une facilité déconcertante et ne laisse transparaître aucun signe de faiblesse. On est donc rassurés !!
Découverte pour moi de Seng-Hyoun Ko en Amonasro que les Avignonais ont pu entendre récemment dans Norma. Quel timbre !!! quelle voix !! quel investissement scénique. C'est une merveille.

Le quatuor de base est donc très homogéne et permet un beau fil directeur de toute cette représentation.

Applaudissements chaleureux au final, et c'est bien mérité.

Perrine
Le problème quand on trouve une solution, c\'est qu\'on perd une question.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20810
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 09 juil. 2006, 12:34

C'est Scarpia que Seng-Hyoun Ko a chanté dernièrement à l'Opéra d'Avignon.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Re: Chorégies d'Orange 2006 : Aïda

Message par Ruggero » 09 juil. 2006, 12:36

perrine a écrit : Roberto Alagna est aussi très convaincant en Radames. Il a toujours cette voix qui se projette avec une facilité déconcertante et ne laisse transparaître aucun signe de faiblesse. On est donc rassurés !!
Le dossier Alagna a dépassé récemment les 10 000 lectures. L'interview a été réalisé l'an dernier à Orange également :
http://site.operadatabase.com.site.hmt- ... page&pid=8

Il paraît qu'il a reçu des huées à la générale.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4085
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Chorégies d'Orange 2006 : Aïda

Message par Martine » 09 juil. 2006, 16:20

RuggeroRaimondi a écrit :
Le dossier Alagna a dépassé récemment les 10 000 lectures. L'interview a été réalisé l'an dernier à Orange également :
http://site.operadatabase.com.site.hmt- ... page&pid=8

Il paraît qu'il a reçu des huées à la générale.
De personnes qui ont assisté à la générale, le public a accueilli le spectacle avec enthousiasme et Roberto Alagna a été ovationné.

Merci Perrine pour le CR. J'ai hate d'être à mardi.
Pour le toit, je ne pourrai pas aider au débat, c'est la première fois que je vais à Orange.

ivopera
Alto
Alto
Messages : 348
Enregistré le : 31 oct. 2003, 00:00

Re: Chorégies d'Orange 2006 : Aïda

Message par ivopera » 09 juil. 2006, 17:56

RuggeroRaimondi a écrit :
perrine a écrit : Roberto Alagna est aussi très convaincant en Radames. Il a toujours cette voix qui se projette avec une facilité déconcertante et ne laisse transparaître aucun signe de faiblesse. On est donc rassurés !!
Le dossier Alagna a dépassé récemment les 10 000 lectures. L'interview a été réalisé l'an dernier à Orange également :
http://site.operadatabase.com.site.hmt- ... page&pid=8

Il paraît qu'il a reçu des huées à la générale.
Je suis extrêmement surpris par ec que je viens de lire
J'étais à la première et je suis un inconditionnel d'Alagna depuis des années (cf tous mes posts). La réalité estassez diféreente de ce qui a été dit plus haut

ALAGNA a réalisé une performance déplorable et a été accueilli très fraichement (le moins applaudi des grands rôles et un bon 10% qui huait!! C'est rare à Orange. Sur sa prestation, il était tendu au début puis a raté un grand nombre d'aigus (cela en devenait vraiment stressant) ou plutôt en a réussi un petit nombre. Il a été catastophique dans son duo avec Aida du troisième acte, entre inaudible et voix lâchant sur les aigus... J'étais au 15ème rang et c'était flagrant. Cela a été une terrible déception moi qui ai vu Alagna plus de 20 fois, il était dans un état préoccupant. Il a même hésité longuement avant de venir saluer et a semblé assez satisfait du peu de huées. On sentait après chaque air qu'il était très décu par sa prestation. J'espère que ce n'était que passager. Ce matin à l'hôtel un client à la table d'à côté en parlait en disant "un mythe est tombé", j'aurais voulu le rassurer ou le contredire mais j'ai des craintes. J'écouterai mardi (s'il chante) sur FRANCE MUSIQUE et j'attend Fiesque avec inquiétude. E,tre parenthèse, par rapport à son fabuleux récital de Montpellier, je l'ai trouvé bouffi et grossi (impression due au maquillage ou traitement médical???)

Avatar du membre
perrine
Ténor
Ténor
Messages : 740
Enregistré le : 03 août 2003, 23:00
Contact :

Message par perrine » 09 juil. 2006, 22:33

Il a même hésité longuement avant de venir saluer et a semblé assez satisfait du peu de huées.
Alors voici une autre version vue du haut :) : Amnéris s'est faite ovationnée, et a un peu profité des saluts du public. Roberto a commencé à arriver en courant pour passer la porte, et a vu qu'elle y était encore. Il s'est donc mis de coté, caché en attendant qu'elle finisse.
Il a donc mis un peu de temps à arriver le temps d'être sûr d'avoir la place libre !

Pas entendu de huées de là haut, pourtant c'est en général de là que ça part. Mais c'est vrai qu'il n'y a pas eu la totalité de l'envolée hystérique habituelle.


Perrine
Le problème quand on trouve une solution, c\'est qu\'on perd une question.

Avatar du membre
mc06
Ténor
Ténor
Messages : 806
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00

Message par mc06 » 10 juil. 2006, 08:43

J'ai passé une agréable soirée même si j'ai touvé l'accueil du public assez froid (heure tardive de fin du spectacle pouvant être une explication : 1H20)

C.Roubaud a signé un spectacle d'une grande beauté sans aucun pompiérisme (même si je n'ai pas trop apprécié la séquence du ballet).

Sur le plan vocal , je suis assez partagé.

R.Alagna vocalement m'a rassuré ...; du 33ème rang sa voix passait très bien . Il a chanté ce rôle avec beaucoup de nuances , là où d'autres ténors préfèrent vociférer ce qui a pu déconcerter certaines personnes .Il a présenté une très belle musicalité notamment dans son Celeste Aida et fut parfait dans le Terra addio ; il m'a semblé en difficultés au 3ème acte dans son duo avec Aida...Une prestation moins écalatante que l'an passé accueillie sans délire par le public .

Indra Thomas m'a semblé bien irrégulière ; sa composition du personnage est juste et très émouvante mais sa voix était assez limitée dans les aigus , sa diction étant assez brouillonne .

Finalement ,les triomphateurs de la soirée ont été la mezzo M.Cornetti et le baryton Seng-Hyoun Ko .
La première a composé une Amnéris , vocalement superbe ,sachant doser ses moyens et très habitée , renonçant aux clichés de la princesse egyptienne assoiffée de vengeance..son grand air dU 4ème acte fut un grand moment .
Le second , campe un Amonasro d'une rare justesse dramatique avec une voix en or , une diction exemplaire ..j'en ai eu des frissons..j'imagine bien ce qu'a pu donner son Scarpia à Avignon ...Un artiste à suivre !

Bonne prestation des choeurs.
Enfin , M.Plasson a souhaité donner une lecture assez intimiste de la partition tout en usant de quelques effets appuyés ..il en a résulté une direction assez décousue et ennuyeuse ..l'orchestre national de lyon étant en retrait (justesse des cuivres ).

Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4085
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Martine » 10 juil. 2006, 09:39

Cette Aida (photo de Roberto Alagna et Indra Thomas sur 2/3 de la page) est en une du cahier Culture du Figaro d'aujourd'hui, avec comme titre "Le triomphe de Roberto Alagna".

La critique de Jean-Louis Validire est juste en ligne.

http://www.lefigaro.fr/culture/20060710 ... range.html

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1306
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 10 juil. 2006, 12:22

Voici des extraits du journal La Provence sur cette représentation. Michel Egea souligne une mise en scène originale et intelligente, ainsi que le triomphe du baryton Seng-Hyoun Ko:

A propos de Roberto Alagna: "La tessiture n'est pas la bonne. Alagna est trop grave et a du mal à s'en sortir lorsqu'il faut monter en puissance."

Seng-Hyoun Ko: "Un en revanche qui marque son passage c'est Seng-Hyoun Ko. Le Coréen est un Amonasro précis et puissant, remarquable de présence."

Indra Thomas: "La Aïda d'Indra Thomas est d'une belle finesse dans la puissance. Elle monte haut sans fléchir et s'impose aux cotés d'Alagna. Une réelle performance pour la jeune femme qui, en dépit d'un léger fléchissement en fin de représentation, obtiendra un succès mérité."

Marianne Cornetti: "[...] incarne une Amnéris vocalement sûre d'elle et physiquement très présente."

Orchestre: "Musicalement l'Orchestre National de Lyon fait valoir ses qualités et couleurs sous la baguette d'un Michel Plasson qui a parfois tendance à ralentir ses tempi."

