En attendant Cécilia au TCE... Le triomphe au Bozar!

Représentations
Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

En attendant Cécilia au TCE... Le triomphe au Bozar!

Message par lachlan » 07 déc. 2005, 11:00

Elle était lundi 5 décembre à Bruxelles : Caldara, Haendel, Scarlatti, Corelli. Une nouvelle fois, Cécilia, superbement élégante dans un long fourreau noir et une parure de diamants, était accompagné de l?excellentissime Kammerorchester Basel. Un dialogue exceptionnel qui transforme ce récital en véritable « show » comme rarement il m?a été permit d?en entendre. Cécilia, rodée à toutes les ficelles (les bonnes), réussit avec un programme qui n?a rien (sur le papier) de très captivant à l?exception du tube « lascia la spina » à créer à la fois la curiosité, la passion et en définitive un triomphe hautement mérité.

D?entrée de jeu, elle arrache les larmes des plus blasés avec Scarlatti et Caldara. La charge émotionnelle, la spiritualité ainsi que la profondeur des tonalités saisissent nos sens et nous met littéralement à nu.

La voix de Cécilia n?est pas bien ample mais on est très vite stupéfait (encore et toujours !) par l?extraordinaire degré de technicité (une largeur de voix confondante) qui ne sacrifie en rien à l?émotion et c?est ce qui fait de Cécilia un artiste à part, peut être même la plus grande voix actuelle.

On s?attend bien sur aux acrobaties vocales, les morceaux de bravoures typiques du genre castrat? on s?y attend et on reste encore stupéfait. La volée de vocalises, les contre notes enfilées les unes après les autres avec une apparente facilité. Cécila en transe, Cécilia furieuse, Cécilia passionnée, Cécilia émouvante, Cécilia sainte.
Tout cela serait un peu « rasant » à la longue si elle n?avait pas justement serti au milieu des pyrotechnies vocalisant des moments de pure émotion, dénuée d?affects : airs de pastorales, lamento, notes pianissimo qui suspens le temps et prends littéralement à la gorge, jusqu?au dernier souffle un public médusé.
Bienvenu également, les intermèdes musicaux du Kammerorchester Basel qui volait presque la vedette à la diva. Une Diva qui se surexpose sans pudeur, dirigeant elle-même, de dos, la formation de toute l?énergie qu?on lui connaît. Une énergie et une passion qui a produit une émulation exceptionnelle. L?orchestre choie la voix, la voix porte l?orchestre avec une intelligence et une finesse inégalée.
Car le triomphe de Cécilia était aussi le triomphe d?une formation, d?une complicité unique et n?ayons pas peur des mots : d?une complicité jamais vue.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 07 déc. 2005, 11:08

Merci Lachlan pour ce compte-rendu enthousiaste ! :P

J'ai l'impression que tu n'avais pas acheté le CD Opera Proibita. Sais-tu si tout ce que Cecilia a chanté était extrait du disque ?

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 07 déc. 2005, 11:29

Je n'ai pas voulu l'acheter car je voulais absolument découvrir les airs en live.

Il y a des extraits du CD mais aussi des nouveautés, toujours cependant extraits du meme programme. Enfin, ce n'est pas Minko qui dirige bien évidemment mais elle meme.

Il y a cependant un ou 2 bémol à mon enthousiasme mais je n'ai pas voulu polluer une éloge par de petites considérations négatives. Cependant on sent bien que depuis qu'au fil de l'exercice, il y a sinon une usure tout au moins quelques paleur dans la luminosité et certains passages sont un rien rugueux. Il y a aussi dans cette "surrenchère" quelque chose d'un rien malsain dans la mesure où on a le sentiment d'assister à des "effets" outrancièrement dramatique. Mais n'étant pas fin connaisseur, je suppose qu'il s'agit d'une part de ce genre particulier au castrat et puis, en définitive, qui d'autre qu'elle, serait capable de porter à une telle incandescence un chant aussi périlleux?

J'ai parlé de "show Bartoli", c'est à la fois flatteur et un rien irrévérencieux. Vous jugerez par vous meme. J'attends avec impatience l'avis d'oreille plus avisée.

L.

ps: elle nous a gratifié de 3 bis dans la meme veine avant d'etre litteralemnt couverte de fleurs...

sapho
Messages : 2
Enregistré le : 07 déc. 2005, 00:00

Zeffiretti que sussurate ...

