Frédéric Antoun

Les artistes
Répondre
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12326
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Frédéric Antoun

Message par HELENE ADAM » 22 févr. 2019, 11:47

Il était temps d'ouvrir un fil consacré au ténor Canadien Frédéric Antoun qui a ébloui les oreilles déjà passablement impressionnées des spectateurs de la Philharmonie de Paris, lors du Requiem de Berlioz sous la direction de Pablo Heras-Casado les 20 et 21 février derniers (un "sanctus" presque irréel à force de beauté vocale et de legato surnaturel).
Frédéric Antoun je l'ai découvert dans Platée à Garnier en Thespis irrésistible et formidablement bien chantant. C'était en septembre ou octobre 2015 sous la direction de Marc Minkowski lors d'une reprise de la désopilante mise en scène de Laurent Pelly avec une distribution époustouflante elle aussi. Par contre Philippe Talbot avait du le remplacer en Alfred dans la chauve-souris, toujours dirigée par Minkowski, à l'opéra comique la même année.
Image
Il a ensuite participé à la création de "The exterminating Angel" de Thomas Adès, incarnant Raul à Salzbourg puis au ROH puis au MET, représentation extrêmement brillante dont j'ai vu la retransmission en direct au cinéma.
Je l'ai également apprécié en Ferrando (Cosi fan tutte) deux fois, une fois à Garnier (2017) une fois à Munich (2018).
Entre les deux prestations, il était Cassio dans l'Otello donné à Londres au ROH avec Jonas Kaufmann, sous la direction de Pappano, l'une des représentations ayant donné lieu à un DVD.
A chaque fois, c'est un ténor qu'on remarque par la beauté du timbre, la technique assurée du legato et le sens des nuances. Très beau ténor lyrique, Antoun devrait progressivement aborder beaucoup de rôles dans ce répertoire. Il est à l'aise sur scène, a une belle présence et traduit énormément d'émotions au travers de la sa voix.
Il sera Cassio à nouveau, mais cette fois à l'Opéra de Paris dans l'Otello qui commence début mars sous la direction de De Billy, avec les deux Otello prévus, Alagna et Antonenko. Nul doute qu'il s'y fera remarquer... tout comme ensuite en Des Grieux dans le Manon de Massenet donné en mai à l'Opéra Comique.
je n'ai pas fait le tour des rôles qu'il a déjà abordés mais il a déjà une petite carrière derrière lui qui pourrait bien prendre encore plus d'essor dans les mois qui viennent !
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20741
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Frédéric Antoun

Message par JdeB » 22 févr. 2019, 12:08

oui, il mérite largement un fil dédié !

je l'ai régulièrement applaudi dans le Sud depuis 10 ans
Surtout à Montpellier où il fut Tamino en 2009 avec S. Piau, puis le premier Gérald de Sabine Devielhe en novembre 2012 et Belmonte l'année suivante. Il fut aussi dans la somptueuse distribution des Dialogues des Carmélites niçois de 2012 (Plasson / Carsen), Tamino à Avignon en 2011 sous la direction d'Equilbey avec la Troisième Dame de la débutante Clémentine Margaine.
je me souviens aussi de la reprise de Lakmé au Comique en janvier 2014, toujours avec S. Deviellhe, et du Thésée de Gossec à Versailles à l'automne 2012.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 967
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Frédéric Antoun

Message par enrico75 » 22 févr. 2019, 12:56

Hier soir il était très bon dans le Sanctus du requiem de Berlioz :timbre angélique, magnifique legato,beaucoup de nuances comme il avait été pour l'enfance du Christ.

jeantoulouse
Ténor
Ténor
Messages : 599
Enregistré le : 27 mai 2012, 23:00

Re: Frédéric Antoun

Message par jeantoulouse » 22 févr. 2019, 15:12

Il chantait Hippolyte au Capitole en 20009 dans la belle production d'Hippolyte et Aricie de Rameau dirigée par Emmanuelle Haïm et mise en scène par Ivan Alexandre, à côtés d'Anne-Catherine Gillet et Stéphane Degout. Et l'an dernier dans le même théâtre il se révélait très émouvant et remarquablement chantant dans la version concert de l'Orphée de Gluck.
Le DVD de l'Ange exterminateur d'Adès vient de paraitre. Poussant haut la note, sûr de lui, Il y chante le rôle de Raùl où il se livre à un bel exercice d'autodérision des ténors bellâtres.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13785
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Frédéric Antoun

Message par PlacidoCarrerotti » 22 févr. 2019, 16:13

jeantoulouse a écrit :
22 févr. 2019, 15:12
Il chantait Hippolyte au Capitole en 20009
Mais c'est de la science-fiction !
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

jeantoulouse
Ténor
Ténor
Messages : 599
Enregistré le : 27 mai 2012, 23:00

Re: Frédéric Antoun

Message par jeantoulouse » 22 févr. 2019, 21:25

2009 Evidemment. Erreur !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 38 invités