Rigoletto de Alain Fondary

Les artistes
Répondre
Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1290
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Rigoletto de Alain Fondary

Message par offenbach » 22 févr. 2006, 02:37

En ayant vu et entendu Alain Fondary dans Nilakantha à Metz, je suis tombé amoureux de cette immense voix. En l'entendant à 74 ans (même avec un vibrato qui se relâchait), j'ai eu envie de l'entendre lorsqu'il était au sommet de ses moyens. Malheureusement, sa discographie est vraiment réduite et j'aurais vraiment aimé l'entendre en Rigoletto.
Pourriez-vous me parler de ses Rigoletto(s)? Et, pendant que j'y suis, sauriez-vous si un enregistrement de lui en Rigoletto est disponible. Sauriez-vous où je pourrais en trouver?
Merci beaucoup.

Avatar du membre
PaoloAlbiani
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 762
Enregistré le : 05 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par PaoloAlbiani » 22 févr. 2006, 09:11

Je te renvoie à sa chronologie de carrière afin que tu puisses remarquer qu'il a beaucoup chanté le rôle du bouffon tout au long de sa carrière (en France mais aussi à l'étranger: New York, San Francisco, Genève...).

http://site.operadatabase.com.site.hmt- ... age&pid=44

Aucun enregistrement de studio avec lui de cet ouvrage, mais il doit bien circuler un pirate quelque part. :D

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20957
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 22 févr. 2006, 09:51

Un détail: Alain Fondary n'a pas 74 mais 73 ans.

J'ai eu la chance de l'entendre 3 fois dans ce rôle: Nîmes, Nice (avec Alagna), Garnier.

A chaque fois il a remporté un triomphe bien mérité. La couleur et la largeur de sa voix, la projection, la compréhension intime de l'humanité du personnage et de rares qualités scéniques ont fait de lui un des plus grands titulaires du rôle à l'instar de Nucci, Bruson, Cappuccilli.

A la fin des années 80, Eve Ruggieri avait consacré un Musique au coeur entier à Rigoletto où il a interprété au piano les grandes pages de cet opéra.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

LeBarde
Messages : 29
Enregistré le : 03 juil. 2005, 23:00

Message par LeBarde » 22 févr. 2006, 10:15

PaoloAlbiani a écrit :Je te renvoie à sa chronologie de carrière afin que tu puisses remarquer qu'il a beaucoup chanté le rôle du bouffon tout au long de sa carrière (en France mais aussi à l'étranger: New York, San Francisco, Genève...).

http://site.operadatabase.com.site.hmt- ... age&pid=44

Aucun enregistrement de studio avec lui de cet ouvrage, mais il doit bien circuler un pirate quelque part. :D
Bonjour,
En effet, celà existe, bien que la date en soit douteuse :

Chantal Bastide (Gilda), Jeanne-Yvonne Audigou (Madeleine), Mario Agnetti (Le Duc de Mantoue), Alain Fondary (Rigoletto), Christian Portanier (Sparafucile), Adrien Legros (Monterone)/ Roland Denis/ Amiens, 02.1978 (Live) (2CDR)

garnielle
Messages : 8
Enregistré le : 06 août 2005, 23:00
Contact :

Message par garnielle » 22 févr. 2006, 11:02

Bonjour ,
choriste, je vais avoir la joie de chanter aux cotés d'Alain Fondary, dans Tosca, dans le cadre des Estivales du Chateau à Chambéry, le 22 juillet prochain.
Je sais qu'il maitrise parfaitement le role de Scarpia et que c'est un grand bonhomme et une grande voix.
Les Choeurs Lyriques de Savoie, dont je fais partie, chantent depuis dix ans au coté de l'incomparable soprano, Chantal Bastide. Nous avons , avec elle produit de nombreux Opéras - Le dernier était Norma en février 2005 , le prochain que nous répetons actuellement sera Lucia di Lammermoor (30 avril prochain à Aix les Bains) et cet été donc, Tosca dont c'est notre quatrième représentation. mais cette fois le couple Fondary-Bastide risque de faire de cette oeuvre un grand moment lyrique.
Je mesure la chance que j'ai , vraiment ... et si vous etes dans la région, je vous invite à venir

vano
Messages : 1
Enregistré le : 18 juil. 2005, 23:00

Message par vano » 22 févr. 2006, 13:31

Bonjour,
j'ai vu Alain fondary en Rigoletto à Toulouse en octobre 1992. La mise en scène était de Nicolas Joel et Roberto Alagna interprétait le Duc de Mantoue. Ce spectacle manque à la chronologie établie. J'ai d'ailleurs revu Fondary cette même saison en avril 1993 dans une reprise du Trouvère dirigée par Plasson à la halle aux grains où il remplaçait le baryton initialement prévu.
J'ajouterai pour compléter la chronologie que dans la bio du chef d'orchestre Claude Cuguillère, j'ai vu mentionner que ce dernier avait débuté en 1970 en dirigeant une Traviata avec Fondary, Rutili et Todaro.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 50 invités