Message par sapho » 07 déc. 2005, 14:18

...dite almeno a qualcun persone la mia pena di non potere ascoltare la diva !

Une raison supplémentaire pour me mordre les doigts de ne pas avoir réserver à temps....des places pour le concert du 11/12 au TCE...

si toutefois , par un hasard heureux pour moi, il y aurait des empechements
je suis preneuse...


!!sinon mars 2006 Toulouse!!

Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4086
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Martine » 07 déc. 2005, 14:38

Info pratique :

Je me suis renseigné auprès du Chatelet.
Pour ceux qui comme moi seront au Chatelet pour Boris dimanche après-midi, pas de problème pour être au TCE à 20 h : la version courte de Boris dure 2 h 20 et est donnée sans entracte.

C'est cool ! On pourra même aller boire un verre avant Cecilia.

Martine

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Re: Zeffiretti que sussurate ...

Message par tuano » 07 déc. 2005, 15:07

Lachlan a dit "peut-être", donc je ne trouve pas ça exagéré. Je ne pense pas que Bartoli ait la plus grande voix du monde mais ça ne me choque pas qu'on dise qu'elle l'ait "peut-être".
sapho a écrit : Une raison supplémentaire pour me mordre les doigts de ne pas avoir réserver à temps....des places pour le concert du 11/12 au TCE...
Si ça peut te consoler, c'était presque impossible d'obtenir une place, il fallait être abonné... ou fréquenter ODB pour être au courant avant tout le monde !

Albar
Alto
Alto
Messages : 293
Enregistré le : 05 oct. 2005, 23:00
Localisation : Bruxelles
Contact :

Message par Albar » 07 déc. 2005, 16:47

Bien que j'habite à 5 minutes des Beaux-Arts, je n'y étais pas: je ne suis pas grand amateur de cirque. La seule fois où j'ai vu "LA" Bartoli, j'étais déçu. Oui, je n'ai pas peur de le dire: déçu. Et vos commentaires me confortent dans l'idée. Virtuosité (à outrance), mélange des registres (hétérogène), ambitus stupéfiant (combien de voix a-t-elle?), émotion vive (mais vient-elle toujours à propos?), bref un véritable ouragan. Mais j'ai une question: est-ce que vous trouvez le résultat (impossible de dire "ensemble"!) BEAU? Quand je vais au récital j'espère être ému, emmené en voyage. Pas uniquement décoiffé! Selon moi, c'est plus un phénomène qu'une chanteuse. Dans toutes les acceptions du terme.

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 07 déc. 2005, 16:55

Tarzan a écrit :La plus grand evoix actuelle!!!!!

Faut pas rêver non plus!
Merci Tuano. Il faut parfois etre soi meme outrancier pour faire réagir. C'est bizarre, le soir meme, après la représentation, je discutais enthousiaste avec un type qui connaissait un peu l'opéra et il a eu une question saugrenue à mes yeux: "Quelle est pour toi la plus grande voix actuelle?" Eh bien, je suis resté dubitatif. Je lui ai ensuite répondu que tout dépendait des tessitures, des roles, de... et de... et encore de... et surtout de l'instant présent. Ce soir là, j'aurai pu dire: Cécilia Bartoli. Je ne l'ai pas dit et je l'ai regretté car ça aurait pu décider un néophyte à pousser la porte d'une maison d'opéra pour aller "entendre la plus belle voix du monde". Et si il l'avait fait, ce soir là, j'aurai gagné mes premiers galons de prosélytisme...

Cela dit quand le me etype m'a avoué qu'il n'achetait que les récitals de N2C, j'ai été si stupéfait que j'ai été très content de ne pas lui dire que Cécilia était la plus grande des voix... Comme quoi.

Il n'empeche, pour ceux qui auront l'occasion de la voir au TCE ou ailleurs, il risque d'etre stupéfait. C'est sans doute le plus beau récital qu'elle ait donné depuis l'enregistrement de son concert live en Italie...

L.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 07 déc. 2005, 16:58

Mais voyons, Lachlan, tu sais très bien ce qu'il faut dire à un fan de Dessay : la plus grande voix du monde, c'est celle d'Edita Gruberova ! :D

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 103 invités