Cecilia Bartoli - Opera Proibita (CD)

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
meteosat
Ténor
Ténor
Messages : 789
Enregistré le : 09 mai 2005, 23:00
Contact :

Cecilia Bartoli - Opera Proibita (CD)

Message par meteosat » 07 sept. 2005, 17:58

L'album est en écoute à la Fnac (au moins celle des Halles à Paris)
J'ai écouté 6 arias, dont la première (Scarlatti) et le premier aria de La Rezurrezione.. cela promet !
Vivement lundi prochain mais je pense que l'on tient encore là un récital superbe.

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3003
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Re: Cecilia Bartoli - Opera Proibita

Message par EdeB » 15 sept. 2005, 20:07

meteosat a écrit :... je pense que l'on tient encore là un récital superbe.
Oui, c'est en effet un disque au programme très intéressant et varié. N'en ayant écouté que des morceaux épars, sans me concentrer vraiment dessus, je posterai à ce sujet dès que mon écoute du CD aura été un peu plus sérieuse... :oops: Sans doute dans le courant du week end.

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 16 sept. 2005, 00:49

La tournée internationale (de promotion de son nouveau CD) passera bienheureusement à Bxl, le 12 décembre. 3è rdv annuel consécutif au Bozar avec un public qui le lui rend bien.

A suivre...

L.

Avatar du membre
Masetto
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 109
Enregistré le : 13 févr. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Opera proibita ?

Message par Masetto » 16 sept. 2005, 07:24

lachlan a écrit :La tournée internationale (de promotion de son nouveau CD) passera bienheureusement à Bxl, le 12 décembre. 3è rdv annuel consécutif au Bozar avec un public qui le lui rend bien.
A suivre...
L.
C'est en fait le 5 décembre, en souhaitant qu'on la protège des courants d'air et qu'elle n'attrape pas une pneumonie :crutch: comme en décembre 2003, ce qui provoqua l'annulation du concert du TCE à Paris .... :banned:

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 16 sept. 2005, 08:34

Ah oui! Mes excuses. Le 12, c'est Elton John à Anvers...
8)

L.

Montfort
Ténor
Ténor
Messages : 706
Enregistré le : 22 mai 2005, 23:00
Localisation : Paris XVI

Message par Montfort » 17 oct. 2005, 17:20

Autant l'annonce du disque avait suscitée un échange nourri, autant depuis sa sortie, c'est le quasi silence parmi les ODbiens.

L'ayant acquis récemment, voici mes commentaires :

§ Une fois encore, on ne peut qu'admirer la technique vocale, époustouflante, la beauté du timbre et de la voix : pour l'instant, elle semble inaltérable : si elle doit avoir quelque chose en commun avec la sublime Marilyn Horne, c'est la maitrise absolu du souffle, cette capacité à égréner les notes une à une..

§ Mais la question est de savoir au service de quoi ce formidable talent est mis : pour ma part (et je reprend là les arguments développés dans un fil sur la carrière de C B), je trouve que l'exercice à quelque chose de vain.
Examinons l'aspect musicologique : les découvertes dans cet album ne concernent que les airs de Caldara, les autres étant déjà connus : je suis incapable de juger de leur adéquation expressive et stylistique, ces oeuvres n'étant jamais jouées ni enregistrées : à l'écoute de ces extraits, il est aussi difficile de déterminer si ces oeuvres mériteraient d'etre montées : Caldara jouissant d'une certaine réputation, notamment pour les oeuvres de sa période viennoise, on peut espérer qu'un Jacobs ou un Rousset monteront un jour un de ses opéras.
Pour en revenir à Cecilia (Anita ???), je ne suis pas loin de penser que l'aspect musicologique est plus un alibi qu'un but artistique : ses tentatives ressemblent plus à des attouchements furtifs, jamais réellement consommés sous la forme d'une intégrale au disque ou à la scène (c'est le cas pour Vivaldi, Gluck, Salieri).

