Décès de Geori Boué (1918 - 2017)

Les artistes
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20703
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Geori Boué (1918 - 2017)

Message par JdeB » 06 janv. 2017, 09:50

oui, revenons à Geori.

Il y a 3 choses qui me semblent intéressantes.

C'est la première cantatrice française à avoir suscité un vif intérêt de la presse non spécialisée à l'heure des photos publiées dans les magazines et les journaux, pour sa plastique de rêve et son mode de vie très élégant, très huppé, très parisien.
Dans son dossier d'artiste conservé à Garnier, j'ai été marqué par une photo où on la voit prendre un avion pour l'Amérique tandis que Monsieur Dior lui-même venait, in extremis, lui apporter une de ses créations.

Deuxième point important : elle a suscité des comportements de groupies hystériques qui tentaient de lui arracher un bout de ses vêtements. Dès le 3ième acte, me disait-elle, "j'allais moins bien et je chantais moins bien en redoutant la sortie des artistes"

Enfin son physique frêle et ses enregistrements ne donnent pas une idée de son volume impressionnant alors qu'elle s'est produite de manière triomphale et régulière dans des lieux comme les Arènes de Nîmes.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

altini
Ténor
Ténor
Messages : 748
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Décès de Geori Boué

Message par altini » 06 janv. 2017, 10:09

Immense artiste. Voix, classe, beauté.

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3454
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Décès de Geori Boué

Message par Stefano P » 06 janv. 2017, 11:17

Pour retrouver un témoignage au disque de cette voix superbe, il faut écouter le CD publié par Malibran il y a quelques années ; on y trouve un panorama assez complet de ses grands rôles : Marguerite, Mireille (fantastique air de La Crau, d'une puissance émotionnelle unique, et quelle diction merveilleuse, chaque mot est ciselé : voir par exemple la façon dont elle chante le tombeau des Saintes de la Mer...), Manon, Jean du Jongleur de Notre-Dame, Suzanne des Noces, Desdémone (très belle chanson du Saule en français)... Quand on entend tout ça, on ne peut s'empêcher de penser à celle qui aurait pu reprendre le flambeau : Alexia Cousin, qui avait aussi cette flamme, cette façon de faire vivre son personnage par l'émotion vocale (toutes les deux ont d'ailleurs été mémorables dans L'Aiglon).

Il y a aussi dans le disque quelques trop brefs fragments d'une interview où elle évoque des souvenirs de sa grande carrière, comme cette représentation de Manon à l'Opéra de Marseille avec le grand José Luccioni où il a fallu ouvrir les portes du théâtre pour que le public trop nombreux pour accéder à la salle puisse les écouter depuis la place... Those were the days !

Image

Je recommande aussi le très joli livre où elle raconte ses souvenirs du tournage de La Malibran de Guitry, sorti en 2013 aux éditions La Tour Verte et qui doit être encore disponible.

Image
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
raph13
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 2786
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Décès de Geori Boué

Message par raph13 » 06 janv. 2017, 11:27

Akhénaton a écrit :Un ami commun m'a appris ce matin le décès de Geori Boué, qui était sans doute la doyenne des chanteurs français.
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

sopranolove
Alto
Alto
Messages : 499
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Décès de Geori Boué (1918 - 2017)

Message par sopranolove » 06 janv. 2017, 14:35

Franck Muzzano a dit qu'elle n'a jamais chanté Fidelio, mais j'ai lu dans un ancien numéro spécial d'Opéra (celui des années 60) et écrit par Roland Mancini, qu'elle l'avait chanté dans le midi, au début de la guerre de 39 40 (toutefois je pense qu'il s'agit d'un concert), ainsi que la scène finale de Salomé, celle de Strauss. Un très joli numéro où l'on découvre l'étendue de son répertoire. Avec des photos merveilleuses qui montre bien que les cantatrices de l'époque pouvaient aussi être de sublimes créatures de scène ! Une revue que je conseille à ceux qui peuvent aller à la Médiathèque des Halles....

