Mikhail Timoshenko

Les artistes
Répondre
Avatar du membre
lionrougeetblanc
Ténor
Ténor
Messages : 541
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Mikhail Timoshenko

Message par lionrougeetblanc » 03 mai 2017, 11:37

C'est émouvant, pour moi en tous cas car c'est la première fois, d'ouvrir un fil sur un artiste en tout début de carrière :baby: .
J'ai découvert, comme beaucoup sans doute, Mikhail Timoshenko dans le film de Jean-Stéphane Bron, Opéra, sorti le 5 avril. Jeune (24 ans) baryton-basse, il étudie à l'ONP pour les saisons 2016-17 et 2017-18. https://www.operadeparis.fr/artistes/mikhail-timoshenko

J'avais été touchée par ce chanteur venu de Russie, par sa motivation immense, ses efforts pour apprendre notre langue, son contact formidable avec Bryn Terfel, qu'il admire au plus haut point (on le comprend et on partage), ses mimiques à la fois enfantines et charmeuses et, surtout, le potentiel de sa voix. L'ONP nous donne de ses nouvelles dans un petit film, où il raconte (en français !) ce qu'est sa vie :
https://www.operadeparis.fr/magazine/mi ... &utm_term=_

Distribué dans Owen Wingrave, les fêtes d'Hébé, Wozzeck, il sera aussi à l'affiche de Rigoletto, Don Carlos, Un bal masqué et Boris Godounov. Je n'ai pas encore eu l'occasion de l'entendre mais ce sera très bientôt, dans Rigoletto (et les 3 autres :D ).

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3303
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Mikhail Timoshenko

Message par micaela » 03 mai 2017, 11:46

Et on a pu le voir aussi lors du Festival des Académies lyriques au Châtelet
http://www.odb-opera.com/posting.php?mo ... 1&p=305380
Je n'étais pas à ce récital, je l'ai découvert , comme toi, dans le film de Jean-Stéphane Bron. Bien qu'on ne l'entende qu'assez peu finalement, j'ai été impressionnée par cette voix au fort potentiel.
Je le verrai dans Wozzek et les trois autres rôles (qui sont pour la saison prochaine).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
lionrougeetblanc
Ténor
Ténor
Messages : 541
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Re: Mikhail Timoshenko

Message par lionrougeetblanc » 03 mai 2017, 11:51

micaela a écrit :
03 mai 2017, 11:46
Et on a pu le voir aussi lors du Festival des Académies lyriques au Châtelet
http://www.odb-opera.com/posting.php?mo ... 1&p=305380
Je n'étais pas à celui-là. Je l'ai découvert dans le film de Jean-Stéphane Bron.
Merci. Le commentaire fait à son propos me conforte dans l'impression qu'un bel avenir s'ouvre à lui. :Jumpy:

xavierscriabine
Ténor
Ténor
Messages : 958
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Re: Mikhail Timoshenko

Message par xavierscriabine » 03 mai 2017, 12:16

Il est très bien dans Wozzeck, un petit rôle pas si petit que ça. (pas juste 2-3 répliques)

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3303
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Mikhail Timoshenko

Message par micaela » 13 janv. 2018, 21:52

En plus de ses petits rôles à venir dans Un Ballo in maschera et dans Boris Godounov (en juin), et en attendant son Masetto à Garnier et son Pietro (Simon Boccanegra)la saison prochaine, il donnera un récital à l'Amphithéâtre Bastille le 28/6.
Au programme : des mélodies de Tchaïkovski, Moussorgski, Don Quichotte (Ravel ) et les Quatre Poèmes d'après Heine (Ropartz).
PS Je viens de revoir l'Opéra en DVD. Il y a quelques (brèves) scènes supplémentaires. On le voit (dans ce qui est présenté comme sa première leçon de chant à Bastille) interpréter le Roi des Aulnes. Interprétation qu'il juge imparfaite, en particulier un peu trop "barbare" (je le cite), par manque de nuances et de subtilité.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3303
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Mikhail Timoshenko

Message par micaela » 27 juin 2018, 07:57

En attendant le récital qu'il doit donner demain (si tout va bien -pareil pour Boris Godounov le 29...) à l'Amphi Bastille, interview parue récemment dans Olyrix
https://www.olyrix.com/articles/actu-de ... v-bastille
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4033
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Mikhail Timoshenko

Message par David-Opera » 27 juin 2018, 09:09

Également Samedi 2 et Dimanche 3 mars 2019 aux Bouffes du Nord :
En Silence , Composition Alexandre Desplat, Mise en scène Solrey, Ensemble United Instruments of Lucilin
Avec Camille Poul (soprano), Mikhail Timoshenko (baryton) et Sava Lolov (acteur, narrateur)

En Silence est une nouvelle de l’écrivain japonais Yasunari Kawabata, maître d'une prose poétique, où règne fantasmagories, discontinuités et ambiguïtés, qui a inspiré un opéra de chambre au duo formé par le compositeur Alexandre Desplat et la metteure en scène/musicienne Solrey.

http://www.bouffesdunord.com/fr/la-saison/en-silence

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3303
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Mikhail Timoshenko

Message par micaela » 28 juin 2018, 21:25

Le programme du récital de ce soir
Au piano Thibaut Epp
Rachmaninov Rêve
Tu es comme une fleur
Tchaïkovski Seul celui qui connaît la nostalgie
Je voudrais en un seul mot
Rimski-Korsakov Le pin et la palme
Lorsque je regarde dans tes yeux
Moussorgski Le chant du vieil homme
Histoire d'une puce
Medtner Le chant de nuit du voyageur
Elle m'aime !

Louise Farrenc (1804-1875) Quintette n0 1 en la mineur, premier mouvement Aymeric Gracia, violon
Beatriz Ortiz Romero alto
Hsing-Han Tsai violoncelle
Felipe Devincenzi contrebasse
Alessandro Pratico piano

Ropartz Quatre poèmes d'après l'intermezzo de Henri Heine
Duparc Sérénade florentine
La vague et la cloche
Ravel Don Quichotte à Dulcinée (3 chansons)

Deux bis Doppelgänger (Schubert)
Le veau d'or

A noter qu'à part les Duparc et les Ravel, les textes (qu'ils soient en français ou en russe) étaient inspirés par des textes de Heine ou de Goethe (et que le deuxième bis était un autre Méphisto, pour rester dans le ton).
Très beau récital (dans un amphithéâtre de Bastille bien rempli- je ne sais pas combien de spectateurs il peut accueillir au maximum-) , qui confirme ce que disait offenbach à propos du récital au Châtelet : je l'ai trouvé vraiment à l'aise dans la mélodie française .
Et il a un don pour la comédie (la chanson à boire, la puce...).
Un détail : dans le programme , les textes russes étaient en cyrillique, pas de transcription en caractères latins.
PS Le concert n'était bien sûr ni sonorisé ni amplifié, mais il y avait des micros qui captaient le spectacle. Aucune idée de où ni quand ça pourrait être diffusé ou si c'était diffusé en direct en quelque part.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités