Appel à solidarité : les anti-Caballé

Les artistes

La voix de Montserrat Caballé...

je la déteste!
5
45%
est banale et sans intérêt
6
55%
 
Nombre total de votes : 11

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 28 juin 2006, 16:56

ermione a écrit : Mais je suppose qu'il est de bon ton de dénigrer une immense artiste. Ca fait "connaisseur" !
Il est plus facile de juger une artiste en fin de carrière. Je l'ai dit et je le redis, Caballé a été une grande artiste; après l'avoir entendu lors de sa dernière apparition, aux "victoires de la musique classique", je considère qu'il est temps pour elle de s'arrêter et de laisser la place aux jeunes artistes.
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

Avatar du membre
PaoloAlbiani
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 762
Enregistré le : 05 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par PaoloAlbiani » 28 juin 2006, 16:57

ermione a écrit :
raph13 a écrit :C'ets vrai que dans cette vidéo c'est vraiment atroce pour elle, vers la fin elle est aussi souvent essoufflée, bref c'est pas joli.
Mais est-ce que tu peux vraiment la juger nulle à partir de juste une vidéo, dans laquelle elle est en fin de carrière (sur scène)?
Ecoute les enregistrements des années 60-70 c'est à couper le souffle. Elle a peut-être privilégier la beauté à l'interprétation mais de là à dire qu'elle est "fade"! Ecoute Norma, les 3 reines de Donizetti, Traviata, Lucrezia Borgia, Trovatore, Bohème, Aïda, Don Carlos, Semiramide, Ballo in Maschera, Tosca,.... et plein d'autres, tu ne peux pas dire qu'elle soit si mauvaise que ça!
Moi non plus je n'aime pas trop ses aigus, ni ses "coups de glotte" mais un seul de ses pianissimis aériens et je suis au paradis! Et là je pense notamment à l'air "d'amor sull'ali rosee" du Trovatore, c'est tout simplement sublime!
Ecoute des enregistrements où elle est en forme et dans les grandes années de sa carrière. C'est comme si tu jugeais Callas à partir de sa Norma en 1965 à l'Opéra de Paris, ou Ricciarelli à la fin des années 80!
Ton jugement n'est pas du tout objectif
Bravo, bravo et encore bravo !!!! D'accord à 100% avec ce que tu dis !!!
Alors que les abérations que je viens de lire ci-dessus viennent de me foutre sacrément en rogne !!!
Je ne suis pas un fan absolu de Caballé mais certains de ses enregistrements (surtout dans Donizetti) méritent respect admiration et dévotion.

Je conseille à ceux qui écrivent ces âneries de réecouter sa norma (pas toute mais le live de la scala est à écouter à genoux), ses premiers récitals chez RCA ou encore sa Giovanna D'arco.
Mais je suppose qu'il est de bon ton de dénigrer une immense artiste. Ca fait "connaisseur" !
Egalement parfaitement d'accord avec ces deux interventions.... Caballé EST et restera une immense artiste du "siècle dernier", qu'on le veuille ou non.

Ses incarnations verdiennes, donizettiennes et belliniennes sont à couper le souffle: je pense notament à ses Leonora de la Forza, à ses Amélia de Simon, à ses Luisa Miller, à ses Elisabeth de Valois (72 au Met avec Corelli), à ses Maria Stuarda, à ses Norma superlatives (surtout celles de Milan et d'Orange).

Paolo, caballéphile

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20882
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 28 juin 2006, 16:59

+ 1
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 28 juin 2006, 17:42

ermione a écrit : respect admiration et dévotion.

Mais je suppose qu'il est de bon ton de dénigrer une immense artiste. Ca fait "connaisseur" !
dévotion...
c'est bien ça, il faut croire et ne pas discuter.

ce n'est pas de bon ton, c'est juste que j'exprime de façon provocatrice mon incompréhension face à l'adoration béate dont elle est l'objet. J'ai sa Norma de RCA, c'est propre et ennuyeux à mourir, le timbre est laid (mais ça c'est subjectif). Ce n'est pas être connaisseur que de ne pas faire partie des adorateurs de jolis gosiers, on me dit d'ailleurs le contraire d'habitude...
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 28 juin 2006, 17:45

Dire que j'essayais de trouver des compagnons anti-caballien dans ma caballe anti-caballé et que je ne trouve qu'une personne et cent mille réprobations indignées... :cry:

et personne ne m'a encore répondu, j'ai pourtant posé une question précise.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

abaris
Basse
Basse
Messages : 2897
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par abaris » 28 juin 2006, 17:50

Caballe est une très grande chanteuse

(+1)

Avatar du membre
PaoloAlbiani
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 762
Enregistré le : 05 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par PaoloAlbiani » 28 juin 2006, 17:54

RuggeroRaimondi a écrit :
ermione a écrit : respect admiration et dévotion.

Mais je suppose qu'il est de bon ton de dénigrer une immense artiste. Ca fait "connaisseur" !
dévotion...
c'est bien ça, il faut croire et ne pas discuter.

ce n'est pas de bon ton, c'est juste que j'exprime de façon provocatrice mon incompréhension face à l'adoration béate dont elle est l'objet. J'ai sa Norma de RCA, c'est propre et ennuyeux à mourir, le timbre est laid (mais ça c'est subjectif). Ce n'est pas être connaisseur que de ne pas faire partie des adorateurs de jolis gosiers, on me dit d'ailleurs le contraire d'habitude...
Il n'y a rien à comprendre... Ce n'est pas de l'adoration béate mais simplement un fait: elle EST une très grande chanteuse... et un timbre unique de pureté (comme Tebaldi en son temps)...

De même, je ne cherche pas à comprendre l'adoration béate que tu voues à RR ? C'est un très grand, même si je ne l'aime pas.... :wink:

Pour en revenir à Montsy, je te concède volontiers qu'elle est beaucoup lus à son aise en scène qu'en studio... Ecoute ses Norma milanaises par exemple et tu verras ce qu'engagement veut dire...

Avatar du membre
meduse
Soprano
Soprano
Messages : 53
Enregistré le : 29 oct. 2004, 23:00

Message par meduse » 28 juin 2006, 20:13

calbo a écrit :
ermione a écrit : Mais je suppose qu'il est de bon ton de dénigrer une immense artiste. Ca fait "connaisseur" !
Il est plus facile de juger une artiste en fin de carrière. Je l'ai dit et je le redis, Caballé a été une grande artiste; après l'avoir entendu lors de sa dernière apparition, aux "victoires de la musique classique", je considère qu'il est temps pour elle de s'arrêter et de laisser la place aux jeunes artistes.
qui ça par exemple, Netrebko? qui réussit un aigu une fois sur deux, ne sait pas vocaliser et qui ne sait pas faire de différence entre Juliette, Violetta, Lucia ou Desdémone?
personnellement, je préfère encore les chanteurs du siècle précédent (XXème) à toutes ces petites nouvelles dont on nous vante tant les mérites, et qui passent pour des superstars de l'art lyrique.

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 28 juin 2006, 20:19

meduse a écrit : qui ça par exemple, Netrebko? qui réussit un aigu une fois sur deux, ne sait pas vocaliser et qui ne sait pas faire de différence entre Juliette, Violetta, Lucia ou Desdémone?
personnellement, je préfère encore les chanteurs du siècle précédent (XXème) à toutes ces petites nouvelles dont on nous vante tant les mérites, et qui passent pour des superstars de l'art lyrique.
Netrebko n'est pas la seule que je sache, même si on en parle de plus en plus. J'ai beaucoup de respect pour la carrière de Montserrat Caballé, mais reconnaisqu'elle est à bout de souffle et de voix.
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

giacomo
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 175
Enregistré le : 02 févr. 2005, 00:00

appel a solidarite: les anti caballe

Message par giacomo » 29 juin 2006, 04:53

pourquoi un reglement de compte aussi feroce envers une chanteuse loin d' etre exemplaire ( mais citez moi l' Exemple) a ce moment de sa carriere a laquelle elle devrait bien sur mettre un terme. mais enfin peut on se permettre de tout rayer d' un trait de plume les raretes de verdi chez decca et les donizetti . bien sur que rien de tout ca n' etait parfait mais perso je n' ai pas honte de dire que j' ai decouvert l' opera dans toute sa diversite a travers le chant d' une femme certainement un peu oportuniste par instants mais capable de braver les pires critiques en chantant beaucoup en trichant souvent mais ouvertement. quand au timbre cela reste une question de gout. voila je ne cherche a imoser quoi que ce soit a personne je vous donne ma pensee au present . salut a tous

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 38 invités