Nella Anfuso

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1290
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Nella Anfuso

Message par offenbach » 24 sept. 2005, 17:20

Je viens de lire dans le nouveau numéro de Classica-Répertoire une interview de Nella Anfuso où elle prétend être la seule à savoir réellement chanter correctement et selon la technique ancestrale de l'école romaine, l'école des castrats...
Que pensez-vous d'elle?

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 24 sept. 2005, 17:55

C'est un vrai entretien ou un supplément commercial de la part de sa maison de disques ?

Il semblerait qu'elle soit une bonne musicologue. Elle sait certainement mieux que quiconque comment il faut chanter... elle sait mais elle est loin d'y arriver.
Je recommande quand même l'écoute de ses disques, c'est presque aussi drôle que ceux de Florence Jenkins.

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1290
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Message par offenbach » 24 sept. 2005, 18:06

C'est un véritable entretien, très intéressant d'ailleurs, très virulent. Rien que ça, ça vaut le coup d'acheter le numéro d'octobre de Classica-Répertoire.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 24 sept. 2005, 19:03

Y'a quoi sur le CD du magazine ?

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1290
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Message par offenbach » 24 sept. 2005, 19:08

Un quatuor à cordes. Et dans le mag, deux critiques hyper différentes sur le nouveau CD de Bartoli et un superbe article sur le Ring...

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14112
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 24 sept. 2005, 20:36

tuano a écrit : Je recommande quand même l'écoute de ses disques, c'est presque aussi drôle que ceux de Florence Jenkins.
Je m'en voudrai toute ma vie d'avoir loupé l'enregistrement d'une de ses rares apparitions télévisuelles : elle s'accompagnait elle même en tapant sur une espèce de poële à frire et en poussant des gloussements orgasmiques de dinde en chaleur.

Avatar du membre
LucaGi64
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 135
Enregistré le : 04 juil. 2004, 23:00
Localisation : Torino (Italie)

Message par LucaGi64 » 24 sept. 2005, 23:35

La sublime Anfuso est l'immortelle responsable de mes rigolades les plus mémorables de ma carrière de mélomane.

Merci d'exister, Nella.
Son vergin vezzosa in vesta di sposa
Son bianca ed umìle qual giglio d'april

yoshi
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 112
Enregistré le : 13 déc. 2004, 00:00

Message par yoshi » 25 sept. 2005, 01:50

:Jumpy:

Il paraît que le contre-ténor Henri Ledroit avait trouvé pour elle un très joli surnom
Nulla Confuso

:tomato:

Avatar du membre
Catherine
Alto
Alto
Messages : 315
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Catherine » 25 sept. 2005, 08:52

Il existe aussi Gallina Confusa

JC87
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 129
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Limoges
Contact :

Message par JC87 » 25 sept. 2005, 09:12

Il y avait aussi Melasse Enfusion. C'est vrai qu'elle m'a beaucoup fait rire. Une vraie basse-cour à elle toute seule. J'ai le coffret en disques noirs des cantates de Vivaldi et ça vaut le détour.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités