Impressions du récital Fleming TCE 11/11/05

Représentations
Avatar du membre
placidod
Soprano
Soprano
Messages : 80
Enregistré le : 25 août 2004, 23:00

Impressions du récital Fleming TCE 11/11/05

Message par placidod » 12 nov. 2005, 12:07

Alors qui a vu ce récital où j'ai malheureusement dû revendre ma place? Quelles impressions? Ai-je manqué un grand moment?
Merci de vos messages

PS: J'espère qu'un topic n'était pas déjà ouvert à ce sujet...

Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4085
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Martine » 13 nov. 2005, 19:21

Je suis allée à ce récital qui a fait le plein : c'était affiché complet. Et les "pipole" était là : le ministre RDDV, Roland Dumas, Jacques Attali. Il y avait même H. Dutilleux et P. Boulez.

Si je n'ai rien dit jusqu'à présent, c'est que je suis bien embêtée.
J'ai entendu une belle voix et surtout une artiste qui a chanté son programme sans avoir eu l'impression, stylistiquement et vocalement, de changer de siècle.
Le programme était le suivant : Purcell suivi de Crumb en 1ère partie et Haendel, Berg et Schumann en 2ème partie.

Ca manquait d'émotion, sauf lors des bis où la dame s'est enfin un peu lachée. C'est beau, c'est propre. Voilà.

Pour tout dire, malgré leurs défauts (bien petits par rapport à ces rôles écrasants), j'ai préféré mon Isolde et mon Tristan d'hier soir.

Martine

alfred
Messages : 1
Enregistré le : 27 mars 2005, 23:00

Message par alfred » 13 nov. 2005, 19:42

Je n'étais pas à ce récital mais il me semble effectivement que cela résume assez bien le paradoxe de cette chanteuse. Peut-être cela vient-il (en partie) de moyens surnaturels couplés à une relative paresse interprétative ? J'ai eu la chance de beaucoup l'entendre à NY----ses Traviata et Rodelinda avaient de grandes qualités sans être incontournables.

Sa récente DAPHNE par contre était un pur miracle : ici elle ne pouvait pas se défiler, l'écriture du rôle est assassine et elle n'avais d'autre choix que de donner tout ce qu'elle a dans les trippes. Un très grand moment. À quand Daphne à Paris ?

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13898
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 13 nov. 2005, 19:58

Tarzan a écrit :
Voilà tout est dit !!
C'est vrai, elle ne chante pas mal, elle chante plutôt bien même, mais tout est aseptisé. Elle chante à peu près tout pareil. Comme beaucoup d?américain du reste.
Quand elle est sur scène, elle est bien sage, et pour tout dire on s?emmerde. Elle suit la mise en scène, sans rien incarner.

Mais tout le monde applaudi cette fadeur, et dès qu?une chanteuse essaie de faire autre chose et se donne à fond sur scène, alors là les défenseurs du « beau et propre » se déchaine !!
Pourrais-tu préciser ce couplet anti-américain, s'il te plait ?
C'est tellement français !

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13898
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 13 nov. 2005, 21:43

Tarzan a écrit :Je parle de l'école de chant américaine, qu'elle soit américaine ou turque n'est pas mon problème. Beaucoup de chanteurs américains chantent "beau et propre" quand ils chantent bien, et surout très aseptisés.
Cela n'exclue pas que certains soient formidables: Hampson par exemple. Mais beaucoup sont comme Fleming. Il se trouve qu'elle est américaine, c'est tout. N'extrapole pas mes propos STP.
Mais c'est qui les "beaucoup" américains aseptisés ? Tucker, Morris, Ramey, Leech, Horne, Resnik, Merritt, Blake, Anderson, Stratas, Verrett, Bumbry, Voigt, Quilico père et fils, Heppner, Shicoff, von Stade, Welting, Norman, Ewing, Jess Thomas, Soviero, Troyanos, Villaroel, Plishka, Kunde, Sills ???

:D 8O :lol:

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20815
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 13 nov. 2005, 23:33

alfred a écrit : À quand Daphne à Paris ?
A quand Daphné en France ? Pour le moment seule Nice a eu cette audace, il y a plus de 20 ans.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 14 nov. 2005, 00:05

Il y a eu une version de concert avec Soile Isokoski au Châtelet il y a quelques années.

Le livret est assez médiocre, non ? L'histoire originale est intéressante mais là, c'est transformé en banale histoire d'amour. Je crois que les rôles de ténors sont comme d'habitude (chez Strauss) inchantables et il faut avoir quelqu'un de pas ridicule sur scène dans le rôle d'Apollon.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 71 invités