Nina Stemme

Les artistes
philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1081
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Nina Stemme

Message par philipppe » 29 juin 2018, 14:19

En écoutant la retransmission de Parsifal hier, et en entendant dans le premier acte cette façon extraordinaire de dire “ich bin müde”, j’ai pensé à l extraordinaire Teinturière qu’elle allait être ! Ça va être formidable!

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10310
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Nina Stemme

Message par HELENE ADAM » 29 juin 2018, 14:46

philipppe a écrit :
29 juin 2018, 14:19
En écoutant la retransmission de Parsifal hier, et en entandant dans le premier acte cette façon extraordinaire de dire “ich bin müde”, j’ai pensé à l extraordinaire Teinturière qu’elle allait être ! Ça va être formidable!
Marrant je me suis dit la même chose ... elle était excellente hier soir en Kundry (cela souligne les limites de Anja Kampe entendu récemment à Bastille même si cette dernière m'a plu, mais elle n'a pas du tout la même facilité que Nina pour passer les aigus en pleine partie "Forte" héroïque... Rajoutons et c'est vrai pour tous les artistes, que la direction Petrenko est un "must" dans le rapport aux chanteurs... personne n'a besoin de "gueuler" on a du vrai beau Wagner comme je l'aime....
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9003
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Nina Stemme

Message par Bernard C » 29 juin 2018, 15:58

Stemme à chaque étape a été formidable.

Par exemple on oublie qu'elle a été il y a un temps une FORMIDABLE Aïda.
Comme elle fut une formidable Maréchale.

Toute la carrière de Stemme est une jonction quasi perfectionniste de ses moyens aux rôles qu'elle entreprend et à ses maturations psychologiques.
Très très rarement elle prolonge un rôle où l'inadéquation n'est plus dans son exigence (technique ou psychologique).

À cet égard, qu'on apprécie ou non cette artiste il faut lui reconnaître cette qualité rare.
(que Anna d'une certaine façon partage la plupart du temps)

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1081
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Nina Stemme

Message par philipppe » 29 juin 2018, 17:11

HELENE ADAM a écrit :
29 juin 2018, 14:46
philipppe a écrit :
29 juin 2018, 14:19
En écoutant la retransmission de Parsifal hier, et en entandant dans le premier acte cette façon extraordinaire de dire “ich bin müde”, j’ai pensé à l extraordinaire Teinturière qu’elle allait être ! Ça va être formidable!
Marrant je me suis dit la même chose ... elle était excellente hier soir en Kundry (cela souligne les limites de Anja Kampe entendu récemment à Bastille même si cette dernière m'a plu, mais elle n'a pas du tout la même facilité que Nina pour passer les aigus en pleine partie "Forte" héroïque... Rajoutons et c'est vrai pour tous les artistes, que la direction Petrenko est un "must" dans le rapport aux chanteurs... personne n'a besoin de "gueuler" on a du vrai beau Wagner comme je l'aime....
Pas tout à fait d’accord, en ce qui concerne la comparison avec Kampe, sur les aigües forte. J ai été surpris par ce qu’elle délivrait dans ce Parsifal aussi bien que dans son Isolde á Berlin. C est surtout dans une sorte de densité fabuleuse que Stemme impressionne plus (d’ailleurs elle a aussi des duretés et ses verdeurs, dans ses notes les plus hautes).

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1914
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Nina Stemme

Message par Lucas » 29 juin 2018, 18:33

Bernard C a écrit :
29 juin 2018, 15:58
Stemme à chaque étape a été formidable.

Par exemple on oublie qu'elle a été il y a un temps une FORMIDABLE Maréchale
Toute la carrière de Stemme est une jonction quasi perfectionniste de ses moyens aux rôles qu'elle entreprend et à ses maturations psychologiques.
Tss, tss, Bernard, la Maréchale, cela n'a jamais été écrit pour elle ... C'est un rôle de soprano lyrique. ce que Stemme, même en début de carrière n'a jamais été.

En revanche, ce qui m'a frappé au sujet de sa Kundry, c'est la nouvelle ampleur de son registre grave à tel point qu'en aveugle, on pourrait presque croire qu'elle est devenue mezzo. Et pour cause : c'est pour cette tessiture que Wagner a composé le rôle.

A mon avis, Stemme était originellement un spinto qui est peu à peu devenu un soprano dramatique avec une extension assez inédite et récente du bas du spectre de sa voix

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9003
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Nina Stemme

Message par Bernard C » 29 juin 2018, 18:49

Il faut l'avoir entendue à _l'époque_ pour le savoir.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1914
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Nina Stemme

Message par Lucas » 29 juin 2018, 19:57

Bernard C a écrit :
29 juin 2018, 18:49
Il faut l'avoir entendue à _l'époque_ pour le savoir.

Bernard
Entendue en 2001 à Vienne dans le Hollandais ... et c'était déjà un spinto!

Pour moi, la grande évolution, c'est qu'elle a un peu perdu ses magnifiques pianissimi et gagné beaucoup en largeur, notamment dans le registre grave. Mais bon, comme toi, je suis "fan".

philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1081
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Nina Stemme

Message par philipppe » 29 juin 2018, 21:44

Lucas a écrit :
29 juin 2018, 18:33
Bernard C a écrit :
29 juin 2018, 15:58
Stemme à chaque étape a été formidable.

Par exemple on oublie qu'elle a été il y a un temps une FORMIDABLE Maréchale
Toute la carrière de Stemme est une jonction quasi perfectionniste de ses moyens aux rôles qu'elle entreprend et à ses maturations psychologiques.
Tss, tss, Bernard, la Maréchale, cela n'a jamais été écrit pour elle ... C'est un rôle de soprano lyrique. ce que Stemme, même en début de carrière n'a jamais été.

En revanche, ce qui m'a frappé au sujet de sa Kundry, c'est la nouvelle ampleur de son registre grave à tel point qu'en aveugle, on pourrait presque croire qu'elle est devenue mezzo. Et pour cause : c'est pour cette tessiture que Wagner a composé le rôle.

A mon avis, Stemme était originellement un spinto qui est peu à peu devenu un soprano dramatique avec une extension assez inédite et récente du bas du spectre de sa voix
Elle a dit plusieurs fois dans des entretiens à l’occasion de ses Kundry précédentes qu’elle chantait le rôle « en tant que soprano et non en tant que mezzo » ...je ne sais pas exactement à quoi ça correspond techniquement

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 882
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Nina Stemme

Message par philopera » 30 juin 2018, 08:39

Lucas a écrit :
29 juin 2018, 18:33
Bernard C a écrit :
29 juin 2018, 15:58
Stemme à chaque étape a été formidable.

Par exemple on oublie qu'elle a été il y a un temps une FORMIDABLE Maréchale
Toute la carrière de Stemme est une jonction quasi perfectionniste de ses moyens aux rôles qu'elle entreprend et à ses maturations psychologiques.
Tss, tss, Bernard, la Maréchale, cela n'a jamais été écrit pour elle ... C'est un rôle de soprano lyrique. ce que Stemme, même en début de carrière n'a jamais été.

Pas vu sur scène mais j'adore le DVD auquel je reviens souvent ; la composition vocale n'est peut être pas ce que les puristes attendent mais l'incarnation est formidable et le duo avec Kasarova fonctionne très bien (le jeu des actrices est magnifique )

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3429
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Nina Stemme

Message par Loïs » 16 juil. 2018, 10:34

petit clin d'oeil à Bernard :wink:
https://www.youtube.com/watch?v=un5k8vznF60
Chanson composée par Benny Anderson (un des deux B de Abba)
Je préfère quand même la version Terfel avec Syssel

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités