Luciana d'Intino

Les artistes
Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1711
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Luciana d'Intino

Message par Adalbéron » 27 oct. 2017, 10:11

Je découvre, confus, que non seulement il n'existe pas de fil consacré à cette très grande chanteuse, mais que personne ne semble s'inquiéter de sa déclaration récente, annonçant qu'elle mettait fin à sa carrière :cry:
Quelqu'un en sait-il plus ?

Quels sont vos souvenirs avec cette chanteuse ?
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing.
»
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1766
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Re: Luciana d'Intino

Message par Polyeucte » 27 oct. 2017, 10:15

Si, moi ça me rend très triste parce que j'admirai beaucoup ce qu'elle faisait...
Superbe Laura dans Gioconda à Paris, ou aussi sa Zia Principessa dans Il Trittico.
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2798
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Luciana d'Intino

Message par Loïs » 27 oct. 2017, 10:20

Polyeucte a écrit :
27 oct. 2017, 10:15
Si, moi ça me rend très triste parce que j'admirai beaucoup ce qu'elle faisait...
Superbe Laura dans Gioconda à Paris, ou aussi sa Zia Principessa dans Il Trittico.
Les registres s'étaient totalement dissociés récemment et si elle a pu faire illusion à Bastille dans Aida c'était aussi du à l'incroyable ratage du reste du plateau. Il est bien qu'elle arrête dignement avant d'abimer nos (très beaux) souvenirs.

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1766
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Re: Luciana d'Intino

Message par Polyeucte » 27 oct. 2017, 10:31

Loïs a écrit :
27 oct. 2017, 10:20
Les registres s'étaient totalement dissociés récemment et si elle a pu faire illusion à Bastille dans Aida c'était aussi du à l'incroyable ratage du reste du plateau. Il est bien qu'elle arrête dignement avant d'abimer nos (très beaux) souvenirs.
Mais justement, j'ai adoré son Amnéris... oui le medium était un peu absent, mais le reste :Jumpy:
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2798
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Luciana d'Intino

Message par Loïs » 27 oct. 2017, 10:40

Polyeucte a écrit :
27 oct. 2017, 10:31
Loïs a écrit :
27 oct. 2017, 10:20
Les registres s'étaient totalement dissociés récemment et si elle a pu faire illusion à Bastille dans Aida c'était aussi du à l'incroyable ratage du reste du plateau. Il est bien qu'elle arrête dignement avant d'abimer nos (très beaux) souvenirs.
Mais justement, j'ai adoré son Amnéris... oui le medium était un peu absent, mais le reste :Jumpy:
Elle s'inscrit dans la grande lignée des mezzos italiens poitrinant un max , à la technique de spinto irréfutable, au matériau luxueux et à la forte personnalité qui sait ce que tenir une scène veut dire. Pour autant son Amnéris de Bastille n'était plus qu'un écho qui sut emporter l'adhésion du public (mais ces soirs là une borgne régnait au pays des aveugles) car le métier était là.

PDdLB
Messages : 45
Enregistré le : 14 oct. 2016, 13:51

Re: Luciana d'Intino

Message par PDdLB » 27 oct. 2017, 10:42

Adalbéron a écrit :
27 oct. 2017, 10:11
Je découvre, confus, que non seulement il n'existe pas de fil consacré à cette très grande chanteuse, mais que personne ne semble s'inquiéter de sa déclaration récente, annonçant qu'elle mettait fin à sa carrière :cry:
Quelqu'un en sait-il plus ?

Quels sont vos souvenirs avec cette chanteuse ?
Oh non, quelle tristesse, je ne savais pas... j'avais adoré la voir en princesse de Bouillo dans Adriana Lecouvreur à Bastille en 2015, elle avait une présence sur scène incroyable (et un registre grave marquant)!

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1711
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Luciana d'Intino

Message par Adalbéron » 27 oct. 2017, 10:44

En Azucena en 2016 à Bastille, c'est vrai que les registres étaient assez déssoudés, mais quel feu et quel chant malgré tout ! Ça change des chanteuses qui ont peur de poitriner. Moi, je veux de la poitrine à gogo !!
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing.
»
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2798
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Luciana d'Intino

Message par Loïs » 27 oct. 2017, 11:00

Adalbéron a écrit :
27 oct. 2017, 10:44
Moi, je veux de la poitrine à gogo !!
Ce qui est amusant c'est que personne ne trouve à redire à une mezzo ou une soprano qui poitrine à outrance (cela ne me gène pas car cela fait partie d'une certaine tradition) alors que nombreux se bouchent le nez dès qu'un ténor joue au volume et ne se plie pas à la nuance infinie voire manièrée (le terme de "ténor fort" correspond pourtant bien à un type de voix) et qu'on le traite de gueulard.

PDdLB
Messages : 45
Enregistré le : 14 oct. 2016, 13:51

Re: Luciana d'Intino

Message par PDdLB » 27 oct. 2017, 11:13

Loïs a écrit :
27 oct. 2017, 11:00
Adalbéron a écrit :
27 oct. 2017, 10:44
Moi, je veux de la poitrine à gogo !!
Ce qui est amusant c'est que personne ne trouve à redire à une mezzo ou une soprano qui poitrine à outrance (cela ne me gène pas car cela fait partie d'une certaine tradition) alors que nombreux se bouchent le nez dès qu'un ténor joue au volume et ne se plie pas à la nuance infinie voire manièrée (le terme de "ténor fort" correspond pourtant bien à un type de voix) et qu'on le traite de gueulard.
Ce peut être aussi une question de goût :) La poitrine d'une mezzo me plaît bien plus que la glotte d'un ténor (sauf exceptions), on ne peut pas vraiment dire que les deux soit comparables!

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2798
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Luciana d'Intino

Message par Loïs » 27 oct. 2017, 11:16

PDdLB a écrit :
27 oct. 2017, 11:13
Loïs a écrit :
27 oct. 2017, 11:00
Adalbéron a écrit :
27 oct. 2017, 10:44
Moi, je veux de la poitrine à gogo !!
Ce qui est amusant c'est que personne ne trouve à redire à une mezzo ou une soprano qui poitrine à outrance (cela ne me gène pas car cela fait partie d'une certaine tradition) alors que nombreux se bouchent le nez dès qu'un ténor joue au volume et ne se plie pas à la nuance infinie voire manièrée (le terme de "ténor fort" correspond pourtant bien à un type de voix) et qu'on le traite de gueulard.
Ce peut être aussi une question de goût :) La poitrine d'une mezzo me plaît bien plus que la glotte d'un ténor (sauf exceptions), on ne peut pas vraiment dire que les deux soit comparables!
Les goûts dans le chant évoluent avec le temps mais visiblement plus rapidement pour certains types de voix que pour d'autres

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 23 invités