Inoubilable Giulini

Les artistes
Montfort
Ténor
Ténor
Messages : 706
Enregistré le : 22 mai 2005, 23:00
Localisation : Paris XVI

Inoubilable Giulini

Message par Montfort » 15 juin 2005, 19:21

Carlo Maria Giulini vient de nous quitter.

Rendons hommage à cet immense musicien

Montfort
Eccomi alfine in Babilonia

Avatar du membre
olaf
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 228
Enregistré le : 27 août 2004, 23:00

Message par olaf » 15 juin 2005, 20:12

Oui effectivement
Merci à ce très grand maître....
Un des derniers géants de la direction s'en va
O.

parsifal832
Alto
Alto
Messages : 315
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : SEINE ET MARNE

Message par parsifal832 » 15 juin 2005, 20:45

Je n'ai vu qu'une seule fois C-M GIULINI diriger un opéra, c'était FALSTAFF à COVENT -GARDEN le 9 juillet 1982.Une distribution éblouissante:R.BRUSON/K.RICCIARELLI/B.HENDRICKS/L.VALENTINI-TERRANI/L.NUCCI/D.GONZALEZ,
une très belle mise en scène ,spirituelle et vivante,
la directio de GIULINI,brillante,émouvante,enlevée,
bref,une des plus belles représentations que j'ai jamais vu!

Il en a existé une vidéo publiée par ARTS VIDEO

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 15 juin 2005, 21:53

Un bien grand chef, dont pourtant l'opéra n'était pas à mon sens le meilleur terrain: ses symphonies de Brahms, de Mahler et Schubert, ses enregistrements de concertos de Beethoven, Brahms ou Liszt figurent parmi les disques les plus aimés de ma discothèque. Ses deux Don de Verdi et Mozart aussi.

Addio maestro!

Avatar du membre
olaf
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 228
Enregistré le : 27 août 2004, 23:00

Message par olaf » 15 juin 2005, 21:54

Je suis hélas trop jeune pour l'avoir vu. J'avais bien réservé un jour pour un concert avec l'Orchestre de Paris mais trop malade il avait été remplacé (par Maazel je crois).
Guilini est un artiste dont il existe aucun mauvais disques.
Enfin, si l'on doit en garder qu'un seul, je ne pourrai me passer de son requiem allemand de Brahms chez DGG , c'est magistral....
O.

Avatar du membre
richie3774
Ténor
Ténor
Messages : 515
Enregistré le : 06 avr. 2004, 23:00
Localisation : Quaregnon Belgique
Contact :

Message par richie3774 » 15 juin 2005, 22:02

J'aime particulièrement ses disques avec le Philharmonia qui sont tous splendides: Don Giovanni, symphonies de Brahms, Pathétique de Tschaikowsky,...
Un grand.

Avatar du membre
Vincenzo
Soprano
Soprano
Messages : 98
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris

Message par Vincenzo » 15 juin 2005, 22:58

olaf a écrit : Guilini est un artiste dont il existe aucun mauvais disques.
Euh..... tu as écouté son Trouvère?

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 16 juin 2005, 00:06

Mon premier coffret d'opéra était dirigé par Giulini : les Noces de Figaro avec Ivo Vinco et Dora Gatta. Je ne l'avais pas choisi pour le chef mais parce qu'en 2 CD, c'était la version la moins chère (180 francs) !

Cela signifie aussi que le rythme était très rapide. C'est aussi ce qui plaît tant dans son Don Giovanni de référence.

J'étais évidemment à la salle Pleyel pour ses derniers concerts parisiens.

paul
Alto
Alto
Messages : 415
Enregistré le : 23 nov. 2004, 00:00
Localisation : Igny (91)
Contact :

Message par paul » 16 juin 2005, 07:29

Je n'ai eu la chance de le voir qu'une seule fois, c'était un concert avec N. Milstein au violon, Tchaikowski et Brahms au programme.
La rencontre de deux grands bonhommes et le seul concert où je suis allé saluer les artistes à la sortie....
Heureusement que les disques sont là....

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par doudou » 16 juin 2005, 08:36

Toujours rien sur le site du Monde.
Que fait Marie-Aude ?

Dans le Figaro :
http://www.lefigaro.fr/culture/20050616 ... tml?093114
On veut la mort du ténor dont la grosse dame veut partager le sort.
Faites en mourir au moins un, et les deux si le coeur vous en dit.
Quant au baryton, il reste seul avec son deshonneur. (Monsieur Bluf à l\\\\\\\'Opéra)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 46 invités