Le "cas" Gencer

Les artistes
valery
Ténor
Ténor
Messages : 801
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Le "cas" Gencer

Message par valery » 22 juil. 2005, 11:06

J'espère qu'un fil de discussion sur cette cantatrice n'existait pas. Je ne l'ai pas trouvé.

En écoutant hier Belisario, j'étais une fois de plus très partagé sur cette soprano.

Il ya 15 ou 20 ans, je ne supprortait pas son timbre et son vibrato. Puis par la suite j'ai nuancé mon point de vue en découvrant ses Puritains, son Roberto Devereux, sa Maria Stuarda.

Je ne peux dire pour autant que je sois conquis à 100 %.

J'aime son engagement dans les passages dramatiques, ses piani impalpables, sa défense d'un répertoire que j'aime.
Mais je n'aime pas ce vibrato parfois envahissant, ces coups de glotte, ces effets parfois véristes (les cris à la fin de Lucrezia Borgia, loin de m'émouvoir, me paraissent déplacés chez Donizetti), une vocalisation parfois peu virtuose; les piani deviennent parfois systématiques...

Difficile de juger d'après tous les lives. Je ne sais pas comment j' aurais réagi dans la salle.

Bref, je suis entre l'admiration et l'allergie; c'est rare :cry:

Et vous, aimez-vous L.Gencer?

Avatar du membre
Lanou
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 114
Enregistré le : 06 nov. 2004, 00:00

Message par Lanou » 22 juil. 2005, 14:44

Ben déjà, pour ma part, c'est une technicienne assez incroyable. Je ne parle pas des piani dont elle saura savamment abuser à la fin de sa carrière, comme Caballé, mais par exemple, sa médée à venise, je crois est tout simplement incroyable: elle balance toutes les notes avec une émission d'une facilité déconcertante. Ca ne suffit pas, ok. Mais quand elle poitrine, elle y va à fond, c'est du horne pour soprano. Sinon, c'est vrai, elle vocalise pas super super bien, ça dépend; au début de sa carrière, c'est correct(lucia ou rigoletto des débuts), après elle savonne si elle peut, mais bon, on devine les notes. Aussi, et ca c'est quelque chose qui me tient à coeur: elle a chanté pratiquement tous les répertoires, et avec le professionnalisme qu'on lui connaît. ALors oui, jamais elle n'aurait pu enregistrer autre chose en studio que le récital d'airs romantiques (bellini, donizetti), plus les quelques trucs de chopin, parce qu'elle n'avait pas le timbre, et puis que le dramatisme est moins acceptable en studio(c'est pour ça qu'on adore les live!!!) mais elle fait partie de cette catégorie de divas, dont on pourrait trouver un corollaire il y a un siècle (je vais me convertir en segalini :lol: ). Si on n'aimait pas gencer il y qurante ans, on pouvait aller écouter sutherland ou caballé ou sills, etc, on était TOUJOURS face à des chanteuses, qui avait une technique infaillible, et puis toutes les caractéristiques qu'on aimait chez l'une ou chez l'autre.
Gioir!
Sempre libera degg'io
Follegiare di gioia in gioia
Vo'che scorra il viver mio
Pei sentieri del piacer.

muriel
Basse
Basse
Messages : 2873
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Message par muriel » 22 juil. 2005, 14:59

Je l'ai découverte tout récemment en écoutant I Puritani et Maria Stuarda et je suis totalement séduite.
Le timbre et la technique sont incroyables . Et quel engagement dans les rôles !

Avatar du membre
Lanou
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 114
Enregistré le : 06 nov. 2004, 00:00

