Nina Stemme

Les artistes
sopranolove
Ténor
Ténor
Messages : 546
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Nina Stemme

Message par sopranolove » 21 déc. 2017, 09:11

C'est du Jean Cabourg, un critique si difficile qu'il n'aime personne parmi les chanteurs actuels ! Dans sa rubrique Rôles d'opéra dans Opéra Magazine, très interessante d'ailleurs, après avoir dressé le profil d'un rôle en long et en large, son caractère, sa tessiture, sa nature, il ne consacre qu'un tout petit paragraphe à quelques rares titulaires, qu'il ne situe que dans le passé (très peu de titulaires actuels, et il ne s'aventure pas à citer des chanteurs moins connus !) Et quand il fait ses discographies dans l'ASO, c'est souvent très dur pour la plupart des chanteurs ! Il n'aime personne ou presque, et c'est rare que je le vois prendre la défense d'un chanteur peu connu... A quelques exceptions près ; la défense de Corelli, dans les années 80 où il était encore peu apprécié en France, et celle d'Alain Fondary, qu'il a soutenu dans ses débuts internationaux, quand il chantait à Bercy. Merci monsieur Cabourg ! Mais autrement, c'est comme avec Segalini ; chaque fois, je me demande qui il va descendre....
J'aimerais savoir comment il juge Nina maintenant. En tout cas, soit si elle était à ce moment là peu convaincante encore, elle a fait d'énormes progrès avec le temps, soit elle était une de ses têtes ! J'ai d'ailleurs lu cette critique et les autres chanteurs couronnés avec elle ne s'en sortaient pas mieux ....
Cela montre d'ailleurs que dans ces concours où on exige (on, ce sont les critiques...) que le chanteur soit parfait absolument, alors qu'il n'a encore pas fait grand chose, ce n'est pas nécessaire à mon avis : il faut simplement quelques qualités de base ; le reste viendra en son temps.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12628
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Nina Stemme

Message par PlacidoCarrerotti » 21 déc. 2017, 09:30

JdeB a écrit :
21 déc. 2017, 08:18
En 1993, elle gagne le concours Domingo et donne un gala à Bastille avec les autres lauréats. La critique française l'entend pour la première fois.

"Que penser de Nina Stemme, sinon que sa musicalité confidentielle l'autorise à aborder le lied mais que son absence de métal et d'ampleur, ses aigus tubés, dévitalisent sa Wally, ôtent à sa Desdémone tout relief et à sa Leonora de La Forza, au souffle court, toute crédibilité vocale".
Jean Cabourg, Opéra international de janvier 1994, p. 11

Amusant, non ?
:lol: :lol: :lol: Visionnaire, même !
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21173
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Nina Stemme

Message par JdeB » 21 déc. 2017, 10:41

sopranolove a écrit :
21 déc. 2017, 09:11
J'ai d'ailleurs lu cette critique et les autres chanteurs couronnés avec elle ne s'en sortaient pas mieux ....
Mais si ! Cabourg loue "le métier, la simplicité et le charme naturel" de Mula et la basse K. Youn pour son "Philippe II intelligemment phrasé"
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

sopranolove
Ténor
Ténor
Messages : 546
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Nina Stemme

Message par sopranolove » 21 déc. 2017, 15:24

Une autre question : Jean Cabourg est-il le fils d'André Cabourg, l'un des grands directeurs d'opéra en France dans les années 60 et 70 et qui dirigea le Théâtre des Arts de Rouen, nom à l'époque de l'Opéra de Rouen ?

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 779
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Nina Stemme

Message par philopera » 21 déc. 2017, 15:36

JdeB a écrit :
21 déc. 2017, 08:18
En 1993, elle gagne le concours Domingo
J'y étais : elle n'a pas exactement gagné le concours puisqu'il y avait 4 lauréats ex aequo : Nina Stemme, Inva Mula,Kwangchul Youn et Aïnhoa Arteta
sopranolove a écrit :
21 déc. 2017, 09:11
soit si elle était à ce moment là peu convaincante encore
Elle était déjà très très intéressante puisque je n'ai cessé de garder son nom en mémoire et de suivre de près ou de loin sa carrière
JdeB a écrit :
21 déc. 2017, 08:18
dévitalisent sa Wally, ôtent à sa Desdémone tout relief et à sa Leonora de La Forza, au souffle court, toute crédibilité vocale".
Jean Cabourg, Opéra international de janvier 1994, p. 11

Vous aimeriez Stemme dans Wally,Desdemone ou Leonora ?? moi non

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 23 invités