§ Par ailleurs, la virtuosité déployée dans les airs rapide devient vite répétitive, en sorte qu'une certaine lassitude s'instaure si on écoute le disque d'affilé : comme les beaux feux d'artifices, ils sont oubliés dès la dernière fusée tirée ; elle est beaucoup plus convaicante dans les airs langoureux, où elle fait preuve d'une grande richesse dans les nuances et les couleurs, qui est presque impossible dans les airs virtuoses.

§ Au bout du compte, on a objet qui, dans sa finalité (mais aussi dans ses modes de communication et de marketing), est plus proche de la variété que de l'univers de l'art lyrique : le nombre d'opéras écrit au XVIIIème siècle est tel qu'il ne fait aucun doute que Claudio Osele, le musicologue et ami de la Diva pourra lui fournir matière à un récital pour les dix prochaines annèes - mais de participation à des productions scéniques, plus trace (en tout cas pour 2006) : elle évoque des projets concernant "la Gazza ladra" ou Carmen (???!!) : de grace, qu'elle les fasse !
Le répertoire pouvant convenir à sa vocalité et son tempérament est assez large : Haendel, de nombreux Rossini peu joués, Donizetti ...
Si elle veut poursuivre une carrière consacrée au récital, qu'elle revienne à la veine des "Arie antiche", "Si tu m'ama" et autre "Danza" qui sont autrement convaincants sur le plan artistique que cet objet luxueux, brillant et vain dont elle nous gratifie aujourd'hui.

Montfort
Eccomi alfine in Babilonia

Avatar du membre
Christopher
Baryton
Baryton
Messages : 1998
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 10 déc. 2005, 11:45

Libération en parle à nouveau :

http://www.liberation.fr/page.php?Article=343918

Montfort
Ténor
Ténor
Messages : 706
Enregistré le : 22 mai 2005, 23:00
Localisation : Paris XVI

Message par Montfort » 10 déc. 2005, 13:17

Par courtoisie (et pour respecter la bonne tenue de ce forum), je m'abstiendrai de faire part de mon opinion sur les critiques d'Eric Dahan !


Montfort
Eccomi alfine in Babilonia

Alainjoel
Soprano
Soprano
Messages : 64
Enregistré le : 08 déc. 2005, 00:00
Localisation : Montrouge
Contact :

Message par Alainjoel » 20 janv. 2006, 19:37

je partage entièrement l'opinion de Montfort sur Cecilia. Plus encore : je la trouve tjs criarde, pareille à elle-même quelle que soit l'oeuvre et imposant partout son style sans nuances. Elle fait du Cecilia, point final. Cela explique qu'on ne la voit pratiquement jamais à ma connaissance sur scène pour un opéra complet. Que des extraits, en cd plutôt, et comme par hasard d'oeuvres peu connues et pas chantées, ce qui évite les comparaisons. Mais quel management de sa carrière! Châpeau bas pour avoir utilisé le mythe de la chanteuse courageuse qui découvre des opéras injustement méconnus. Impossible de l'évaluer, personne ne connait l'opéra. Comme pour Christophe Colomb revenant à la Cour aprés sa découverte: Sire c'est plein d'or partout à profusion.
Formidable filon la découverte d'auteurs ignorés.
L\'opéra, c\'est bien plus que l\'opéra.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20940
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 21 janv. 2006, 09:57

Alainjoel a écrit :je partage entièrement l'opinion de Montfort sur Cecilia. Plus encore : je la trouve tjs criarde, pareille à elle-même quelle que soit l'oeuvre et imposant partout son style sans nuances.
Tu es sûr ? Voilà ce qu'écrit Montfort
"elle est beaucoup plus convaicante dans les airs langoureux, où elle fait preuve d'une grande richesse dans les nuances et les couleurs, qui est presque impossible dans les airs virtuoses."

Nuances or not ?
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités