Cecilia Bartoli

Les artistes
elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1506
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Cecilia Bartoli

Message par elisav » 21 oct. 2016, 15:30

tuano a écrit :En tout cas elle a bien fait de snober les scènes parisiennes pendant plus de 20 ans parce que qu'est-ce qu'elle se prend dans la gueule quand elle présente un spectacle à Paris ! Petite, vieille, voix de Clotilde qui tente Norma, spectacles systématiquement hués aux premières...
N'est-ce pas le cas de la majorité des artistes qui ont fait une très grande carrière et qui ont le mauvais réflexe de venir chanter à Paris (à l'exception de JK, bien sûr)?

Avatar du membre
Oylandoy
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 647
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Localisation : Angers
Contact :

Re: Cecilia Bartoli

Message par Oylandoy » 21 oct. 2016, 15:36

PlacidoCarrerotti a écrit : Quant aux mises en scènes huées, lesquelles ne le sont pas ! :2guns:
Nan : même Warli a été applaudi
la mélodie est immorale
Nietzsche

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8602
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cecilia Bartoli

Message par HELENE ADAM » 21 oct. 2016, 15:38

Oylandoy a écrit :
PlacidoCarrerotti a écrit : Quant aux mises en scènes huées, lesquelles ne le sont pas ! :2guns:
Nan : même Warli a été applaudi
Oui bon pas toutes, mais au TCE ces dernières années, c'est (presque) toutes quand même (l'Otello de Rossini justement...). Le metteur en scène qui ne sera pas hué, devra peut-être se poser des questions finalement :wink: :roll:
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10668
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cecilia Bartoli

Message par tuano » 21 oct. 2016, 15:38

Mais pourquoi Placido et Hélène me disent que j'ai oublié Otello ? Je dis que les spectacles de Bartoli sont huées aux premières, le pluriel fait référence à Norma + Otello, hués tous deux.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11948
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Cecilia Bartoli

Message par PlacidoCarrerotti » 21 oct. 2016, 15:47

tuano a écrit :Mais pourquoi Placido et Hélène me disent que j'ai oublié Otello ? Je dis que les spectacles de Bartoli sont huées aux premières, le pluriel fait référence à Norma + Otello, hués tous deux.
Parce que tu as écrit "En tout cas elle a bien fait de snober les scènes parisiennes pendant plus de 20 ans" alors qu'Otello c'était en 2014, et qu'à ce moment de la discussion on ne parlait pas du tout du Rossini mais du Bellini.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8602
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cecilia Bartoli

Message par HELENE ADAM » 21 oct. 2016, 15:51

PlacidoCarrerotti a écrit :
tuano a écrit :Mais pourquoi Placido et Hélène me disent que j'ai oublié Otello ? Je dis que les spectacles de Bartoli sont huées aux premières, le pluriel fait référence à Norma + Otello, hués tous deux.
Parce que tu as écrit "En tout cas elle a bien fait de snober les scènes parisiennes pendant plus de 20 ans" alors qu'Otello c'était en 2014, et qu'à ce moment de la discussion on ne parlait pas du tout du Rossini mais du Bellini.
Et que toute personne fréquentant régulièrement le TCE et ses opéras mis en scène, a pu constater que toutes les mises en scène sont huées, pas spécialement les deux où Bartoli s'est produite. Donc sa présence n'a rien à voir.
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10668
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cecilia Bartoli

Message par tuano » 21 oct. 2016, 16:22

Entre Les Noces de Figaro et Otello il y a eu plus de 20 ans, j'espère qu'Otello inaugure une collaboration avec le TCE mais il est encore trop tôt pour le dire, deux ans après.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8602
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cecilia Bartoli

Message par HELENE ADAM » 21 oct. 2016, 16:23

tuano a écrit :Entre Les Noces de Figaro et Otello il y a eu plus de 20 ans, j'espère qu'Otello inaugure une collaboration avec le TCE mais il est encore trop tôt pour le dire, deux ans après.
Elle s'est produite régulièrement au TCE en récital. Et le TCE est l'un de ses points d'accueil réguliers à Paris. La collaboration est assez ancienne quand même.
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10668
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cecilia Bartoli

Message par tuano » 21 oct. 2016, 16:26

Oui mais pas en scénique, c'était des concerts, pas des "spectacles".

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11948
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Cecilia Bartoli

Message par PlacidoCarrerotti » 21 oct. 2016, 16:27

tuano a écrit :Entre Les Noces de Figaro et Otello il y a eu plus de 20 ans, j'espère qu'Otello inaugure une collaboration avec le TCE mais il est encore trop tôt pour le dire, deux ans après.
Entre les deux, il y a eu aussi un début de collaboration avec Pleyel qui reprenait en concert certains de ses spectacles : Cenerentola, Semele, Giulio Cesare (mais pas Clari pourtant bien plus intéressant historiquement). C'était mieux que rien !

En scénique, le rare et réjouissant Orfeo ed Euridice ossia l'anima del filosofo fut donné au Châtelet en 2001.

La non présence régulière de grands noms du chant à Paris, c'est une tradition locale, de toutes façons : Horne n'a jamais chanté d'ouvrage complet à Garnier, Norman pas davantage, Scotto a chanté Butterfly dans une centaine de théâtres mais pas à Paris, Kraus ne fut pas rappelé par l'ONP après Bogiankino, Callas n'a pas fait grand chose, Sutherland juste un récital, Grubi quasiment rien, etc. etc. etc.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 27 invités