Alfano : Cyrano de B - Montpellier - Guidarini - mars 2006

Représentations
mcs
Ténor
Ténor
Messages : 951
Enregistré le : 21 janv. 2004, 00:00
Contact :

Alfano : Cyrano de B - Montpellier - Guidarini - mars 2006

Message par mcs » 17 mars 2006, 10:57

"à la fin de l'envoi ...."
personne d'ODB ne raconte :?:

Avatar du membre
mowglie
Baryton
Baryton
Messages : 1026
Enregistré le : 30 nov. 2004, 00:00
Localisation : PARIS
Contact :

Message par mowglie » 17 mars 2006, 12:22

Rapidement parce que je n'ai pas trop le temps mais que je vois que personne n'a écrit.
Roberto = sublime et meilleur que jamais !
orchestre tout en nuances et fluidité ..
et Nathalie super ..
Gruss mir die Welt

Avatar du membre
romain
Alto
Alto
Messages : 339
Enregistré le : 20 avr. 2003, 23:00
Contact :

Message par romain » 17 mars 2006, 12:57

Bonjour tout le monde,

c'est vraiment la plus belle soirée d'opera de ma vie que j'ai vue hier soir a montpellier.
Cette oeuvre est incroyable et alagna et manfrino c'était indescriptible.
Alagna a recu un des plus grand triomphe de sa carrière pour , a coup sur, une de ses plus belles prestations... Avanr il etait romeo maintenant il est cyrano. il enterre tout le monde dans ce rôle et domingo aussi sans problème. En français on a l'impression que ca coule de source. Le public a été génial et je dois dire que la mort de Cyrano m'a tiré les larmes, encore plus impressionnant que dans le dvd. On se rend vraiment compte de l'incroyable difficulté du rôle, cyrano est tout le temps sur scène, commence par l'air du duel dans lequel alagna a été sublime et la scène du balcon est incroyablement difficile. Une sorte d'acte 2 d'otello en francais...

Alagna et Manfrino aussi extraordinaire (elle fera une manon, une juliette et une marguerite sublime), m'ont abasourdi par leur talent.

Quelle acoustique aussi que cet opéra berlioz a montpellier. Il faut détruire la Bastille et la reconstruire!!!

voila, je n'en revient pas encore, j'espère que vous aurez notre chance dans les autres représentations...

Nous venons de vivre une soirée à mon sens HISTORIQUE!!!


romain Genoyer

ivopera
Alto
Alto
Messages : 348
Enregistré le : 31 oct. 2003, 00:00

Message par ivopera » 17 mars 2006, 13:09

Ravi d'avoir fait l'aller retour juste pour Cyrano

Globalement très beau spectacle même si la partition est quand même assez inégale.
Le décor passe moins bien en réel que sur le DVD (un côté un peu mastoc!).Les frères Alagna ont d'ailleurs reçus un accueil assez mitigé (mon voisin huait à s'en défaire la mâchoire). Personnellement, un peu de classicisme dans la mise en scène fait parfois du bien après les matelas, Hlm ou autres merveilles de Gégé!

Sur le chant. Je suis un immense fan de Roberto depuis toujours. Je l'ai trouvé inégal ce soir. Je pense tout de même que son long arrêt n'y est pas pour rien. Deux derniers actes merveilleux, notamment le dernier où l'on retrouve le talent immense de ce chanteur : peu de ses collègues arrivent à ces moments de grand bonheur avec une diction, un timbre, un jeu qui le rend si unique! Sur la scène du balcon (la plus belle de l'opéra à mon avis), Roberto était franchement moins à son aise, un aigu rattrapé de justesse, d'autres mal envoyés : la captation DVD lui était beaucoup plus favorable. Il faut dire que la partition n'est pas toujours évidente.
Nathalie est très agréable à écouter et à regarder. Mais on est pas non plus scotché à son fauteuil. Je pense que l'expérience lui fera sûrement du bien.
Christian assez moyen (peu de coffre)!

Juste un détail perso, je dévouvrais cette salle de Montpellier (où je redescends le 9 avril pour le récital de Roberto) : la salle est immonde.

ivopera
Alto
Alto
Messages : 348
Enregistré le : 31 oct. 2003, 00:00

Message par ivopera » 17 mars 2006, 13:21

Quand j'ecrivais ma note ci dessus, je n 'avais pas lu celle de Romain. Tu es sûr qu'on était à la même soirée. On est à mille lieux du succès de Romeo ou de Lucia. Alagna a été fortement applaudi (et c'était mérité globalement comme je l'ai dit) de là à parler de succès historique peut être pas quand même.
L'accoustique est pas si géniale (c'est mieux que bastille mais avec une salle de 30% plus petite!!) et quelle mocheté (Bastille est cent fois plus réussi et je suis pourtant bien peu partisan de ce vaisseau mitterandien!

Avatar du membre
mowglie
Baryton
Baryton
Messages : 1026
Enregistré le : 30 nov. 2004, 00:00
Localisation : PARIS
Contact :

Message par mowglie » 17 mars 2006, 14:28

ivopera a écrit :
Sur le chant. Je suis un immense fan de Roberto depuis toujours. Je l'ai trouvé inégal ce soir. Je pense tout de même que son long arrêt n'y est pas pour rien. Deux derniers actes merveilleux, notamment le dernier où l'on retrouve le talent immense de ce chanteur : peu de ses collègues arrivent à ces moments de grand bonheur avec une diction, un timbre, un jeu qui le rend si unique! Sur la scène du balcon (la plus belle de l'opéra à mon avis), Roberto était franchement moins à son aise, un aigu rattrapé de justesse, d'autres mal envoyés : la captation DVD lui était beaucoup plus favorable. Il faut dire que la partition n'est pas toujours évidente.
Nathalie est très agréable à écouter et à regarder. Mais on est pas non plus scotché à son fauteuil. Je pense que l'expérience lui fera sûrement du bien.
Christian assez moyen (peu de coffre)!

