Rossini et Alagna

Les artistes
Avatar du membre
alagnaflorez
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 174
Enregistré le : 08 déc. 2005, 00:00
Localisation : Suisse romande

Rossini et Alagna

Message par alagnaflorez » 23 janv. 2006, 18:35

Dans un autre fil, on parlait du répertoire de Roberto Alagna. Il est vrai qu'il a abordé des myriades de compositeurs, dont Rossini. De Rossini, il a chanté "La Danza", "Se il mio nome" et "Asile héréditaire". Voilà, maintenant, je me pose cette question: est-ce qu'Alagna ferait un bon Almaviva, un bon Lindoro, un bon Arnold, un bon Otello, un bon Giocoso et (ou) un bon Comte Ory, etc.?
Car Rossini est un de mes deux compositeurs favoris, et Alagna un de mes deux chanteurs favoris. Et hélas nous n'avons presque rien avec les deux. Hélas, ou heureusement, selon vous?
E il labbro mio mormorò un'ardente preghiera: Oh Dio ch'ella non sappia mai, non sappia mai, la mia vergogna! Ahimè!

Avatar du membre
PaoloAlbiani
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 762
Enregistré le : 05 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par PaoloAlbiani » 23 janv. 2006, 18:44

Un bon Arnold..... certainement pas : il lui manquera toujours la vaillance d'un Gianni Raimondi, d'un Franco Bonisolli, d'un Ncolai Gedda, d'un Tony Poncet...

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1414
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 23 janv. 2006, 18:48

Au risque de te décevoir, je pense qu'Alagna est perdu pour Rossini. Je l'avais entendu à Orange en concert dans La Danza et j'avais trouvé qu'il manquait de vélocité. C'était avant qu'il aborde Manrico ou Radames et qu'il parle d'Otello (de Verdi bien entendu).
Le seul rôle qui lui resterait serait peut-être Arnold, mais s'il transpose Di quella pira en scène...
J'espère me tromper!

Avatar du membre
Josquin
Ténor
Ténor
Messages : 886
Enregistré le : 25 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Josquin » 23 janv. 2006, 19:13

maitreluther a écrit : Le seul rôle qui lui resterait serait peut-être Arnold, mais s'il transpose Di quella pira en scène...
J'espère me tromper!
Je confirme qu'il transpose Di quella pira sur scène

ciabrini
Soprano
Soprano
Messages : 81
Enregistré le : 19 août 2005, 23:00
Localisation : 77
Contact :

Message par ciabrini » 23 janv. 2006, 19:24

Arnold = Filipeschi, mais jamais Alagna meme au top niveau
ténor en retraite

Avatar du membre
alagnaflorez
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 174
Enregistré le : 08 déc. 2005, 00:00
Localisation : Suisse romande

Re: Rossini et Alagna

Message par alagnaflorez » 23 janv. 2006, 19:45

alagnaflorez a écrit :un bon Giocoso
Rectification: un bon GIOCONDO (personnage de "la Pietra del Paragone"), et non Giocoso

Rollizetti
Soprano
Soprano
Messages : 52
Enregistré le : 23 nov. 2005, 00:00

Message par Rollizetti » 23 janv. 2006, 21:02

Je ne pense pas qu'Alagna possède les qualités requises pour chanter Rossini.

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1290
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Message par offenbach » 23 janv. 2006, 22:03

Par le passé, il aurait peut-être pu faire un Amalviva plausible. Par le passé, j'entends l'époque où Domingo l'a fait aussi. A cette époque, les vrais ténors rossiniens n'existaient pas encore et des voix plus lourdes pouvaient par conséquent chanter Rossini. Mais aujourd'hui, après Blake, Araiza, Matteuzzi, Florez e tutti quanti, des voix comme celles d'Alagna qui se rapproche de plus en plus de celle d'un lyrico-spinto que d'un ténor léger di grazia, des voix pareilles ne seraient plus acceptées dans Rossini, de même qu'aujourd'hui, on ne laisserait peut-être pas le jeune Domingo aborder Almaviva.

FONOTIPIA
Messages : 38
Enregistré le : 23 août 2005, 23:00

Message par FONOTIPIA » 23 janv. 2006, 22:24

Roberto Alagna a déclaré il y a quelques années qu'il ne chanterait pas de rôles rossiniens. Il estime que d'autres ténors sont plus talentueux que lui pour ce répertoire. Il fait preuve ici de beaucoup d'intelligence, sachant qu'il ne sera pas le meilleur interprète de Rossini. Une leçon à méditer pour d'autres ténors, bien inférieurs à Alagna dans le répertoire français, mais qui interprètent néammoins notre répertoire.
De plus, au stade de sa carrière, sa voix s'étant alourdie, ce type de rôles à vocalises n'est plus fait pour lui.
Enfin, je veux rafraîchir la mémoire à certains qui considèrent que le ténor rossinien est né dans les années 70/80. Avant, bien avant, on chantait aussi Rossini et même très bien... Avec des voix souvent plus grandes et surtout plus belles qu'aujourd'hui à de rares exceptions. Les exemples sont si nombreux que je m'étonne de lire de telles aberrations

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1290
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Message par offenbach » 23 janv. 2006, 22:54

Je n'ai jamais dit qu'avant les années 70 on ne chantait pas bien Rossini. On le chantait même très bien, mais pas forcément avec des voix de ténors conformes à celles que Rossini avait sous la main lorsqu'il écrivait le Barbier, par exemple. Ses ténors étaient plus légers et plus clairs que ceux qui chantaient ses oeuvres dans les années 50-60, vu que Rossini a écrit ses opéras avant que Duprez ne "crée" la couverture des sons. De ce fait, la grande majorité des ténors de Rossini passaient en voix de tête dans les aigus et suraigus (comme Nourrit) et, de ce fait, avaient des voix moins lourdes.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 28 invités