On pourrait même dire d'elle qu'elle était une soprano assoluta, version soprano lyrique (bien sûr pas dans le sens couramment admis de celles qui chantent le grand répertoire italien, surtout du début du 19e) .... Bien sûr elle n'a chanté pratiquement aucun rôle de bel canto (mis à part une Mathilde à Toulouse (mais est-ce un opéra belcantiste et des airs du film de Guitry. Mais elle a chanté pratiquement tout le répertoire de soprano lyrique français, y compris des rôles du XXe siècle, en terminant sa carrière en Charlotte et Carmen.... sans pour autant négliger l'opérette française et viennoise. Son répertoire italien : Violetta, et les 3 Puccini, Nedda.... Tatiana..... Un récital 33 tours la présente en Philine, Saamcheddine (Marouf), Mireille, Tatiana, Chimène et Agathe... Et à l'extrême fin de sa carrière, elle a participé à un opéra contemporain d'une compositrice polonaise, Joanna Bruzdowicz, les Troyennes (c'était en 1973 je crois...) : le critique Clym avait été bouleversé par son Hécube en étant enthousiastes sur les dons de tragédienne de "notre grande Geori Boué" et parlait de son interprêtation poignante, bouleversante. Sur une photo, on la voit le visage ravagé, torturé, le crâne rasé (surtout quand on la voit toujours élégante, souriante d'habitude). Ce qui montre bien que cette femme n'avait pas d'oeillères, qu'elle n'hésitait pas à se mouiller, et qu'elle aurait pu chanter des opéras contemporains de Berg par exemple... Mais son répertoire un peu limité à première vue, c'était celui de la France de l'époque. En Italie, par exemple, elle se serait appelé Magda Olivero, je crois....

Elle avait épousé en secondes noces, après la mort de Bourdin, le metteur en scène Jacques Luccioni, fils de josé. D'abord ténor il est devenu un metteur en scène lyrique assez étonnant, dont il faudrait un peu parler. Dans cette France des années 60, il osait présenter des Cosi fan tutte, des Faust, des Tosca transposés à une époque plus contemporaine. Lavelli et Chéreau n'ont rien inventé ! . Lui était un pionnier, mais qui n'est jamais tombé dans les excès de ceux de maintenant. Un autre grand chanteur français a participé à ce Faust, Xavier Depraz, et je crois aussi Botiaux. Alors il faudrait revoir la vision habituelle de ceux qui présentaient les chanteurs français de cette époque comme retardataires, rétrogrades sur le plan scénique !

Enfin, la fille de Geori s'est fait un nom, mais dans la littérature, en écrivant de très beaux romans. Une Passion fauve, par exemple. C'est à elle que je pense et elle a toute ma sympathie émue.

RIP, chère Geori.

Et espérons que l'année qui commence ne sera pas trop dure pour les artistes,

sopranolove
Alto
Alto
Messages : 499
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Décès de Geori Boué (1918 - 2017)

Message par sopranolove » 06 janv. 2017, 14:49

Pan sur le bec pour moi. Je viens viens de relire plus attentivement le message de Frank sur Malibran : il pense qu'elle n'a jamais chanté Fidelio (je pensais que c'était Geori Boué dont il parlait). Mais là aussi, elle l'a chanté, la Malibran, ce' rôle de Fidelio, mais une seule fois...

Et en ce qui concerne Rebatet : il a même osé s'attaquer dans un de ses articles à Menuhin ! Et son histoire de la musique, outre ses deux détestables avis sur Meyerbeer et Halévy (critiquer la Juive en la présentant comme raciste, c'est scandaleux surtout de sa part ! , il démolit carrément tout le répertoire italien, Verdi, Puccini, Werther. Bref, lamentable et détestable. Son livre est néanmoins intéressant en ce qui concerne les compositeurs du XXe siècle. Mais là aussi, il n'en a que pour les avant gardistes, les autres n'étant que inéxistant, réacs, méprisables.... Bref fin de mon HS, mais il faut le dire, tant que ce personnage a encore du crédit auprès de certains pour son Histoire de la Musique. Lisez ses lignes sur Werther, sur Tosca (il ose faire des allusions perfides sur la situation de Tosca au 2e acte, lui qui était du côté des tortionnaires : des Scarpia nazis, il y a du en avoir dans la réalité, à cette époque, ce n'était pas qu'une fantaisie morbide des auteurs, comme il le jugeait.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8032
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Décès de Geori Boué (1918 - 2017)

