Nelly Miricioiu

Les artistes
Répondre
Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1131
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Nelly Miricioiu

Message par philopera » 17 juin 2005, 07:36

Voilà mon cher Frederic le fil est ouvert et je copie ton post en guise d'intro
Fred34 a écrit :
philopera a écrit : Il faudrait carrement ouvrir un fil pour rendre justice à cette immense chanteuse, effectivemment mal connue . Avis aux fans !
:Jumpy: :Jumpy: Oui oui, ouvrons un fil sur Nelly. Une IMMENSE chanteuse. Je l'ai vue de nombreuses fois: Mireille, Marguerite de Faust (impressionnant), Lucrèce Borgia (sublime), Norma, Tosca (pas mon préféré d'elle) La Rondine, Les Vepres Siciliennes (AH CES VEPRES DE MONTPELLIER), Valentine, Traviata et j'en oublie. Ecoutez ses enregistrements comme Maria di Rudenz, Roberto Devereux (écartée un peu vite d'ailleurs sur un autre fil où il était question de cette oeuvre), Maria d'Inghliterra de Pacini, Oraci e Curiazi, enfin tout. Une voix et une personnalité magnétiques à l'aise dans tous les répertoires. Je n'ai jamais compris pourquoi elle avait si peu et si tardivement enregistré. J'ai loupé sa Semiramide à Geneve et je n'ai pas l'intention de recommencer à Barcelone. En plus Ewa Podles :Jumpy: :Jumpy: . Si vous allez sur le site, vous constaterez que les représentations avec ces deux dames coutent moins cher qu'avec Takova, Barcellona et Florez..... Etonnant.
Gérard Mortier a raison d'offrir Elektra sans entracte ( Eric Dahan Libération 25/6/2005)

Avatar du membre
Clement
Alto
Alto
Messages : 447
Enregistré le : 12 août 2004, 23:00
Localisation : PARIS

Message par Clement » 17 juin 2005, 08:23

il me semblait que nous avions déjà parlé de cette chanteuse admirable, mais je n'ai pas retrouvé de fil correspondant. de toute façon, elle le mérite ! :D

je ne la connais qu'au disque, grâce à la firme Opera Rara (que son nom soit sanctifié), et un peu à la radio.
à mon sens, même si les moyens sont parfois un peu à la limite, son chant reste presque toujours probant, et surtout, elle possède ce sens du style et cette aura qui est si rare à trouver et l'impose dans tout le répertoire du bel canto finissant / pré romantique : Donizetti, Mercadante, le premier Verdi, Bellini, Pacini... Ses accents dasn les récitatifs sont absolument fascinants, que l'ont écoute pour cela ses portraits de reines Elisabeth chez Pacini ou Donizetti. le magnétisme de Callas n'est pas loin, c'est une banalité de le dire.
elle a beau avoir du kilométrage, elle a réussi à me surprendre par la qualité de son Imogene, rôle pourtant si difficile et vocalisant. même si son disque Rossini m'a déçu, et je ne pense pas que Semiramide puisse être sa meilleure incarnation vocale, elle faisait chez Bellini de très beaux traits.
je sais qu'elle a chanté Bolena ou Armida (Rossiini) à ses débuts, certains l'y ont-ils vue ?
une chanteuse qui parvient toujours à m'intéresser et me toucher, malgré les blessures (à cause de ?) que sa voix peut afficher (Devereux à la limite, mais finalement l'intérêt d'une incarnation de ce rôle se construit souvent sur la façon de faire face à ses effroyables difficultés, ce ne sont pas les Sillsphylliptiques, Gencerophiles ou Gruberoviens qui me contrediront)

Avatar du membre
Fred34
Messages : 41
Enregistré le : 03 mai 2005, 23:00

Message par Fred34 » 17 juin 2005, 19:35

Clement a écrit : à mon sens, même si les moyens sont parfois un peu à la limite, son chant reste presque toujours probant, et surtout, elle possède ce sens du style et cette aura qui est si rare à trouver et l'impose dans tout le répertoire du bel canto
Il est vrai que Opera Rara doit être (au moins :wink: ) remercié pour avoir fait enregistrer Nelly Miricioiu. Ce qui est frappant c'est que ce que j'ai vu de sa carrière au début des années 80 ne la prédisposait pas forcément à ce répertoire. Elle étais une Mireille de haut vol, et une Marguerite très imposante. Elle est pour moi la plus belle Marguerite que j'ai vue. Ses Traviata aussi étaient fabuleuses.Je me souviens du soir ou craquant le contre-mi du final du I (en faisant une contre contre.....je ne sais quoi) elle a rageusement explosé par terre le verre de champagne qu'elle tenais. Il n'était donc pas a priori évident qu'elle devienne une Reine du Bel Canto. Si il est vrai que la voix a des limites (mais qui n'en a pas), elle a toujours su intelligement en jouer, sans tricher, sans adapter les partitions à ses moyens. Je reconnais que Valentine était limite (mais son français bien meilleur que quelques années avant), mais toujours cette tenue, cette classe. et une sens du mot proprement unique.
J'ai entendu sa Bolena (pas vue, je crois que c'était en Belgique) au début des années 90. C'est à ce moment que je me suis dit que vraiment il étais impossible que Nelly ne soit pas enregistrée. Je l'ai rapidement placée très haut dans mon classement des Bolena. Le panel de ses rôles est immense de Pacini à Respighi, et toujours ce style approprié, cette intelligence musicale. Je concède que son Roberto Devereux est inférieur à ce que j'aurais pu attendre compte tenu de ses prestations dans Borgia par exemple. Mais Elisabetta n'est pas Lucrezia. D'autres ne l'ont pas osé (Joan), d'autres s'y sont planté (j'ai oublié son nom!!!). Et je persiste à dire que son incarnation est exemplaire. Au plus souffre t'elle de la présence de Gencer et de celle de Sills (parce que c'est Sills et que je l'aime). Mais je la place au dessus de Caballé (j'en voit qui bondissent... j'assume), ne serait ce que pour la justesse de l'accent et le poids qu'elle sait donner aux mots. Avec Nelly on entend une Reine :D :twisted: :twisted:
Je ne dirais pas que Nelly n'a pas fait la carrière qu'elle méritait. Je dis simplement que sa reconnaissance est malheureusement un peu tardive, et qu'elle nous prive d'incarnations discrographiques qui auraient fait date: Mireille, Traviata et Faust au moins. Lucrèce, Bolena, même Elena des Vepres :cry: rôle qui lui eest à sa limite mais dans lequel elle sait être bouleversante. Encore cette intelligence du mot, ce sens du théatre. Et puis étant montpellierain d'adoption, je remercie Montpellier d'avoir si souvent programmé Nelly, et je me navre que cela n'arrive plus :cry: :cry: . Vivement Semiramide....

Avatar du membre
Kat
Ténor
Ténor
Messages : 558
Enregistré le : 04 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Message par Kat » 17 juin 2005, 20:20

Fred34 a écrit :Je ne dirais pas que Nelly n'a pas fait la carrière qu'elle méritait. Je dis simplement que sa reconnaissance est malheureusement un peu tardive, et qu'elle nous prive d'incarnations discrographiques qui auraient fait date: Mireille, Traviata et Faust au moins. Lucrèce, Bolena, même Elena des Vepres :cry: rôle qui lui eest à sa limite mais dans lequel elle sait être bouleversante. Encore cette intelligence du mot, ce sens du théatre. Et puis étant montpellierain d'adoption, je remercie Montpellier d'avoir si souvent programmé Nelly, et je me navre que cela n'arrive plus :cry: :cry: . Vivement Semiramide....
Raison de plus de chérir ses enregistrements :D ! J'ai découvert Miricioiu à travers son enregistrement de la Fiamma de Respighi, puis je me suis interessée à sa carrière et je n'ai raté aucun (ou presque) de ses disques chez Opera Rara (extraordinaires Curiaces et Roberto Devereux-pour cette dernière incarnation je place Miricioiu aux côtés de Gencer et Sills, c'est tout dire) et j'ai écouté le plus possible ses appartions à la radio. Son Hélène des Vêpres à la Bastille l'année dernier (en remplacement de Radvanovsky) était sensationnelle.
Ce qui est dommage, c'est qu'elle commence à être reconnue du plus grand nombre seulement maintenant, à la fin de sa carrière.
Kat.

Poliuto
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 235
Enregistré le : 27 avr. 2005, 23:00

Message par Poliuto » 17 juin 2005, 21:07

J'aime Nelly.C'est pas un super timbre ,mais une vraie ARTISTE qui ne triche pas sur scène .Elle s'est lancée dans un répertoire incroyable avec beaucoup de succès.Ca nous change des couineuses sous scellophanes.

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 17 juin 2005, 21:37

Nelly Miritruc (je ne sais jamais où sont les "i", "o" et "u" dans son nom, désolé) est pour moi un mystère.

Je l'ai entendu très intéressante dans plusieurs rôles, dont Anna Bolena, qui n'est pas rien, et absolument catastrophique (je pèse mes mots) dans Tosca (à Orange). Or il semble que ce soit ce dernier rôle qui soit sa signature.

8O

X

Poliuto
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 235
Enregistré le : 27 avr. 2005, 23:00

Message par Poliuto » 17 juin 2005, 22:02

Tosca n'est pas son meilleur rôle hélas bien qu'elle y apporte des raffinements belcantistes que les autres brailleuses oublient.

I l faut l'écouter en priorité dans les héroines du 19ème siècle.

Avatar du membre
Semolino
Alto
Alto
Messages : 401
Enregistré le : 18 août 2004, 23:00
Contact :

Message par Semolino » 17 juin 2005, 23:10

Poliuto a écrit :J'aime Nelly.C'est pas un super timbre ,mais une vraie ARTISTE qui ne triche pas sur scène .Elle s'est lancée dans un répertoire incroyable avec beaucoup de succès.Ca nous change des couineuses sous scellophanes.
Je suis entièrement d'accord.

Je trouve le timbre de Nelly Miricioiu assez ingrat mais, grâce à la technique, elle arrive à en faire un instrument de musique très expressif. Je l'ai entendue pour la première fois à la Scala dans le rôle de Adriana Lecouvreur, elle m'a plu, mais sans plus. C'est dans l'enregistrement de Ricciardo e Zoraide que je l'ai vraiment découverte. Dans le rôle d'Elisabeth j'ai trouvé que sa voix(le timbre) a commencé à viellir, mais la technique lui permet de garder son organisation vocale intacte et de venir à bout de toutes les diffcultés du rôle. C'est mon Elisabeth préférée avec Caballé. Gencer et Sills viennent après dans mon classement....................quant à Gruberova, j'estime que le rôle d'Elisabeth a été vraiment une grosse erreur dans sa carrière.

Avatar du membre
Fred34
Messages : 41
Enregistré le : 03 mai 2005, 23:00

Message par Fred34 » 18 juin 2005, 06:46

Xavier a écrit :Nelly Miritruc (je ne sais jamais où sont les "i", "o" et "u" dans son nom, désolé) est pour moi un mystère.
Je l'ai entendu très intéressante dans plusieurs rôles, dont Anna Bolena, qui n'est pas rien, et absolument catastrophique (je pèse mes mots) dans Tosca (à Orange). Or il semble que ce soit ce dernier rôle qui soit sa signature. 8O
X
Pour son nom, c'est très facile, il y a un i toutes les deux lettres: mIrIcIoIu. Pour Tosca, je suis entièrement d'accord avec toi. Je l'ai vue deux fois en Tosca, à Orange et à Londres. J'étais très content qu'ENFIN elle soit à Orange. Et là, grosse grosse déception (elle étais nettement mieux à Londres, mais ce n'était pas encore cela). Soit elle persiste dans ce rôle, et elle a vraiment tant de choses à dire ailleurs que c'est dommage, soit les théatres ne lui demandent que celui là. A priori cette année, point de Tosca en vue...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : HELENE ADAM et 36 invités