Kathleen Cassello (1958-2017)

Les artistes
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7980
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Kathleen Cassello (1958-2017)

Message par jerome » 14 avr. 2017, 12:05

Les bras m'en tombent! 8O
Partir si tôt que ça ...
On lui doit des moments rares à Orange: avec des moyens vocaux qu'Orange n'a plus eus par la suite (Mula et Ciofi, c'est petit à côté!), la meilleure Traviata qu'a eue le festival (aux côtés du meilleur Alfredo qu'a eu le festival), une Lucia hallucinante et hallucinée, une vraie torche et à Marseille, elle faisait les grandes soirées de l'opéra.
Ses premiers vrais problèmes vocaux ont commencé quand elle a chanté Roberto Devereux et d'ailleurs à la première représentation, le public marseillais le lui avait bien fait sentir (des huées qui l'avaient mise dans un état indescriptible: elle était en larmes dans sa loge!). A la vérité, elle bossait moyennement et comptant sur ses formidables moyens vocaux et les triomphes que Marseille et Orange lui déversaient à chaque fois, elle avait abordé la partition de Roberto Devereux avec une certaine "légèreté" ...
Pendant 3 jours, piquée au vif, elle a repris la partition de fond en comble et a retravaillé tous les passages qui avaient fait grincer des dents. A la représentation suivante, là elle a été formidable et a reçu un triomphe mérité. Malheureusement, elle s'est mise en tête d'aborder des rôles qui se sont transformés pour elle en véritable tunique de Nessus (jusques et y compris Butterfly et Norma) et la voix a perdu doucement mais irrémédiablement de ses fabuleux atouts. Le timbre s'est durci, l'aigu s'est métallisé, le suraigu s'est tendu en cri, la soudure des registres s'est désagrégée, ... un vrai gâchis pour celle qui, si elle avait fait les choses dans l'ordre et avec discernement, aurait pu être dans certains rôles, une alternative de poids à June Anderson.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2577
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Kathleen Cassello (1958-2017)

Message par Loïs » 14 avr. 2017, 12:11

jerome a écrit :
14 avr. 2017, 12:05
Les bras m'en tombent! 8O
Partir si tôt que ça ...
On lui doit des moments rares à Orange: avec des moyens vocaux qu'Orange n'a plus eus par la suite (Mula et Ciofi, c'est petit à côté!), la meilleure Traviata qu'a eue le festival (aux côtés du meilleur Alfredo qu'a eu le festival), une Lucia hallucinante et hallucinée, une vraie torche et à Marseille, elle faisait les grandes soirées de l'opéra.
Ses premiers vrais problèmes vocaux ont commencé quand elle a chanté Roberto Devereux et d'ailleurs à la première représentation, le public marseillais le lui avait bien fait sentir (des huées qui l'avaient mise dans un état indescriptible: elle était en larmes dans sa loge!). A la vérité, elle bossait moyennement et comptant sur ses formidables moyens vocaux et les triomphes que Marseille et Orange lui déversaient à chaque fois, elle avait abordé la partition de Roberto Devereux avec une certaine "légèreté" ...
Pendant 3 jours, piquée au vif, elle a repris la partition de fond en comble et a retravaillé tous les passages qui avaient fait grincer des dents. A la représentation suivante, là elle a été formidable et a reçu un triomphe mérité. Malheureusement, elle s'est mise en tête d'aborder des rôles qui se sont transformés pour elle en véritable tunique de Nessus (jusques et y compris Butterfly et Norma) et la voix a perdu doucement mais irrémédiablement de ses fabuleux atouts. Le timbre s'est durci, l'aigu s'est métallisé, le suraigu s'est tendu en cri, la soudure des registres s'est désagrégée, ... un vrai gâchis pour celle qui, si elle avait fait les choses dans l'ordre et avec discernement, aurait pu être dans certains rôles, une alternative de poids à June Anderson.
J'ignorais qu'elle avait abordé Norma, je comprrends mieux donc retour à la case grenouille et RIP
Dommage

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7980
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Kathleen Cassello (1958-2017)

Message par jerome » 14 avr. 2017, 12:13

C'était prévu mais elle n'est pas allée au bout de Norma. La préparation du rôle l'a brûlée.

altini
Ténor
Ténor
Messages : 728
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Kathleen Cassello (1958-2017)

Message par altini » 14 avr. 2017, 12:23

Grand souvenir d'un Rigoletto électrique avec Nucci à Marseille.
Et trois fois la "vendetta", la 3° fois devant le rideau. Un délire!

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2577
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Kathleen Cassello (1958-2017)

Message par Loïs » 14 avr. 2017, 12:26

jerome a écrit :
14 avr. 2017, 12:13
C'était prévu mais elle n'est pas allée au bout de Norma. La préparation du rôle l'a brûlée.
Je comprends mieux

En HS et en réponse à une question sur un autre fil, j'ai remarqué que souvent celles et ceux qui faisaient une longue carrière avaient un Jimimy Cricket qui veillaient à leur service de garde fou (souvent l'ancien professeur)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7980
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Kathleen Cassello (1958-2017)

Message par jerome » 14 avr. 2017, 12:41

Loïs a écrit :
14 avr. 2017, 12:26
En HS et en réponse à une question sur un autre fil, j'ai remarqué que souvent celles et ceux qui faisaient une longue carrière avaient un Jimimy Cricket qui veillaient à leur service de garde fou (souvent l'ancien professeur)
Tout à fait! Mais pas que longue! Longue et grande carrière!

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2577
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Kathleen Cassello (1958-2017)

Message par Loïs » 14 avr. 2017, 12:42

jerome a écrit :
14 avr. 2017, 12:41
Loïs a écrit :
14 avr. 2017, 12:26
En HS et en réponse à une question sur un autre fil, j'ai remarqué que souvent celles et ceux qui faisaient une longue carrière avaient un Jimimy Cricket qui veillaient à leur service de garde fou (souvent l'ancien professeur)
Tout à fait! Mais pas que longue! Longue et grande carrière!
j'avais peur d'associer longue et grande (avec tous les mauvais esprits qui trainent sur ce forum) :mrgreen:

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2577
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Kathleen Cassello (1958-2017)

Message par Loïs » 14 avr. 2017, 12:45

jerome a écrit :
14 avr. 2017, 12:41
Loïs a écrit :
14 avr. 2017, 12:26
En HS et en réponse à une question sur un autre fil, j'ai remarqué que souvent celles et ceux qui faisaient une longue carrière avaient un Jimimy Cricket qui veillaient à leur service de garde fou (souvent l'ancien professeur)
Tout à fait! Mais pas que longue! Longue et grande carrière!
Il n'y aqu'à se remémorer les rôles d'Hidalgo auprès de Callas, Ivogün pour Schwarzkopf, etc....

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7980
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Kathleen Cassello (1958-2017)

Message par jerome » 14 avr. 2017, 13:34

oui enfin pour Callas, le rôle a d'Hidalgo a été surtout au début parce que la carrière de Callas a été tout de même fort courte: 10 années à peu près au sommet suivies de 6 de déclin terrifiant!

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3455
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Kathleen Cassello (1958-2017)

Message par Stefano P » 14 avr. 2017, 13:35

Loïs a écrit :
14 avr. 2017, 08:26
et Lucia (interminable ovation à la fin de la scène de la folie)
Le soir où je l'ai vue, elle a bissé quasi-intégralement la scène ; c'était fantastique, un délire incroyable dans la salle ! J'ai aussi une pensée pour la chère Edmée Santy, qui pour l'occasion avait battu son record d'hyperboles dans son article du Provençal... :wink:
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 25 invités