Message par Lanou » 22 juil. 2005, 15:22

Chose d'ailleurs assez étrange: avec le temps les graves sont devenus très sourds, très caverneux presque inexistants alors le médium n'avait pas bougé outre mesure que par l'outrage du temps cf anna bolena en ...81 à rome avec christoff qui prend son temps...
Sinon, un jour de grande forme, j'ai écouté roberto devereux avec la partition sous les yeux: elle fait toutes les notes (même si il n'y a pas toujours les coda, c'est sur que la cabalette d'entrée avec aigus et suraigus à la fin, c'est pas l'habitude de gencer, mis plus de sills ou dame joan). Mais ce qui m'a paru incroyable c'est que chaque note semblait investie d'un coup de glotte, ou bien pris par en bas, ou bien, ou bien, et qu'aucune note n'était véritablement orthodoxe; tout est appuyé ici, ou bien ici c'est uniquement piani, mais ce n'est jamais scolaire ou sorti du conservatoire. C'est ce qui me fait dire qu'elle devait terminer sur les rotules apèrs chaque représentation; idem dans norma, où alors là ça y va: non tremare, perfido poitriné à l'outrance, issu pour in mia man, alfin tu sei. Mais c'est de là où elle tire sa noblesse d'expression, pour moi tout du moins. Et puis elle escamote rarement ce qu'elle chante, ou on va dire qu'elle l'interprète à sa façon; dans macbeth, même si toutes les notes sont pas évidentes à chanter, elle se donne à fond et ça passe.
Ah oui, trois documents que j'emporterai sur une île déserte: les 3 récitals à l'athénée (je crois 80,81, et 85, mais pas sûr): pour déprimer, rien de mieux qu'un piano solitaire avec la voix d'une femme...mûre en train de chanter sposa son disprezzata. :cry: :cry: :cry: :cry:
Et Elena est incroyable, elle arrive à distiller une présence: arrigo parli a un core, où elle fait un rubato de 4 heures, on entendrait une mouche voler, avant qu'elle ne prenne son souffle pour entamer une note pianissimo l'enfler au fortissimo et le rediminuer à nouveau: si ça c'est pas de la mezza voce!!! et si c'est pas du bel canto!!! C'est par ce côté EXTRA-ORDINAIRE qu'est suscitée l'émotion, ce côté surnaturel: tout le monde ne peut pas faire sans travail un contre ut piano, et quand on l'entend, on retient son souffle, et ça, la gencer elle l'a bien compris :wink:
Puis Rodolfo Celletti revient bien sur le fait que les coups de glotte n'étaient pas exclus dans le chant du 17ème siècle, et que des effets de style qui nous paraissent vulgaires ou véristes (sanglots) pouvaient être intégrés parfois.
Bref voilà en gros
Gioir!
Sempre libera degg'io
Follegiare di gioia in gioia
Vo'che scorra il viver mio
Pei sentieri del piacer.

Avatar du membre
beckmesser
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 242
Enregistré le : 16 juil. 2004, 23:00
Localisation : PARIS

Message par beckmesser » 22 juil. 2005, 21:48

C'était quand même une grande dame que j'ai eu la chance de voir à ses 4 récitals de l'Athénée dans les années 80.

3 étaient consacrés au bel canto 1 aux mélodies de Chopin.

Les 3 bel canto ont été publiés en CD chez Bongiovanni et sont toujours disponibles. Le récital Chopin a aussi été publié, mais je ne sais plus chez qui.

Ces récitals ont été (sauf erreur) ses seules apparitions en France.

Avatar du membre
Semolino
Alto
Alto
Messages : 401
Enregistré le : 18 août 2004, 23:00
Contact :

Re: Le "cas" Gencer

Message par Semolino » 22 juil. 2005, 22:23

valery a écrit :Bref, je suis entre l'admiration et l'allergie; c'est rare :cry:
Si c'est rare je ne saurais pas, en tout cas tu n'est pas seule.

ironstyling
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 248
Enregistré le : 13 juil. 2003, 23:00

Message par ironstyling » 23 juil. 2005, 13:43

superbe cantatrice

Real
Soprano
Soprano
Messages : 55
Enregistré le : 16 mars 2003, 00:00
Localisation : Au Québec
Contact :

Message par Real » 23 juil. 2005, 14:35

Je l'écoute dans Caterine Cornaro avec Aragal et j'en reste bouche bée tellement c'est superbe d'engagement dramatique et musical.

Avatar du membre
Clement
Alto
Alto
Messages : 447
Enregistré le : 12 août 2004, 23:00
Localisation : PARIS

Message par Clement » 23 juil. 2005, 15:06

Elle a aussi fait la Medea de Mayr, je crois, et peut-être aussi un Pacini ? j'aimerais savoir comment c'est, comment est son entourage, pour ceux qui connaitrait.
j'ai très peu entendu Gencer encore. la première fois, c'était dans l'air final de Fausta de Donizetti, tiré d'un des récitals parisiens. d'une beauté à tomber à la renverse.
j'ai aussi de large extraits de sa Lucia, très probante techniquement, avec une belle voix et déjà de beaux graves.
le CD Warner Fonit avec Donizetti, Verdi, Catalani est magnifique (et dans un bon son ! enregistrements studio). C'est une des rares cantatrices à appréhender le ton et la justesse à la musique du début 19ème, jusque dans les récitatifs.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20940
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 23 juil. 2005, 16:03

beckmesser a écrit : Ces récitals ont été (sauf erreur) ses seules apparitions en France.

Je confirme

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités