Michael Spyres

Les artistes
Répondre
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10251
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Michael Spyres

Message par HELENE ADAM » 03 juin 2018, 11:35

Michael Spyres, dont il est souvent question sur ODB, n'avait pas de fil à lui. Ses récents succès et notamment son très brillant Rodolphe dans la difficile partition de la Nonne Sanglante, me conduisent à réparer cet oubli :wink:

Image

Le "ténor" américain est né en 1980 à Mansfield dans le Missouri dans une famille de musicien. Dans une interview (1) donnée l'an dernier à Paris, il expliquait lui-même les caractéristiques très spécifiques de sa voix qui le classent dans la catégorie rare des baryténors :
"Je fais partie de la catégorie des « baritenore », comme l'était au XIXème siècle Andrea Nozzari. Un de mes amis a procédé à une batterie de tests sur ma voix lorsque j'étais à l'Université et après les avoir étudiés de près, comparés sous différents aspects scientifiques, il en a déduit que ma voix était celle d'un baryton à l'aigu développé, mais pas celle d'un simple ténor, car le spectre de mon instrument n'est pas le même.
Je suis donc baritenore, car je chante des rôles qui mélangent des éléments, ou des zones qui appartiennent aux deux catégories, ce que beaucoup de gens ont du mal à comprendre. La plupart du temps j'entends dire que je ne devrais pas aborder tel ou tel emploi, mais si on regarde ce que les chanteurs des années cinquante inscrivaient à leur répertoire, on se rend bien compte que les voix ont considérablement changé ! Pour ce qui me concerne, j'ai entendu tout et son contraire et même les plus fameux professeurs que j'ai pu rencontrer m'ont asséné des choses tellement contradictoires, que j'ai bien pensé un moment ne jamais y arriver."


J'ai entendu Michael Spyres de nombreuses fois en live : la Muette de Portici et le Pré-aux-Clercs (et hier la Nonne Sanglante) à l'Opéra comique, Mitridate, Ermione et Carmen au TCE, Mitridate au ROH, Les contes d'Hofmann à Munich, la Clémence de Tito à Garnier, le récital de l'opéra comique.

Je l'ai également écouté en Enée des Troyens dans l'enregistrement CD récent, dans Guillaume Tell lors d'une retransmission, et surtout en Faust dans la Damnation, un de ses rôles le plus courant ces dernières années.
Le rôle de Rodolphe qu'il chante actuellement dans la brillante production de la Nonne Sanglante à l'opéra Comique, est l'un de ses meilleurs rôles tandis que son Don José ou son Hofmann me sont apparus hors de ses cordes et de ses qualités vocales.

Spyres a pour lui un ambitus impressionnant qu'il négocie sans difficulté passant plus d'un octave d'un coup sans décrocher, un très joli timbre tout à la fois lyrique et riche en harmoniques, une projection satisfaisante pour les salles sus-nommées, moins évidente si l'orchestre est un "grand" orchestre, un très beau jeu de scène très convainquant et surtout, un investissement total dans ses rôles.
Last but not least, difficile de trouver plus jolie diction dans l'opéra français, pas seulement parce qu'il n'a aucun accent américain mais aussi parce qu'il a une très jolie manière de négocier consonnes et voyelles, syllabes complexes et rythme du ver ou de la phrase, qui lui est très personnelle et rend son français fluide et expressif comme s'il le parlait naturellement. Son intelligence du texte dans une langue qui n'est pas la sienne est constamment bluffante.

Ses projets :
- Fernand dans la Favorite au Liceu du 8 au 28 juillet en alternance avec Costello
- Almaviva aux Chorégies d'Orange les 31 juillet et 4 Août
- Edgardo dans Lucia à Philadelphie en septembre
- Florestan dans Fidelio au TCE
- Don Ramiro dans la Cenerentola à Vienne
- Polione dans Norma à Zurich

Ses enregistrements sont tous ici
http://www.michaelspyres.com/recordings.html


(1) Concertclassic, Propos recueillis le 24 janvier 2017 et traduits de l'anglais par François Lesueur
http://www.concertclassic.com/article/u ... la-cherche
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

westerwald
Messages : 47
Enregistré le : 08 déc. 2013, 10:00

Re: Michael Spyres

Message par westerwald » 04 juin 2018, 13:42

récemment entendu à Frankfurt am Main dans le rôle de Vasco de Gama dans "L'Africaine" après Faust à Angers ; tout à fait d'accord sur l'excellence de sa diction.

Iphigenie42
Soprano
Soprano
Messages : 50
Enregistré le : 16 janv. 2017, 10:30

Re: Michael Spyres

Message par Iphigenie42 » 04 juin 2018, 15:32

Je ne l'ai entendu que dans des enregistrements (les Troyens et son récital espoir : 2 disques magnifiques par ailleurs) mais son français est excellent en effet. Cela sonne "naturel".
J'avais été très impressionnée (entre autre) par l'air de Guillaume Tell dans son récital. En effet du grave au suraigu, la voix reste belle et homogène.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 37 invités