Château de Barbe-Bleue, Boulez/Norman

Représentations
Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Château de Barbe-Bleue, Boulez/Norman

Message par Ruggero » 11 juin 2006, 03:01

Ravel, Daphnis et Chloé
Bartok, Château de Barbe-Bleue

Pierre Boulez, Orchestre de Paris

Jessye Norman, Judith

Peter Fried, BB



Magnifique concert ce soir, comme quoi l'orchestre de Paris peut bien jouer!

J'avais oublié que la Suite n°1 de Daphnis était aussi ennuyeuse. Par contre, elle a été dirigée d'une façon admirable, tout comme le reste de la soirée.

L'opéra de Bartok est magnifiquement dirigé par Boulez, j'invite tous ceux qui n'ont pas leur place à se rendre aux représentations des 13 et 16 juin au Châtelet. La version concert n'a pas empêché la divine Jessye d'interpréter son rôle avec un grand sens théâtral.

Rappel : Le dossier consacré à Norman par JdeB il y a déjà trois ans (!) mais réactualisé depuis :

http://site.operadatabase.com.site.hmt- ... page&pid=6


Minkowski était dans la salle.

J'y retourne mardi.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
Christopher
Baryton
Baryton
Messages : 1999
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 11 juin 2006, 07:34

magnifique concert effectivement. un grand bonheur de revoir Jessye Norman.

mais chose facheuse : pourquoi se cache-t-elle devant un pupitre trop haut , avec une partition grand format qui dépasse du support du pupitre : de l'orchestre, on ne voit que ses yeux voire que son front, jamais sa bouche. c'est bien la premier fois que cette situation étrange arrive. donc on entend Jessye mais on ne la voit pas chanter depuis l'orchetsre. beucoup de gens étaient très fustrés.

Message à la direction du CHATELET : SVP, baisser un peu le pupitre de Jessye pour que le public puisse la voir pendant qu'elle chante.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14103
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 11 juin 2006, 08:25

Concert remarquable avec une Jessye Norman considérablement amaigrie : je ne peux que conseiller à ceux qui ont du mal à comprendre ce que l'expression "colorer une voix" signifie à se précipiter pour l'une des deux dernières représentations. L'Art de Norman reste admirable malgré le temps.
Il m'a semblé que la direction de Boulez était moins debussyste qu'à Aix avec Urmana il y a quelques années (je ne suis pas spécialiste de ce répertoire), en tout cas j'ai nettement préféré cette fois-ci.
L'Orchestre de Paris à eu tout D&C pour se chauffer et était largement au dessus de son niveau de la Tétralogie.

Et en plus on n'est pas emmerdé par une production alla Spooky qui fout tout par terre.

alieia
Soprano
Soprano
Messages : 51
Enregistré le : 14 sept. 2005, 23:00
Localisation : nantes

Message par alieia » 11 juin 2006, 09:08

Je n'ai jamais vu Norman sur scène, je compte aller l'entendre dans Didon et les Nuits d'été.
Savez-vous si France Musiques compte retransmette ces 2 concerts du Châtelet ?
A ce stade de sa carrière, comment avez-vous trouvé la voix de Jessye ? toujours opulente ? Pour moi, c'est une des dernières diva de l'opéra, c'est une magicienne ! elle me fascine. Elle a été pas mal décriée en France pendant un certain temps : quand elle avait sorti Carmen, au disque qui certes n'était pas une réussite : mais pour le reste, c'est simplement phénoménal. Ai jeté un oeil sur le dossier OBD, très instructif : Jessye a beaucoup chanté en France, et elle s'est mise très tôt au répertoire français (en plus des Strauss, où elle est reine).
A l'heure où certains spectacles de certaine maison font polémique, j'espère que le public du Châtelet va lui réserver un triomphe.
La collaboration Minkowski/Norman, voilà qui risque aussi de produire des étincelles.
J'attends aussi beaucoup du Fidelio, la veille de Didon. Distribution de très haut vol.
Moralité... les bons plans lyriques de cette fin de saison, c'est plutôt au Châtelet que ça se passe... non ?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20957
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 11 juin 2006, 09:19

Tout à fait d'accord avec toi, la fin de saison parisienne, assez terne, se conclue en apothéose au Châtelet.

Le concert de hier soir, fascinant, a été justement ovationné.

Jessye Norman, dans une robe émeraude alla Pizzi, fut magnétique et admirable de nuances acérées, cauteleuses et insinuantes.

P. Boulez dirige ce chef-d'oeuvre comme personne.

Un très grand moment.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14103
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 11 juin 2006, 09:21

alieia a écrit : A ce stade de sa carrière, comment avez-vous trouvé la voix de Jessye ? toujours opulente ?
Jessye n'a jamais eu une voix très puissante, mais il me semble qu'elle a un peu perdu en volume.
Pour le reste, le timbre est intact, il n'y a aucun vibrato désagréable.
Elle a écorché deux ou trois petites notes, des choses comme ça dont pas grand monde a dû s'apercevoir: pour l'essentiel, c'était parfait (et Dieu sait si je ne suis pas un fan de la dame que je trouvais, dans les années 80, excessivement maniérée).

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 11 juin 2006, 11:11

J'étais convaincue que Jessye Norman s'était retirée de la scène et donnait des cours et des masters classes. Quels sont ses projets à venir?
La dernière fois que je l'ai vue, elle avait déjà beaucoup maigri mais sa voix n'avait pas l'air d'avoir beaucoup souffert, est ce toujours le cas?
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

yoshi
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 112
Enregistré le : 13 déc. 2004, 00:00

Message par yoshi » 11 juin 2006, 12:49

L'Orchestre de Paris était vraiment magnifique hier mais de là où j'étais placé (deuxième balcon sur le côté mais au premier rang car j'ai changé de place à l'entracte.....) j'ai trouvé l'orchestre très très fort et il couvrait très souvent les chanteurs. C'est un opéra à l'équilibre difficile qui est quand même fait pour être joué avec l'orchestre dans la fosse et je n'ai pas vu Boulez faire un seul signe "piano" de toute la soirée comme s'il ne s'intéressait pas du tout aux chanteurs.
Mais quand j'entendais c'était à peu près comme vous une Jessye Norman royale (même sil elle a chanté tout le temps très bas) et un chef qui donnait à l'oeuvre de Bartok une ampleur incroyable.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14103
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 11 juin 2006, 13:21

"Très bas" au sens d'un peu faux ou de pas assez fort ?

parsifal832
Alto
Alto
Messages : 315
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : SEINE ET MARNE

Message par parsifal832 » 11 juin 2006, 15:16

J'ai également assisté au concert d"hier soir
C'était la huitième fois que j"assistais à une exécution de ce chef d'oeuvre magnifique qu'est le CHATEAU DE BARBE BLEUE,un de mes opéras préférés(4 fois en version scènique et 4 fois en version "de concert",tant il est vrai que cette oeuvre se passe volontiers de mise en scène)
La première fois,c'était il y a 32 ans à Marseille ,dans une interprètation-en français-qui est sans importance.Je l'ai revu en février 1980,àl'opéra comique,chanté-toujours en français-par le couple formidable de E.BLANC et V.CORTEZ,dirigé par un jeune chef très prometteur:S.CAMBRELING.
Puis entre autres,un concert-génial-du 3 décembre 1981,avec l'immense ANTAL DORATI à la tète de l"Orchestre de Paris,avec J.VARADY et D.FISCHER-DIESKAU.
Par la suite,outre une rep scènique au CHATELET en 1993 et une version concert au TCE en 1995,j'ai assisté à la représentation du festival d"AIX de 1998 et au concert du 12 juin 2001 au Chatelet(donné en présence du président de la république de Hongrie,en visite officielle en France);ces 2 dernières rep étaient donnéesavec la mème distribution ,à mons sens idéale,:
dir:P.BOULEZ
Judith:V.URMANA
BB:L.POLGAR
Ce bref historique pour vous expliquer ma relative déception par le concert d"hier,non pas à cause de BOULEZ,toujours aussi formidable malgré(ou à cause) de ses 81 ans,ni de l'excellent Barbe-Bleue de P.FRIED,mais bien à cause de J.NORMAN:voix trop petite,projection insuffisante,timbre trop sourd et voilé,diction du Hongrois malaisée.Sa prestation médiocre a déséquilibré une interprétation qui aurait pu étre un must.Non,vraiment,par rapport à V.CORTEZ,J.VARADY,E.MARTON,V.URMANA(pour ne parler que de celles que j'ai entendu"live"),elle ne soutenait absolument pas la comparaison...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 129 invités