Concert au TCE 17/05/06 (Dessay and friends ?)

Représentations
Avatar du membre
ziad
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 149
Enregistré le : 02 déc. 2005, 00:00

Concert au TCE 17/05/06 (Dessay and friends ?)

Message par ziad » 15 mai 2006, 11:04

Le concert Dessay/Delunsch/Uria-Monzon/Furlan/Naouri/Tézier est complet.

Il débutera par une chanson de Trenet et il n'y aura à mon avis pas de bis.

Je pense aussi que ce sera Mireille Delunsch qui chantera l'air du premier acte de la Traviata, sans la cabalette. Ce n'est qu'une intuition personnelle, je n'ai pas d'infos exclusive.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Re: Concert au TCE 17/05/06 (Dessay and friends ?)

Message par Ruggero » 15 mai 2006, 12:06

ziad a écrit :
Il débutera par une chanson de Trenet et il n'y aura à mon avis pas de bis.
pourquoi dis-tu ça? parce qu'il n'y a pas de répertoire pour 6 chanteurs?
Dans le Gala de Carreras en 1991 à Londres, avec Baltsa, Raimondi, Ricciarelli, contre la maladie qu'il a eu et dont il venait de guérir, les quatre chanteurs interprétaient le Brindisi de la Traviata comme bis (c'est sorti en CD) et même Raimondi qui ne connaissait pas les paroles a fredonné un vers ou deux.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
ziad
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 149
Enregistré le : 02 déc. 2005, 00:00

Message par ziad » 15 mai 2006, 13:22

AH... l'éternel Brindisi... Il n'est au répertoire que de Mireille Delunsch mais pourquoi pas ! Comme le concert commence et se termine par l'intervention des Polysons, j'ai l'impression qu'il y a vraiment un début et une fin. Les chanteurs participants ne sont d'ailleurs pas des habitués de bis nombreux et généreux. Ils se produisent vraisemblablement gratuitement, c'est du bonus, ils n'ont pas forcément le temps de travailler un morceau commun.

Le Brindisi par Carreras and friends est irrésistible ! Agnes Baltsa qui vole exprès la vedette à Ricciarelli puis qui fait la gueule parce que Ruggero Raimondi fait n'importe quoi... C'est très drôle !

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 18 mai 2006, 01:04

de retour du concert tant attendu!

bon, évidemment, succès colossal de la part du public (mais pas autant que pour Villazon/Dessay, ai-je eu l'impression). un public acquis d'avance et pas très connaisseur, qui applaudit à deux reprises pendant l'air de Manon 8O

J'ai aimé :

Dessay, BEAUCOUP plus convaincante qu'il y a quinze jours dans Traviata, magnifique, même, très habitée, techniquement parfaite, subtile, bref un bonheur. Sa Manon m'a également beaucoup plu. Le timbre ne convient peut-être pas à Traviata mais elle réussit à le faire oublier. ce qui m'a moins plu, c'est ses gestes dessayiens (bras repliés et levés s'agitant spasmodiquement pendant les suraigus), mais c'est pas grand chose!

Tézier, avec un bémol. Son Italien est très perfectible. Mais la projection est
parfaite, et son air d'Hamlet est un des plus beaux moments de la soirée.

Bof:
Delunsch n'a pas été inoubliable dans Asie de Ravel, manque de préparation peut-être, désservie par Chung sûrement.

Naouri a un italien excellent, mais il ne m'a pas vraiment convaincu, dramatiquement, dans Iago. Je pense que le rôle demande moins d'élégance vocale, plus de "vérisme". Son air des Nuits d'été était pas mal du tout.

J'ai pas trop aimé:
Uria-Monzon a toujours tendance à gueuler un peu, mais le timbre est magnifique et très adapté à Eboli.

Furlan a une voix assez désagréable, pour ne pas être trop méchant. Son Nessun dorma était pénible et il a un peu gâché le duo de Don carlos avec Tézier.

Chung dirige beaucoup trop fort et couvre les chanteurs très souvent. D'après Golaud, qui m'en a parlé à l'entracte, il aime mettre en valeur les cuivres et vules conditions acoustiques du TCE, c'est une erreur car les cordes passent au second plan. Celles-ci ont pourtant été superbes ce soir, notamment à la fin de l'air d'Eboli!!! Chung empêchait aussi de bien comprendre les chanteurs dans les deux airs de mélodies (Naouri et Delunsch), en tout cas depuis le deuxième balcon où l'acoustique est moins bonne pour les voix.



à part ça, les enfants chantent pas mal et le public a été assez sage.

Le programme était gratuit.
L'association a recueilli un peu moins de 150000 euros.
on vendait des places en dernière minute.
Peu de people.
Alain Duault a été trop bavard, à son habitude, en présentant le concert.
Pas de bis, effectivement.
le duo de Lakmé a été supprimé apr manque de répétitions.

content d'y avoir été, mais pas LE concert de la saison. Les galas à Vienne, c'est quand même autre chose...
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

GayinParis
Messages : 47
Enregistré le : 02 févr. 2006, 00:00
Contact :

hier soir...

Message par GayinParis » 18 mai 2006, 06:58

Même avis quant aux prestations entendues ! Les applaudissements pendant l'air de Manon ont été pénibles, ce qui a plutôt amusé Natalie la seconde fois ;-)
Mireille Delunsch m'a un peu déçu :-(
Le concert a été enregistré par France Musique qui, dans ma mémoire, le diffusera dimanche 28 mai à 18 heures.
Nous méritons toutes nos rencontres...

GayinParis
Messages : 47
Enregistré le : 02 févr. 2006, 00:00
Contact :

Message par GayinParis » 18 mai 2006, 07:04

RuggeroRaimondi a écrit :Chung empêchait aussi de bien comprendre les chanteurs dans les deux airs de mélodies (Naouri et Delunsch), en tout cas depuis le deuxième balcon où l'acoustique est moins bonne pour les voix.
J'étais au 5e rang en Orchestre et je dois bien avouer que c'était très audible au niveau des voix... Je confirme cependant que les cuivres étaient à l'honneur hier soir !
Nous méritons toutes nos rencontres...

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 18 mai 2006, 08:14

Des places quasi-aveugles de galerie de côté et du premier balcon de face (où je me suis replacé après l'entracte), on entendait vraiment très bien les voix, ça m'a surpris... sauf Mireille Delunsch bien sûr, qui est, comme chacun le sait, une excellente chanteuse baroque (on ne l'imagine pas distribuée en Louise ou en Elsa von Brabant par exemple, je cite ces rôles de manière totalement farfelue, je sais bien que personne ne lui proposerait ces rôles et si par hasard ça arrivait, c'est sûr qu'elle refuserait).

J'ai l'impression de ne jamais avoir trouvé aussi sonores Ludovic Tézier, Laurent Naouri et Natalie Dessay.

Les enfants (les Polysons) ont été très bien, beaucoup de spectateurs avaient Carmen dans la tête après le concert.

J'ai trouvé Natalie Dessay en très grande forme vocale dans Traviata (je suis d'accord avec RR, la gestuelle est à revoir complètement) et elle offre des choses tout à fait intéressantes psychologiquement. Cependant, quand je me suis replacé, j'ai trouvé que tout n'allait pas si bien. Alors que le contre-mi bémol de Violetta m'avait paru brillant et facile, les aigus de Manon m'ont semblé forcés et instables.
Elle se trompe dans les paroles de Traviata avec un superbe constance : elle invente des mots qu'elle reproduit dans la reprise !

Au final, une soirée agréable, malgré un programme composite peu original (airs tous tirés d'oeuvres données récemment à Paris).

J'ai envie d'aller au prochain concert de bienfaisance prévu par Aux enfants d'abord, le jeudi 24 mai 2007 au Châtelet.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 18 mai 2006, 10:14

tuano a écrit :Mireille Delunsch bien sûr, qui est, comme chacun le sait, une excellente chanteuse baroque (on ne l'imagine pas distribuée en Louise ou en Elsa von Brabant par exemple, je cite ces rôles de manière totalement farfelue, je sais bien que personne ne lui proposerait ces rôles et si par hasard ça arrivait, c'est sûr qu'elle refuserait).
Lol! :D

Elle se trompe dans les paroles de Traviata avec un superbe constance : elle invente des mots qu'elle reproduit dans la reprise !
Ce n'est pas une erreur, apparemment, mais une variante, non? c'est sur les mots "folleggiare di gioia in gioia" : elle propose un texte différent les deux fois. Quelqu'un connaît ce texte?
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 18 mai 2006, 10:37

je rappelle l'existence de dossiers ODB pour quelques uns des artistes qui se sont produits hier soir :

Tézier:

http://site.operadatabase.com.site.hmt- ... age&pid=95

Naouri :

http://site.operadatabase.com.site.hmt- ... age&pid=75

Delunsch :

http://site.operadatabase.com.site.hmt- ... age&pid=46
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
ziad
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 149
Enregistré le : 02 déc. 2005, 00:00

Message par ziad » 18 mai 2006, 10:44

Un beau concert ! Même si c'est Jean-Pierre Furlan qui a participé le plus au concert par le nombre de morceaux, c'est Natalie Dessay qui a été la star de la soirée, avec deux rappels après Manon.

Je n'ai pas trouvé que le ténor avait une voix désagréable, au contraire. C'est sûr qu'il ne fait pas partie de la caste supérieure des ténors au timbre de velours qui ouvre les portes des grandes maisons de disque mais le chant est sûr (volume, aigus) et l'engagement sincère.

Le programme :
Charles Trénet : "le jardin extraordinaire" (les Polysons)
Giuseppe Verdi :
- Don Carlo : duo Carlo/Posa (Furlan, Tézier)
- Don Carlo : Air d?Eboli "O don Fatale" (Uria-Monzon)
- Otello : Credo de Iago (Naouri)
Giacomo Puccini : Turandot, air de Calaf "Nessun dorma" (Furlan)
Giuseppe Verdi :
- La Traviata : "E strano" et "Sempre libera" (Dessay, Furlan)
ENTRACTE
Hector Berlioz : "Sur les lagunes" extrait des Nuits d?été (Naouri)
Ambroise Thomas : Air d?Hamlet "Le vin dissipe la tristesse" (Tézier)
Maurice Ravel : "Asie" extrait de Shéhérazade (Delunsch)
Jules Massenet : "Suis-je gentille ainsi" et "Profitons de la jeunesse", extraits de Manon (Dessay)
Georges Bizet : Ch?ur des gamins «Avec la garde montante», extrait de Carmen (les Polysons)

C'est bizarre que Naouri et Dessay n'en aient pas profité pour chanter un duo d'amour alors qu'ils avaient carte blanche. Ils ne se voient jamais ou quoi ??

J'ai appris en regardant Mezzo qu'ils venaient de participer à des concerts de jazz lors d'un festival. Heureusement qu'ils sont moins médiatisés qu'Alagna, sinon j'ose imaginer les commentaires désobligeant à leur encontre !!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 82 invités