Salzbourg 2005 : Mitridate - Minkowski - juillet/août 2005

Représentations
Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4086
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Salzbourg 2005 : Mitridate - Minkowski - juillet/août 2005

Message par Martine » 01 août 2005, 20:19

Puisqu'il faut que quelqu'un commence, je m'y colle.

3 critiques sont parues dans Le Figaro concerant Salzbourg.

Mitridate dans l'édition de samedi. De mémoire, c'était globalement positif pour la partie vocale et musicale. Bon point pour Minko. Le critique s'est félicité des 3/4 d'heure de coupure partiqué dans la partition, ce qui faisait avancé l'ouvrage dramatiquement. Le point négatif était la mise en scène.
Pour les voix, c'était partagé.

Aujourd'hui sont parues les critiques de La Flute enchantée et des Stigmatisés

Pour La flute enchantée, on a parlé de la mise en scène dans le fil de Bayreuth 2005 (la chambre de collégien, l'initiation jouée à la roulette russe). C'est ni faire ni à faire. Direction musicale de Muti pas convainquante. Le spectacle est sauvé par les voix (René Pape, Michael Schade entre autre).

Pour Les stigmatisés, la critique est très favorables, voir le site du Figaro

Martine

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 01 août 2005, 20:23

Merci beaucoup, Martine.
La critique des Stigmatisés, favorable en effet, est aussi très superficielle, je trouve.

P.S. 45 mn de coupures ?! je trouve ça bizarre. Ce n'est quand même pas un opéra très long (moins de 3 heures, si je ne m'abuse). Si c'est effectivement le cas, c'est quand même ahurissant !

Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

Message par nina » 01 août 2005, 20:32

J'ai eu la chance d'assiter à la première des deux Mazeppa en version de concert le 28 juiilet, c'était ma première à Salzbourg et j'en ferai un commentaire succint (n'est pas RuggieroRaimondi qui veut !) car je ne connais pas bien cet opéra, visionné qu'un fois : DVD Gergiev/Marinsky.
De la distribution de ce dernier, seule Larissa Diakova subsistait, elle est très à l'aise avec de beaux graves...Olga Guryakova par contre était génée par sa robe à crinoline rouge. Le reste des solistes, les ch?urs et l'orchestre du Marinsky était menés avec fougue par le génial Gergiev. Bonne ambiance à la sortie ou très peu de fans espèraient des autographes et ou le maestro s'est fait longtemps attendre.

Sinon Salzbourg est très touristique, le pauvre Mozart est partout et emballe surtout des chocolats. J'ai pu voir les décors de Mithridate (calligraphie arabe et mirroir...j'attend les commentaires) et on diffuse tous les soirs en plein air des captations de productions antérieures.
La boutique du festival est maigrement achalandée et leurs photos, cartes postales, bien laides avec leur logo et gros cadre noir.
Le public était très habillés, beaucoup de dames d'un certain âge, apparamment peu d'étrangers. Tout ce beau monde restait stoïque dans une salle en travaux : béton brut et affreux tapis pour décorer. Je crois que nous avions en fond le décor de la Flûte avec un femme découpée en morceaux (béton encore) et après les splendeurs des châteaux de Louis II cela passait mal.
Malgré la chaleur, pas une toux. Et les gens debout n'ont même pas songé à occuper les rares fauteuils vides.
Pas de contremarques aux entractes, mais pour entrer on m'a demandé (à moi seule) mon billet...dans mes vieiles Birkenstock, j'ai regretté de n'avoir pas apporté mes perles !

Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4086
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Martine » 01 août 2005, 20:33

bajazet a écrit :P.S. 45 mn de coupures ?! je trouve ça bizarre. Ce n'est quand même pas un opéra très long (moins de 3 heures, si je ne m'abuse). Si c'est effectivement le cas, c'est quand même ahurissant !
Ca m'a également frappé, c'est pourquoi je m'en souviens. Mais je crois que c'est un ouvrage assez long. L'enregistrement de Ch. Rousset fait plus de 3 heures, il me semble.

Martine

Zelenka
Ténor
Ténor
Messages : 504
Enregistré le : 12 août 2004, 23:00

Message par Zelenka » 01 août 2005, 20:46

On peut trouver toute une série de critiques sur le site suivant :
http://www.bayerische.staatsoper.de/for ... BoardID=15
(les critiques du jour apparaissent en général en fin de matinée sur le site ; sont recensés les sites des journaux allemands, autrichiens, anglais, français, italiens et espagnols).
En ce qui concerne La Flûte, les critiques vont toutes dans le même sens. Pour Mithridate, que des louanges (souvent appuyées) pour Minkowski et son orchestre.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 01 août 2005, 23:26

Merci à toi, Zelenka, j'ignorais cette revue de presse. Très instructif.

Zelenka
Ténor
Ténor
Messages : 504
Enregistré le : 12 août 2004, 23:00

Message par Zelenka » 02 août 2005, 06:58

D'autres critiques sur ce site autrichien :
www.der-neue-merker.at/kritiken.php
(on trouve par ailleurs de nombreuses infos sur la vie musicale en Autriche).
Pour la nouvelle production de la Flûte enchantée, on parle de "débacle".

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3008
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Re: Salzbourg 2005 : MITRIDATE

Message par EdeB » 02 août 2005, 08:11

Martine a écrit : Mitridate (....) De mémoire, c'était globalement positif pour la partie vocale et musicale. Bon point pour Minko. Le critique s'est félicité des 3/4 d'heure de coupure partiqué dans la partition, ce qui faisait avancé l'ouvrage dramatiquement. Le point négatif était la mise en scène.
Pour les voix, c'était partagé.
Normalement, si j'ai bien tout compris, c'est diffusé par la radio Ö1, qu'on peut écouter sur internet, samedi prochain (06/08 ) à 19h30. On pourra donc juger sur pièce.

Wolfgang Amadeus Mozart: "Mitridate, Re di Ponto"
Mit Richard Croft (Mitridate), Netta Or (Aspasia), Miah Persson (Sifare), Bejun Mehta (Farnace), Ingela Bohlin (Ismene), Andrew Tortise (Marzio) und Pascal Bertin (Arbate). Les Musiciens du Louvre Grenoble, Dirigent: Marc Minkowski (Aufgenommen am 28. Juli im Residenzhof in Salzburg im Rahmen der "Salzburger Festspiele 2005"). Präsentation: Hannes Eichmann

Lien direct sur http://oe1.orf.at/programm/20050806193000.html

Espérons que les coupures se sont limitées aux récitatifs (ce qui serait un moindre mal...), et pas les reprises des airs ni des airs entiers !!! (S'il manque des airs, je vais pousser le même cri de guerre que lorsque Niquet trépanne un Prologue ! Ce type d'opéra est conçu comme un tout équillibré et quand on sucre un air, même secondaire, c'est tout l'équillibre du machin qui chancelle !)
Ce sera passionnant de voir quelles sont les versions des airs retenues par Minko. C Rousset avait fait des choix intéressants, mais malheureusement coupé dans les récitatifs (ce qui peut se comprendre pour le concert, mais bon...) et le rôle de Marzio au concert à Lyon (rétabli ensuite pour le CD)

Mitridate est un de mes Mozart préférés, et une version de plus est toujours la bienvenue.
Ceci dit, les meilleures versions que j'ai entendues, pour l'instant, étaient la version de concert de J. Tate au Châtelet avec une Della Jones hallucinante (pas sur instruments anciens) et C. Rousset (pour ses trois versions : concert Lyon, CD, scénique Paris, qui variaient quand même pas mal, car la lecture de l'oeuvre a bougé).
Pour la discographie, oubliez Jed Wenz (Brilliant Classics) qui prend des options, euh, assez surprenantes (cela peut être une version de complément intéressante à étudier, quand on a déjà la version Rousset dans sa discothèque) et Leopold Hager (Philips - qui a eu le mérite de ressortir la partition, et qui la donne en archi intégrale - il ne manque pas un mot de récitatif, mais qui est tellement soporifique et étouffe-chrétien que c'est quasi inécoutable. J'ai bazardé ce coffret depuis bien longtemps !)
Belle version DVD de Lyon -partition mutilée, hélas, mais R Blake a tomber à genoux et superbe Aspasia d'Y Kenny. Version filmée de Covent Garden également passionnante avec Ann Murray et Jochen Kowalski (déjà à bout de voix mais intériorisation extraordinaire dans le Già dagli occhi )

valery
Ténor
Ténor
Messages : 801
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Re: Salzbourg 2005 : MITRIDATE

Message par valery » 02 août 2005, 09:07

EdeB a écrit : Ce type d'opéra est conçu comme un tout équillibré et quand on sucre un air, même secondaire, c'est tout l'équillibre du machin qui chancelle !)
Bien d'accord avec toi. Que l'on coupe dans les récitatifs ne me choque pas, mais pas dans les airs! Et vives les versions dynamiques comme celles de Rousset qui font qu'on ne s'ennuie pas!

yoshi
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 112
Enregistré le : 13 déc. 2004, 00:00

Re: Salzbourg 2005 : MITRIDATE

Message par yoshi » 02 août 2005, 16:10

EdeB a écrit :
Martine a écrit : Mitridate (....) De mémoire, c'était globalement positif pour la partie vocale et musicale. Bon point pour Minko. Le critique s'est félicité des 3/4 d'heure de coupure partiqué dans la partition, ce qui faisait avancé l'ouvrage dramatiquement. Le point négatif était la mise en scène.
Pour les voix, c'était partagé.
Les meilleures versions que j'ai entendues, pour l'instant, étaient la version de concert de J. Tate au Châtelet et C. Rousset
Pour la discographie, oubliez Jed Wenz et Leopold Hager. Belle version DVD de Lyon -partition mutilée, hélas, mais R Blake a tomber à genoux et superbe Aspasia d'Y Kenny.
Version filmée de Covent Garden également passionnante avec Ann Murray et Jochen Kowalski
Et ne pas oublier la cassette VHS de Jean-Pierre Ponnelle et Nikolaus Harnoncourt fimée dans un vrai théatre baroque, archicoupée (ce que je ne peux pas personnellement critiquer car il y a autant de musique génial que de remplissage au kilomètre dans Mitridate) mais avec Yvonne Kenny et Ann Murray fantastique et une mise en scène fabuleuse. Pourvu que ça sorte un jour en DVD!!!!!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : PDdLB et 86 invités