Page 17 sur 19

Re: Elīna Garanča

Posté : 13 mai 2018, 08:27
par RODELINDA

Re: Elīna Garanča

Posté : 16 mai 2018, 15:52
par Efemere
Pour les deux concerts en plein air en Autriche d'Elīna Garanča et Mark Chichon, Klassik unter Sternen (4 juil. 2018 à l'abbaye de Göttweig) et Klassik in den Alpen (7 juil. 2018 à Kitzbühel), ont déjà été annoncés deux chanteurs invités : Anna Pirozzi et Gregory Kunde.

Re: Elīna Garanča

Posté : 16 mai 2018, 17:08
par MariaStuarda
Efemere a écrit :
16 mai 2018, 15:52
Pour les deux concerts en plein air en Autriche d'Elīna Garanča et Mark Chichon, Klassik unter Sternen (4 juil. 2018 à l'abbaye de Göttweig) et Klassik in den Alpen (7 juil. 2018 à Kitzbühel), ont déjà été annoncés deux chanteurs invités : Anna Pirozzi et Gregory Kunde.
Pas mal du tout !!!!!

Re: Elīna Garanča

Posté : 16 juil. 2018, 21:59
par HELENE ADAM
Efemere a écrit :
16 mai 2018, 15:52
Pour les deux concerts en plein air en Autriche d'Elīna Garanča et Mark Chichon, Klassik unter Sternen (4 juil. 2018 à l'abbaye de Göttweig) et Klassik in den Alpen (7 juil. 2018 à Kitzbühel), ont déjà été annoncés deux chanteurs invités : Anna Pirozzi et Gregory Kunde.
Saison des concerts de plein air e( de prestige) oblige, ce concert était retransmis hier sur la TV autrichienne ORF III mais à part des extraits, notamment "Non ti scordar di me" de Curtis chanté par les trois artistes ensemble qu'on peut écouter sur le site de Kunde, je n'ai pas encore trouvé d'intégrale sur Voldemort (ni d'ailleurs le programme)... cela viendra :wink:
(direction : Chichon).

Photo du site d'Elina
Image

Re: Elīna Garanča

Posté : 25 sept. 2018, 22:14
par HELENE ADAM
Critique assez tiède de Samson et Dalila, Première la nuit dernière au MET.

https://www.nytimes.com/2018/09/25/arts ... alila.html

Pour résumer l'article
"Alagna pas au mieux de sa forme, surtout dans les aigus (et chant un peu brut), Garança doit "choisir quel personnage de Dalila elle veut incarner, mise en scène un peu vieillotte..."

Re: Elīna Garanča

Posté : 25 sept. 2018, 22:45
par Bernard C
Oui Roberto Alagna semble avoir une certaine méforme vocale.

Sera t'il remis pour le 20 octobre ? :wink:

On verra bien.

Bernard

Re: Elīna Garanča

Posté : 25 sept. 2018, 22:50
par jerome
HELENE ADAM a écrit :
25 sept. 2018, 22:14
Alagna pas au mieux de sa forme, surtout dans les aigus (et chant un peu brut),
ça alors!!!!

Re: Elīna Garanča

Posté : 26 sept. 2018, 08:11
par PlacidoCarrerotti
HELENE ADAM a écrit :
25 sept. 2018, 22:14
Critique assez tiède de Samson et Dalila, Première la nuit dernière au MET.

https://www.nytimes.com/2018/09/25/arts ... alila.html

Alagna pas au mieux de sa forme, surtout dans les aigus (et chant un peu brut), Garança doit "choisir quel personnage de Dalila elle veut incarner, mise en scène un peu vieillotte...
A la lecture des réactions sur les forums US, j'ai eu l'impression de revivre le Trouvère de juillet.

Re: Elīna Garanča

Posté : 26 sept. 2018, 08:22
par micaela
HELENE ADAM a écrit :
25 sept. 2018, 22:14
Critique assez tiède de Samson et Dalila, Première la nuit dernière au MET.

https://www.nytimes.com/2018/09/25/arts ... alila.html

Alagna pas au mieux de sa forme, surtout dans les aigus (et chant un peu brut), Garança doit "choisir quel personnage de Dalila elle veut incarner, mise en scène un peu vieillotte...
Un peu vieillotte, tu es généreuse : le texte insiste bien sur le côté kitsch (façon peplum biblique des années 40/50 ?) de cette mise en scène (notamment les costumes des Philistins). Je me suis d'ailleurs demandé (au vu des photos) si ce n'était pas une reprise d'un ancienne mise en scène.

Re: Elīna Garanča

Posté : 26 sept. 2018, 12:10
par elisav
PlacidoCarrerotti a écrit :
26 sept. 2018, 08:11

A la lecture des réactions sur les forums US, j'ai eu l'impression de revivre le Trouvère de juillet.
Et parmi les réactions, l’incontournable « Je le savais depuis l’Aida de La Scala » et un certain nombre de « Je m’y attendais » qui ne cachent pas leur (auto)satisfaction...

En tout cas, au risque de me répéter pour la nième fois : :mrgreen:
Savoir annuler c’est un art ; s’acharner à chanter, même malade ou en méforme, c’est de l’inconscience qui en fin de compte ne rend service à personne, ni à l’artiste, ni au théâtre, ni au public.

L’annulation de Lohengrin a été une décision très sage et d’autres annulations, par exemple tous les engagements jusqu’à la fin de l’année, seraient probablement salutaires.