Cenerentola avec Joyce Di Donato

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Cenerentola avec Joyce Di Donato

Message par Xavier » 12 sept. 2005, 09:41

Naxos vient de sortir son nouveau Rossini avec Zedda, il s'agit donc de La Cenerentola avec Joyce Di Donato (miam miam !), Bruno Pratico, autre rossinien émérite, dans le rôle de Don Magnifico et l'excellent Luca Pisaroni dans celui d'Alidoro.

Je ne connais toutefois pas les autres chanteurs : José Manuel Zapata qui chante Ramiro et Paolo Bordogna, Dandini.

Cela dit-il quelque chose à quelqu'un ?

X

Verseau
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 216
Enregistré le : 04 janv. 2005, 00:00

Message par Verseau » 16 oct. 2005, 19:39

Grand fan de Joyce Di Donato, j'ai commandé la cenerentola en Allemagne ( a priori, la version n'est pas encore disponible en France).
Ce disque est une merveille (mais suis-je bien objectif quand il s'agit de Joyce ??).
J'avais eu un "coup de foudre" quand elle était venue chanter le rôle à Paris et cet enregistrement (live) ne fait que confirmer la grande valeur de l'artiste qui atteint le sommet de Cecilia Bartoli dans la version de référence dirigée par R. Chailly.
Le ténor, que je ne connaissais pas me laisse une très bonne impression avec un timbre clair et lumineux. D'après la notice : Ténor de nationalité espagnole, il a débuté en 2001 dans le rôle d'Albazar du Turc en Italie (direction A. Zedda) et il a interprété le rôle de Belfiore à Pesaro. Son répertoire de prédilection semble être tourné vers Rossini mais il a également chanté dans Boris (Missail) au Liceu.
Les autres chanteurs ne démeritent pas non plus.
Belle direction l'Alberto Zedda.
Toutes les critiques que j'ai pu lire sur cet enregistrement vont dans le même sens.
Si vous êtes amateur de musique contemporaine américaine, je ne saurai trop vous conseiller le dernier disque de Joyce Di Donato : The deepest desire, accompagnée par le pianiste français David Zobel.
A quand un enregistrement moderne et de référence du Barbier avec Joyce et Juan Diego Florez ?

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 16 oct. 2005, 19:48

Jamais sans doute ! De toute façon, Rosina et Lindoro ne chantent finalement pas beaucoup ensemble.

Juan Diego Florez a déjà enregistré une intégrale officielle du Barbier chez Nightingale.

Il y a plein d'autres Rossini à réenregistrer, non ? Je ne vois pas l'intérêt d'un nouveau Barbier, qui est à mon avis loin d'être le Rossini le plus excitant. Il en existe déjà nombreuses versions, même modernes.

Verseau
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 216
Enregistré le : 04 janv. 2005, 00:00

Message par Verseau » 16 oct. 2005, 22:20

Certes, le Barbier de Rossini a été souvent enregistré, peut être n?est ce pas le meilleur des opéra écrit par Rossini (encore que les goûts et les couleurs...), il reste, néanmoins, l?un des plus célèbre.
En ce qui concerne les enregistrements disponibles, je n?en trouve aucun qui puisse faire figure « d?incontournable » : quelquefois ils sont bien chantés, bien dirigés mais dans une version tronquée (Abbado 1ère version), pour d?autres, les chanteurs et/ou la direction ne sont pas sans reproches...
Quel serait votre conseil pour disposer, actuellement, de la meilleure version ?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20882
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 16 oct. 2005, 22:49

Pour les amateurs de Joyce DiDonato, une petite rareté discographique à acquérir d'urgence. Deux airs de la Clemenza dirigés par Frans Brüggen en novembre 2001 édités chez Glossa (avec le Concerto pour Clarinette Kv 622)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Verseau
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 216
Enregistré le : 04 janv. 2005, 00:00

Message par Verseau » 16 oct. 2005, 23:12

C'est en commande...

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 17 oct. 2005, 09:24

Verseau a écrit : Quel serait votre conseil pour disposer, actuellement, de la meilleure version ?
En fait je ne conteste pas qu'il n'existe pas de version totalement satisfaisante mais je ne vois pas par quelle miracle une nouvelle version le serait. A côté de Juan Diego Florez et de Joyce Di Donato, on mettrait qui ?
Peut-être que s'il n'y avait que 3 ou 4 versions sur le marché, on serait moins tatillons mais c'est justement parce que des splendeurs sont dispersées parmi les dizaines de versions, aucune ne peut avoir les meilleurs chanteurs pour chaque rôle, le meilleur orchestre et le meilleur chef.

C'est pourquoi des parutions comme le Barbier avec JDF ou la Cenerentola avec JDD peuvent être enthousiasmante et frustrantes. Sans doute doit-on se débarasser de l'idée de perfection. Quand ça arrive, tant mieux mais sinon, satisfaisons-nous déjà de ce que nous avons !

Verseau
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 216
Enregistré le : 04 janv. 2005, 00:00

Message par Verseau » 17 oct. 2005, 15:42

tuano a écrit : Sans doute doit-on se débarasser de l'idée de perfection. Quand ça arrive, tant mieux mais sinon, satisfaisons-nous déjà de ce que nous avons !
Ce n'est pas la recherche de la perfection... simplement un rêve hédoniste...

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 17 oct. 2005, 17:18

Si ce n'est que ça, tu peux t'acheter plusieurs versions et les écouter les unes après les autres. :)

En l'occurence, as-tu acheté le Barbier de Séville avec JDF si tu en rêves ?

Avatar du membre
Catherine
Alto
Alto
Messages : 315
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Catherine » 18 oct. 2005, 08:25

Joyce DiDonato vient de sortir son premier récital solo, "the deepest desire", chez Eloquentia.

Le titre est donné par un cycle de mélodies de Jake Heggie sur des textes de soeur Helen Prejean, la religieuse qui a suivi les condamnés dans le couloir de la mort.

Le reste du programme est composé de songs de Leonard Bernstein et Aaron Copland.

Si la voix de Joyce DiDonato est vraiment magnifique, il faut avouer que la musique est assez aride. Il faut pouvoir supporte 3/4 d'heures de Copland !

Cela dit, le choix du programme prouve le courage et l'engagement de la cantatrice, car elle aurait choisi d'interpréter un pot-pourri de ses succès, dont Cenerentola et Rosine, le CD se serait sûrement bien mieux vendu !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 29 invités