.
Outre la diction, je pense moi que son arret lui a été bénéfique : voix plus
corsée , facilité de projection accrue, plus d 'harmoniques dans les graves,
bref Aida j'y coris !
Gruss mir die Welt

kalinda
Messages : 8
Enregistré le : 20 févr. 2005, 00:00
Localisation : Nimes

Message par kalinda » 17 mars 2006, 17:54

Je partage l'avis de Mowglie: la voix a été riche en couleurs et harmoniques brillantes.
Cest une oeuvre magnifique et Roberto est au sommet de l'interprétation malgré la difficulté de la partition.
A mon humble avis je trouve que l'écriture devrait etre un peu plus ajustée au sens dans certines parties.Mais Roberto s'est complètement approprié le rôle et y est majestueux et impérial.Bravooooooooooo
Les décors étaient à mon gout suffisants et mention spéciale pour le choeur et l'orchestre.
Nathalie était trés bien quoique manquant de métal.
Le colonel ne semblait pas à l'aise dans sa tessiture avec un manque de projection.Un casting un peu plus relevée aurait fait exploser encore plus le Chorum.
Roberto compte un nouveau fan depuis hier soir

dessoles
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 207
Enregistré le : 07 nov. 2004, 00:00

Message par dessoles » 18 mars 2006, 00:56

ivopera a écrit :Quand j'ecrivais ma note ci dessus, je n 'avais pas lu celle de Romain. Tu es sûr qu'on était à la même soirée. On est à mille lieux du succès de Romeo ou de Lucia. Alagna a été fortement applaudi (et c'était mérité globalement comme je l'ai dit) de là à parler de succès historique peut être pas quand même.
L'accoustique est pas si géniale (c'est mieux que bastille mais avec une salle de 30% plus petite!!) et quelle mocheté (Bastille est cent fois plus réussi et je suis pourtant bien peu partisan de ce vaisseau mitterandien!

je frequente regulierement les 2 salles....nos oreilles et nos yeux n'ont manifestement rien a voir.....autant l'acoustique est bonne(la perfection n'existant que ds les anciennes salles en general) a montpellier,autant est elle atroce a bastille(a moins de venir avec son sonotone),pour ce qui est de la "mochete"...je nepeux parler des gouts et couleurs mais autant on se sent a l'aise a montpellier(et confortable) autant se sent on perdu dans une cuisine eclairee au neon blafard a bastille!!.... je precise que je suis toulousain sans aucun a priori...juste je constate. de toute facon je prefere les salles de barcelone,venise,milan,zurich,toulouse et dans les contemporaines genes,bilbao. bastille est l'exemple type de tout ce qu'il y a a eviter!!! elle existe(helas pour paris) il faut s'y faire mais rien que pour cette salle,on se tourne vers d'autres lieux ou nous savons que nous aurons moins de deceptions!!!

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20563
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 18 mars 2006, 08:26

mowglie a écrit :
ivopera a écrit :
Sur le chant. Je suis un immense fan de Roberto depuis toujours. Je l'ai trouvé inégal ce soir. Je pense tout de même que son long arrêt n'y est pas pour rien. Deux derniers actes merveilleux, notamment le dernier où l'on retrouve le talent immense de ce chanteur : peu de ses collègues arrivent à ces moments de grand bonheur avec une diction, un timbre, un jeu qui le rend si unique! Sur la scène du balcon (la plus belle de l'opéra à mon avis), Roberto était franchement moins à son aise, un aigu rattrapé de justesse, d'autres mal envoyés : la captation DVD lui était beaucoup plus favorable. Il faut dire que la partition n'est pas toujours évidente.
Nathalie est très agréable à écouter et à regarder. Mais on est pas non plus scotché à son fauteuil. Je pense que l'expérience lui fera sûrement du bien.
Christian assez moyen (peu de coffre)!

.
Outre la diction, je pense moi que son arret lui a été bénéfique : voix plus
corsée , facilité de projection accrue, plus d 'harmoniques dans les graves,
bref Aida j'y coris !
Tout à fait d'accord.
Avant de pondre un CR plus consistant et illustré de photos
1) oeuvre mineure et surannée donnée dans une adpatation un peu ratée
2) Rototo, à la voix transformée, brillant dans cet opéra riche en points d'orgue (toujours lancés dans la position du crucifié extatique) mais fort peu émouvant sauf dans les 12 dernières minutes.
3) production kistch à mort très inspirée de celle de Savary
4) Manfrino chichiteuse à souhait ressemble à une Mélisande égarée chez Alfano. Premier acte catastrophique
5) seconds rôles médiocres
6) Belle direction orchestrale
7) joli succès.

La parution de son autobiographie, chez Grasset, est repoussée de 8 mois.

Consécration : il aura son Vivement dimanche ! Il y aura des Star' Académyciens

G. Depardieu a quitté Montpellier en milieu d'après-midi quelques heures avant la représentation, excédé par une histoire de quenelles perdues à Lyon...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 82 invités