Concert Domingo/Villazon/Netrebko, Berlin 07/07/06

Représentations
Répondre
Avatar du membre
meduse
Soprano
Soprano
Messages : 53
Enregistré le : 29 oct. 2004, 23:00

Concert Domingo/Villazon/Netrebko, Berlin 07/07/06

Message par meduse » 25 juin 2006, 08:31

Bonjour à tous,

Un magazine TV mentionne un concert intitulé "3 superstars à Berlin" retransmis sur France 2 le Vendredi 7 juillet 2006, et présenté par Eve Ruggieri.

Quelqu'un en sait-il un peu plus? Est-ce que c'est Domingo qui sera chef d'orchestre ou chantera-t-il lui aussi ?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20940
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 25 juin 2006, 08:42

Il devrait chanter aussi
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 25 juin 2006, 09:49

De c que j'ai compris en voyant la présentation de l'émission, il chantera sans aucun doute.
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

Avatar du membre
alagnaflorez
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 174
Enregistré le : 08 déc. 2005, 00:00
Localisation : Suisse romande

Message par alagnaflorez » 25 juin 2006, 10:51

Et connaît-on le programme de ce qu'ils vont chanter?
E il labbro mio mormorò un'ardente preghiera: Oh Dio ch'ella non sappia mai, non sappia mai, la mia vergogna! Ahimè!

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 25 juin 2006, 19:54

Je n'ai pas reconnu ce que chantait Domingo mais on peut penser que Villazon et Netrebko chanteront le duo Alfredo/Violetta du 1er acte.
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1290
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Message par offenbach » 07 juil. 2006, 21:47

Je suis en train de regarder le concert sur FR2, et je trouve que Villazon n'est pas mal du tout, plus dans ses moyens que dans son Don José berlinois. La technique n'est pas mal, mais assez étrange, avec des moments où la voix est bien placée dans les résonnances, haut placée, et d'autres où il force et où la voix ne résonne plus.
Mais la comparaison avec un Domingo septuagénaire est cruelle, tant la voix de Domingo est bien placée et facile (tant qu'il n'a pas un si bémol ou un contre-ut à faire). A son âge, la technique de Domingo se révèle plus solide que celle de Villazon.
Par contre, Netrebko fait un peu tache. La femme est très belle, comme d'habitude, mais sa voix sonne très ordinaire, très banale, et l'actrice parait parfois transparente face à la présence de Villazon et Netrebko.
En fermant les yeux et en écoutant uniquement sa voix, j'ai eu du mal à comprendre comment, avec une voix aussi ordinaire, elle arrive à faire la carrière qu'elle fait.

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 07 juil. 2006, 21:56

Domingo est remarquable. A son âge je suis même très étonnée.
Villazon donne à entendre quelque chose d'exceptionnel et est méconnaissable.
Quand à Netrebko, finalement elle est bien terne et très en deça par rapport à ses collègues et elle s'accroche à son micro comme à une bouée de sauvetage. Ses minauderies au moments des saluts sont irritantes.
Le chef très en forme ce soir est déchaîné à la tête de son orchestre.
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

ermione
Soprano
Soprano
Messages : 50
Enregistré le : 02 déc. 2005, 00:00

Message par ermione » 07 juil. 2006, 22:23

offenbach a écrit :Je suis en train de regarder le concert sur FR2, et je trouve que Villazon n'est pas mal du tout, plus dans ses moyens que dans son Don José berlinois. La technique n'est pas mal, mais assez étrange, avec des moments où la voix est bien placée dans les résonnances, haut placée, et d'autres où il force et où la voix ne résonne plus.
Mais la comparaison avec un Domingo septuagénaire est cruelle, tant la voix de Domingo est bien placée et facile (tant qu'il n'a pas un si bémol ou un contre-ut à faire). A son âge, la technique de Domingo se révèle plus solide que celle de Villazon.
Par contre, Netrebko fait un peu tache. La femme est très belle, comme d'habitude, mais sa voix sonne très ordinaire, très banale, et l'actrice parait parfois transparente face à la présence de Villazon et Netrebko.
En fermant les yeux et en écoutant uniquement sa voix, j'ai eu du mal à comprendre comment, avec une voix aussi ordinaire, elle arrive à faire la carrière qu'elle fait.
oui j'ai ressenti exactement la même chose !
Domingo m'a absolument stupéfait... Je ne pensais pas qu'il était dans un état vocal à ce point préservé. Dans Alfredo, j'ai bien cru l'entendre dans la version Kleiber auprès de Cotrubas. J'en avais des frissons !
Mention aussi pour l'orchestre et le chef : l'ouverture de Semiramide m'a ennivré.
Villazon est très intéressant. Un peu agaçant mais c'est un artiste (sa danza rossinienne !!!!). Je ne comprends pas l'acharnement dont il fait l'objet dans le fil sur Carmen...
Quant à Netrebko... mieux vaut entendre ça que d'être sourd....
Balena in man del figlio
L'asta di Achille ancora,
Né sa temer periglio
Di Troja il vincitor.

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1306
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 07 juil. 2006, 22:38

Pour moi au contraire Netrebko est bien au dessus du lot.
Soyons honnête, sa voix est idéalement placée. Les aigus sortent facilement, ses legati sont merveilleux. J'ai particulièrement aimé sont air de Musette de La Bohême. Ses airs en allemand étaient remarquables.

Mais pour Domingo (c'est triste à dire), ce concert montre qu'à un certain âge il faut savoir s'arréter. Vous avez vu comme il a forcé dans son Lamento di Federico qui n'est pas tellement réputé pour sa difficulté vocale. Dans le duo des pêcheurs on ne l'entendais pas. Son grand triomphe (La taberna del puerto) n'était quand même pas terrible. Là encore il force tout le long, je le voyais à l'agonie.

Pour Villazon, certes c'était mieux que son Don José. Mais là encore ce n'était pas transcendant. Que de vulgarités un peu partout (Pêcheurs de perles, Bohême, son 1er air (En français!? Ah bon j'avais pas remarqué.). Il possède de bons atouts mais la technique, la place du son montrent que ça ne va pas. Il force lui aussi et là encore certaines notes sont fausses.

Enfin j'ai eu l'impression d'un concert monté à la va vite, avec peu de répet. C'est quand même pas normal qu'à ce niveau Villazon se plante sur "ta main repousse ma main" des Pêcheurs. En écoutant l'ouverture de Sémiramide, j'ai eu l'impression d'un grand n'importe quoi.

Bon au final je m'attendais un peu à ces impressions. Très bonne Netrebko, Villazon avec toujours ses mêmes problèmes de diction, de place du son, et Domingo completement au bout du rouleau.
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 07 juil. 2006, 22:44

ermione a écrit : Villazon est très intéressant. Un peu agaçant mais c'est un artiste (sa danza rossinienne !!!!). Je ne comprends pas l'acharnement dont il fait l'objet dans le fil sur Carmen...
Villazon a enfin fait la preuve de ce dont il est capable. Mercrdi soir, il était transparent et c'est bien pour ca que les odébiens se sont à ce point déchaînés contre lui.
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 24 invités