Page 5 sur 6

Re: Marcelo Alvarez

Posté : 13 avr. 2018, 15:26
par Hiero von Stierkopf
Est-ce que Trovatore est une œuvre populaire auprès du grand public/public occasionnel ?
J’ai toujours eu le sentiment, peut-être à tort, que c’était une œuvre qui plaisait surtout aux lyricomanes.

Je ne sais plus quel vieux loup de mer me disait que l’œuvre jouissait d’une très grande popularité il y a quelque décennies.

Le public va-t-il voir Trovatore pour « voir un Verdi » ou sait-il même vaguement que si les 4 rôles sont bien distribués ça peut être la folie ?

En tout cas, du côté de la distribution féminine, cette reprise comporte de sérieux atouts.

Re: Marcelo Alvarez

Posté : 13 avr. 2018, 16:02
par paco
Hiero von Stierkopf a écrit :
13 avr. 2018, 15:26
Est-ce que Trovatore est une œuvre populaire auprès du grand public/public occasionnel ?
J’ai toujours eu le sentiment, peut-être à tort, que c’était une œuvre qui plaisait surtout aux lyricomanes.

Je ne sais plus quel vieux loup de mer me disait que l’œuvre jouissait d’une très grande popularité il y a quelque décennies.

Le public va-t-il voir Trovatore pour « voir un Verdi » ou sait-il même vaguement que si les 4 rôles sont bien distribués ça peut être la folie ?

En tout cas, du côté de la distribution féminine, cette reprise comporte de sérieux atouts.
C'était incontestablement un titre extrêmement populaire jusqu'aux années 80 et très régulièrement à l'affiche. Dans mon enfance (années 70), n'importe qui autour de moi, y compris des non lyricomanes, connaissait "Le Trouvère" de réputation (sans forcément l'avoir ni vu ni entendu d'ailleurs), essentiellement parce que cet opéra était considéré comme le symbole d'histoire rocambolesque et absurde que l'on ne trouve qu'à l'opéra ! Concernant sa popularité réelle (= oeuvre vue et entendue par une large population), de nombreuses anecdotes existent décrivant les orgues de barbarie dans la rue, jusqu'aux années 50, à Paris, Lille, Lyon etc. , enchaînant en boucle le Miserere (le chant de Manrico depuis sa cellule). Dans mon enfance et jusqu'au début des années 80, le chant des bohêmiens était un tube incontournable de n'importe quelle chorale de Triffouillis-les-oies, tout comme les fanfares interprétaient souvent des pots-pourris de l'oeuvre (notamment le 1er tableau de l'acte III).

L'oeuvre s'est progressivement raréfiée au répertoire des institutions, et aujourd'hui je serais prêt à parier que, pour beaucoup, il s'agit désormais d'une rareté :lol:
Deux raisons à cela : 1/ la difficulté croissante de le distribuer (faute de ténor spinto, de soprano capable d'alterner l'élégiaque et le dramatique, de baryton Verdi etc.) - 2/ la difficulté de le mettre en scène pour des dramaturges épris d'actualisation.
La preuve : on ne trouve plus de Manrico pour remplacer Alvarez 8O ... et je ne crois pas avoir lu une seule critique positive d'une mise en scène du Trovatore depuis au moins 20 ans !

Et comme l'oeuvre devient une rareté, elle remplit de moins en moins...

Re: Marcelo Alvarez

Posté : 13 avr. 2018, 16:37
par elisav
Oui, enfin, Le Trouvère n’est pas le seul spectacle qui a du mal à remplir les salles ces prochains mois.
En même temps que ce Trovatore, l’ONP brade aussi Parsifal et Boris Godounov; et Don Pasquale à Garnier ne fait pas le plein non plus.

Re: Marcelo Alvarez

Posté : 13 avr. 2018, 16:38
par Hiero von Stierkopf
Je me rends compte en te lisant paco qu'en fait c'était toi le vieux loup de mer en question :mrgreen:

J'ai vérifié les statistiques pour Verdi.
Sur la saison 2015/2016, Trovatore est répertoriée comme la 20ème œuvre la plus jouée dans le monde (1,053 représentations) mais loin derrière Traviata (1ère œuvre avec 4,190 représentations), Rigoletto (2,285), Aida (1,639) et Nabucco (1,280).
Il se positionne toutefois devant Otello (23ème avec 985 représentations) et le Ballo (25ème avec 931 représentations).

Décidément Marcelo Alvarez créée le buzz alors que rien ne nous permet de dire à ce stade qu'il va annuler ses Manrico dans 2 mois !

Re: Marcelo Alvarez

Posté : 13 avr. 2018, 17:16
par Helfin
Sans être une rareté, c'est vrai qu'Il Trovatore est une œuvre méconnue du grand public, contrairement aux 2 autres opéras de la "trilogie populaire".
Mais je suis aussi surpris d'entendre régulièrement des remarques "dédaigneuses" d'amateurs d'opéra pour cette œuvre: "Ah bon, vous aimez beaucoup Il Trovatore? Verdi a (heureusement) fait mieux!"...
Perso, je trouve cet opéra jouissif. Bien distribué, c'est 2 heures de pur bonheur.
Ok, ce n'est pas du Shakespeare, ok l'histoire est un peu tirée par les cheveux. Mais pas plus que beaucoup d'autres... Et puis je l'avoue, j'ai un faible pour Azucena.

Re: Marcelo Alvarez

Posté : 13 avr. 2018, 17:37
par Franz Muzzano
Hiero von Stierkopf a écrit :
13 avr. 2018, 16:38

J'ai vérifié les statistiques pour Verdi.
Sur la saison 2015/2016, Trovatore est répertoriée comme la 20ème œuvre la plus jouée dans le monde (1,053 représentations) mais loin derrière Traviata (1ère œuvre avec 4,190 représentations), Rigoletto (2,285), Aida (1,639) et Nabucco (1,280).
Il se positionne toutefois devant Otello (23ème avec 985 représentations) et le Ballo (25ème avec 931 représentations).

Il faudrait regarder sur une vingtaine de "grandes maisons" et inclure les festivals, mais j'ai plutôt le sentiment que Trovatore est, sur ces trois dernières saisons, très souvent donné. Plus en tout cas que Nabucco ou Aida, sauf si on compte les super-productions sonorisées, du style de celles données dans les stades. Et, vocalement parlant, il n'est pas plus difficile à monter qu'Aida...

Re: Marcelo Alvarez

Posté : 15 avr. 2018, 20:03
par Egisthe
Marcelo Alvarez vient d'annuler ses Radamès à la Scala en mai/juin. Pas d'explication pour le moment...

Re: Marcelo Alvarez

Posté : 15 avr. 2018, 20:12
par HELENE ADAM
Egisthe a écrit :
15 avr. 2018, 20:03
Marcelo Alvarez vient d'annuler ses Radamès à la Scala en mai/juin. Pas d'explication pour le moment...
Voilà qui devient franchement inquiétant.... :cry:

Re: Marcelo Alvarez

Posté : 15 avr. 2018, 22:11
par paco
HELENE ADAM a écrit :
15 avr. 2018, 20:12
Egisthe a écrit :
15 avr. 2018, 20:03
Marcelo Alvarez vient d'annuler ses Radamès à la Scala en mai/juin. Pas d'explication pour le moment...
Voilà qui devient franchement inquiétant.... :cry:
Les annulations de Marcelo Alvarez sur une longue période ne sont pas nouvelles, ses problèmes de santé sont récurrents depuis une décennie.

Re: Marcelo Alvarez

Posté : 16 avr. 2018, 14:01
par Remigio2
Vu l'agenda de forçat qu'il s'impose, ce n'est guère étonnant - si l'on regarde sur Operabase, il n'a pris quasiment aucune semaine de vacances depuis... janvier 2014 ! 8O

http://operabase.com/a/Marcelo_%C3%81lvarez/0011045/fr

R.