Mise en scène: "Scéniquement, enfin, Charles Roubaud et son équipe signent un bon travail dont l'originalité est certaine. Les projections sur le mur sont bienvenues mais c'est surtout le traitement du défilé de la victoire de Thèbes qui casse avec la tradition. Point d'éléphants ou de chevaux, des danses et une barque suffisent à notre bonheur."
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Avatar du membre
mowglie
Baryton
Baryton
Messages : 1026
Enregistré le : 30 nov. 2004, 00:00
Localisation : PARIS
Contact :

Re: Chorégies d'Orange 2006 : Aïda

Message par mowglie » 10 juil. 2006, 15:33

ivopera a écrit :
RuggeroRaimondi a écrit :
perrine a écrit : Roberto Alagna est aussi très convaincant en Radames. Il a toujours cette voix qui se projette avec une facilité déconcertante et ne laisse transparaître aucun signe de faiblesse. On est donc rassurés !!
Le dossier Alagna a dépassé récemment les 10 000 lectures. L'interview a été réalisé l'an dernier à Orange également :
http://site.operadatabase.com.site.hmt- ... page&pid=8

Il paraît qu'il a reçu des huées à la générale.
Je suis extrêmement surpris par ec que je viens de lire
J'étais à la première et je suis un inconditionnel d'Alagna depuis des années (cf tous mes posts). La réalité estassez diféreente de ce qui a été dit plus haut

ALAGNA a réalisé une performance déplorable et a été accueilli très fraichement (le moins applaudi des grands rôles et un bon 10% qui huait!! C'est rare à Orange. Sur sa prestation, il était tendu au début puis a raté un grand nombre d'aigus (cela en devenait vraiment stressant) ou plutôt en a réussi un petit nombre. Il a été catastophique dans son duo avec Aida du troisième acte, entre inaudible et voix lâchant sur les aigus... J'étais au 15ème rang et c'était flagrant. Cela a été une terrible déception moi qui ai vu Alagna plus de 20 fois, il était dans un état préoccupant. Il a même hésité longuement avant de venir saluer et a semblé assez satisfait du peu de huées. On sentait après chaque air qu'il était très décu par sa prestation. J'espère que ce n'était que passager. Ce matin à l'hôtel un client à la table d'à côté en parlait en disant "un mythe est tombé", j'aurais voulu le rassurer ou le contredire mais j'ai des craintes. J'écouterai mardi (s'il chante) sur FRANCE MUSIQUE et j'attend Fiesque avec inquiétude. E,tre parenthèse, par rapport à son fabuleux récital de Montpellier, je l'ai trouvé bouffi et grossi (impression due au maquillage ou traitement médical???)
Je ne sais pas si on a tous vu le m^me spectacle .
J'étais placée au 40 ème rang de face. Tout d'abord je dois dire que je n'ai
pas entendu de huées mais il est exact qu'Alagna n' a pas été très applaudi . Au sujet de son aspect physique je l'ai trouvé affiné de visage...
Pour parler des voix : La voix d'Alagna est plus que jamais une voix au timbre d'or exceptionnelle par sa solarité, et quand bien m^me il a failli rater des aigus et les a rattrapé de justesse on peut le lui pardonner . La voix d'Indra Thomas pour moi est exceptionnelle tant pour la pureté de son timbre que pour son volume . Certes Marianne Cornetti (Amneris) a un volume assez impressionnant mais son timbre est sans distinction (à mon humble avis). Amonastro est extraordinaire, je ne pense pas avoir jamais entendu un baryton verdien de cette classe.
Les 2 basses étaient en revanche difficilement audibles et pharaon chantait faux de surcroit. Quand à la direction d'orchestre de Plasson, c'était assez fin, j'ai entendu des dédoublements de cordes que l'on n'entend que très rarement. C'est vrai qu'il y avait des décalages Voix orchestre. Et au moins une des trompettes est à virer.
Maintenant pour la petite histoire: j'ai assisté à la générale avec piano le 30 juin. Alagna y a été formidable (m^me si il a craqué des aigus) .Son voulme était impressionnant car la 2 ème partie est tombée en plein klaxon de fin de matchs de coupe du monde et il les couvrait largement et n'était jamais décalé par rapport au piano qu'il ne pouvait pas entendre (ce n'était pas le cas de ses collègues féminines).
Ensuite il a eu une trachéite et était aphone pour la colonnelle. Pour la générale il ne s'en remettait donc à peine. Mais il n' apas été le seul car les femmes aussi ont été victimes de ce problème.. Amanéris m'a confié qu'elle avait eu du mal à supporte la combinaision chaleur / poussière etc..
Gruss mir die Welt

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 80 invités