Message par jerome » 06 janv. 2017, 15:15

Chanteuse respectable mais que je n'ai jamais trouvée exceptionnelle ni de timbre ni d'ampleur de moyens ni de technique. Il est évident que, si sympathique soit le film de Guitry, ce n'est certainement pas là qu'il faut s'en faire une idée d'autant qu'elle n'a absolument rien d'une Malibran (ça en dit d'ailleurs très long sur la méconnaissance totale qu'on avait à l'époque de Maria Malibran et de son répertoire!).
En revanche, très jolie artiste et très belle diction.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12350
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Décès de Geori Boué (1918 - 2017)

Message par PlacidoCarrerotti » 06 janv. 2017, 15:24

sopranolove a écrit :Pan sur le bec pour moi. Je viens viens de relire plus attentivement le message de Frank sur Malibran : il pense qu'elle n'a jamais chanté Fidelio (je pensais que c'était Geori Boué dont il parlait). Mais là aussi, elle l'a chanté, la Malibran, ce' rôle de Fidelio, mais une seule fois...

Et en ce qui concerne Rebatet : il a même osé s'attaquer dans un de ses articles à Menuhin ! Et son histoire de la musique, outre ses deux détestables avis sur Meyerbeer et Halévy (critiquer la Juive en la présentant comme raciste, c'est scandaleux surtout de sa part ! , il démolit carrément tout le répertoire italien, Verdi, Puccini, Werther. Bref, lamentable et détestable. Son livre est néanmoins intéressant en ce qui concerne les compositeurs du XXe siècle. Mais là aussi, il n'en a que pour les avant-gardistes, les autres n'étant que inexistant, réacs, méprisables.... Bref fin de mon HS, mais il faut le dire, tant que ce personnage a encore du crédit auprès de certains pour son Histoire de la Musique. Lisez ses lignes sur Werther, sur Tosca (il ose faire des allusions perfides sur la situation de Tosca au 2e acte, lui qui était du côté des tortionnaires : des Scarpia nazis, il y a du en avoir dans la réalité, à cette époque, ce n'était pas qu'une fantaisie morbide des auteurs, comme il le jugeait.
Je plussois ! C'est d'une mauvaise foi confondante ... Est-ce qu'il a besoin de reprocher à Meyerbeer d'avoir été riche tandis que Wagner crevait de faim (de mémoire) pour rehausser le génie de Richard (surtout quand on sait l'aide que GM apportait à des compositeurs comme Wagner, Berlioz ... par ailleurs bien peu reconnaissants : Oignez vilain il vous poindra, poignez vilain il vous oindra.).
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

sopranolove
Alto
Alto
Messages : 499
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Décès de Geori Boué (1918 - 2017)

Message par sopranolove » 06 janv. 2017, 15:54

Mais si, Jerôme, Geori Boué avait de grands moyens vocaux ; elle n'aurait pas chanté aussi longtemps sans cela. Elle a même chanté Eva. Je connais une personne qui la vu sur scène dans les années 50 et 60 et qui m'a dit que le disque réduisait son timbre et ne rendait pas justice à la puissance de sa voix. Sa voix remplissait des salles immenses, des arênes entre autres. Et pourtant elle était mince comme un fil ! D'accord, son timbre était étrange, avec un côté enfantin, et qui rappelle parfois Ljuba Welitsch.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8032
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Décès de Geori Boué (1918 - 2017)

Message par jerome » 06 janv. 2017, 16:02

Welitsch avait une voix plus corsée et plus large même si le timbre restait assez clair et puis son chant ne sonnait pas vieillot comme celui de Boué.
Quant à la durée de la carrière, elle n'a absolument rien à voir avec la taille des moyens vocaux! Et j'ai maints exemples à ta disposition de chanteuses à moyens vocaux pas franchement grands mais à carrière longue!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 23 invités