Montserrat Caballé (1933-2018)

Les artistes
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8386
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Montserrat Caballé (1933-2018)

Message par jerome » 06 oct. 2018, 16:20

Pour l'éternité:

https://www.youtube.com/watch?v=dNsgywuMqHI

Ciao Montsie et merci :(

DieFeen
Ténor
Ténor
Messages : 555
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Montserrat Caballé (1933-2018)

Message par DieFeen » 06 oct. 2018, 16:27

Je lui dois la découverte de Tosca. Adieu !

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10713
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Montserrat Caballé (1933-2018)

Message par HELENE ADAM » 06 oct. 2018, 16:51

Ils partent tous (tes) les grand(e)s de notre jeunesse :(
Ma plus grande Norma... :coeur2: :coeur2:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

veniziano
Alto
Alto
Messages : 491
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00

Re: Montserrat Caballé (1933-2018)

Message par veniziano » 06 oct. 2018, 16:52

Merci Monserrat pour tous ces moments de grand bonheur.

veniziano
Alto
Alto
Messages : 491
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00

Re: Montserrat Caballé (1933-2018)

Message par veniziano » 06 oct. 2018, 16:52

Merci Monserrat pour tous ces moments de grand bonheur.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3534
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Montserrat Caballé (1933-2018)

Message par Loïs » 06 oct. 2018, 17:07

Pour secouer cette tristesse, gardons aussi en mémoire que Caballé se rendit aussi célèbre pour ses incontrôlables fous rires et son humour infaillible. Quelques anecdotes :
Semiramide à Aix en Provence (1980) :
Alors qu’à l’issue du violent duo avec Horne, Caballé devait sortir, on la voit se baisser et finir dans les bras de Horne (avant d’être prise d’un fou rire : Horne était à pied joint sur sa traine et chaque fois qu’elle bougeait elle étranglait un peu plus sa partenaire).
Dans l’autre duo, Caballé a un trou de mémoire. Horne connaissant le texte de sa partenaire le lui souffle mais avec la prononciation hispanisante que cette dernière pratiquait (les V deviennent des B) ; re-fou-rire

Adriana Lecouvreur à Tokyo (1976) :
Carreras (Maurezio) l’étreint si passionnément au premier acte que les boucles d’oreilles de la Diva se décrochent et tombent dans le généreux décolleté de Caballé. Carreras ne se démonte pas et y plonge les mains en mimant une plongée dans les profondeurs des abysses. Caballé sort en trottinant amoureusement derrière lui.

Enregistrement de Norma à Londres (1984) :
Caballé (Adalgisa) arrive légèrement un matin à la session d’enregistrement avec un immense bouquet de fleur qu’elle dépose devant Sutherland (Norma). « Comme c’est gentil Montsy ! Des fleurs pour la prima donna ! ». Avec un immense sourire « non , Joan : des fleurs de la prima donna »

et ceux qui se souviennent:
https://www.youtube.com/watch?v=xS3m0rEsDmo
ou toujours la complicité de Horne (cachée à la caméra):
https://www.youtube.com/watch?v=MK_kgeNKGgQ

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 853
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Re: Montserrat Caballé (1933-2018)

Message par Peleo » 06 oct. 2018, 17:34

En 84 à Pleyel, après un programme chargé (La Vestale, Sancia di Castiglia, Adelson e Salvini, Tancredi, Otello, Manon Lescaut, Mesfistofele).
1er bis: J'ai reçu des fleurs, alors je vais chanter Adrienne.
2ème bis: Gianni Schicchi.
3ème bis: Je n'ai plus de musique, c'est encore Adrienne ou Babino caro.
Un spectateur a crié Adrienne.
J'ai rarement fait la queue à Garnier pour avoir des places mais pour Turandot j'étais au rendez-vous.
Autre souvenir, à la fin de Semiramide. Le public de l'orchestre s'est levé pour s'approcher de la scène dans les allées. Le lendemain je ne pouvais pas parler tant j'avais crié.

Avatar du membre
Il prezzo
Alto
Alto
Messages : 416
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Montserrat Caballé (1933-2018)

Message par Il prezzo » 06 oct. 2018, 18:20

Peleo a écrit :
06 oct. 2018, 17:34
En 84 à Pleyel, après un programme chargé (La Vestale, Sancia di Castiglia, Adelson e Salvini, Tancredi, Otello, Manon Lescaut, Mesfistofele).
1er bis: J'ai reçu des fleurs, alors je vais chanter Adrienne.
2ème bis: Gianni Schicchi.
3ème bis: Je n'ai plus de musique, c'est encore Adrienne ou Babino caro.
Un spectateur a crié Adrienne.
J'ai rarement fait la queue à Garnier pour avoir des places mais pour Turandot j'étais au rendez-vous.
Autre souvenir, à la fin de Semiramide. Le public de l'orchestre s'est levé pour s'approcher de la scène dans les allées. Le lendemain je ne pouvais pas parler tant j'avais crié.
Souvenir inoubliable que ce récital à Pleyel. Une empathie immédiate avec le public.
Et surtout, toutes les représentations de la reprise en octobre 81 au TCE du Sémiramis d'Aix. Ah, la 1ère fois que, scotché à mes jumelles depuis une loge de galerie, je l'ai observée descendre majestuesement l'escalier de fond de scène imaginé par Pizzi. La surprise à sa longue perruque blanche, et la magie de son Bel raggio lusinghier... Celle qui allait devenir ma femme m'offrit le coffret de cet enregistrement live, seule relique microsillon que j'ai gardée lors du passage au CD (avec la Traviata de Kleiber-Cotrubas).
Ma seule autre expérience scénique, son Ariadne de 86 à Favart (belle production de Martinoty).
Comme très bien dit par Lois, c'est une part de notre jeunesse qui disparait.
Merci Montserrat.
PS1 A France Inter à l'instant, drôle d'hommage avec le duo de Papagena... :?:
PS2 Merci pour tous les liens postés dans vos messages. C'est magique. et très émouvant, en particulier le monologue d'Adrienne, ainsi que le Sposa son disprezzata de Vivaldi, sur fond de trajet routier de tournée, dans le lien de Lois :wounded1:

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3534
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Montserrat Caballé (1933-2018)

Message par Loïs » 06 oct. 2018, 18:51


Ernesto
Alto
Alto
Messages : 432
Enregistré le : 15 nov. 2011, 00:00
Localisation : Paris 14e

Re: Montserrat Caballé (1933-2018)

Message par Ernesto » 06 oct. 2018, 19:07

Que de magnifiques souvenirs: Garnier, Pleyel, TCE, Aix, Arles... Cette inimaginable Turandot de Garnier si impressionnante en haut de l'escalier, avec cette voix filée.
Mais aussi des moments amusants: pour Elisabeth, à Arles,en 1975, deux jeunes gens lui avaient acheté une bague et se demandaient s'ils devaient l'appeler" Donna ou Madonna" (avec l'accent provençal). Et des espagnols derrière nous, à Pleyel, pour Adrienne Lecouvreur, hurlaient son prénom à nous percer les tympans.
Merci à cette grande artiste, écoutons ses enregistrements.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 47 invités