La carrière de Larmore

Les artistes
Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1705
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

La carrière de Larmore

Message par aroldo » 24 mai 2005, 22:50

J'aime bien Larmore en dépit de certains sons peu orthodoxes : et puis je trouve qu'elle a bien su renouveler son répertoire.
Sans entrer dans les détails j'ai été il y a un ou deux ans traumatisé par une retransmission d'une mort de Cleopatre calamiteuse : la voix était tellement abimée qu'on ne la reconnaissait plus.
Quand j'ai entendu sa Marguerite j'ai été un peu rassuré.
Pensez-vous que ce soit le prototype de de chanteuse qui a brulé sa carrière par les deux bouts ?
Croyez-vous que sa voix est fichue ?

A son actif au disque elle a de magnifiques récitals, une Cenerentola éblouissante, un Romeo très émouvant, un Orphée que j'avoue aimer, une Carmen plutôt sexy ....
Personnellement je n'ai pas encore osé investir dans son nouveau répertoire (chez Opera Rara ... franchement je n'ai pas les moyens !)
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 24 mai 2005, 22:57

Opera Rara n'est pas un nouveau répertoire mais elle a déjà enregistré chez Teldec Carmen, la Cenerentola, Rosina, l'Italiana in Algeri, Orphée, Romeo... Elle n'a plus grand chose à graver dans son répertoire.

Depuis le presque début de sa carrière, on dit qu'elle a perdu sa voix et qu'elle chante n'importe comment.

Je préfère un mezzo qui fait n'importe quoi comme elle plutôt qu'une gentille mezzo bien fade et soporifique, qui obtient les faveurs des critiques (et du public) en ne risquant jamais une faute de mauvais goût, un forte un peu trop puissant ou un grave un peu poitriné. Je parle de Susan Graham, d'Angelika Kirchschlager, de Magdalena Kozena... Anne Sofie von Otter a décidé de ne plus faire partie de cette catégorie de demi sopranos ennuyeuses et d'enfin s'amuser quand elle chante.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1705
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Message par aroldo » 25 mai 2005, 09:53

tuano a écrit :Opera Rara n'est pas un nouveau répertoire mais elle a déjà enregistré chez Teldec Carmen, la Cenerentola, Rosina, l'Italiana in Algeri, Orphée, Romeo... Elle n'a plus grand chose à graver dans son répertoire.

Depuis le presque début de sa carrière, on dit qu'elle a perdu sa voix et qu'elle chante n'importe comment.

Je préfère un mezzo qui fait n'importe quoi comme elle plutôt qu'une gentille mezzo bien fade et soporifique, qui obtient les faveurs des critiques (et du public) en ne risquant jamais une faute de mauvais goût, un forte un peu trop puissant ou un grave un peu poitriné. Je parle de Susan Graham, d'Angelika Kirchschlager, de Magdalena Kozena... Anne Sofie von Otter a décidé de ne plus faire partie de cette catégorie de demi sopranos ennuyeuses et d'enfin s'amuser quand elle chante.
Nous sommes bien d'accord : et d'ailleurs j'aime Graham mais quand elle sort justement de son répertoire habituel ce qui la force à changer un peu ses manières de faire.
Cela di c'est vrai que la voix de Larmore a changé et pas toujours en bien. Son récital l'Etoile souffrait un peu de la comparaison (d'un point de vue vocal) avec celui de Kasarova.
Mais pourtant elle a un côté folle-furieuse du genre ça passe ou ça casse qui en font une chanteuse passionnante, et qui manifestement adore ce qu'elle fait. Se lancer dans l'Alcina vivaldienne ou 'Elisabetta de Rossini ....
Je ne sais pas si l'Elisabetta elle l'a fait sur scène, mais elle a au moins l'ampleur, plus qu'une Bartoli (au fait tu la situe où dans ton classement ?) et le tempérament et même la vocalise extravagante qui en ferait une intéressante Semiramide, Ermione, Armida et autres rôle pour Colbran !
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Re: La carrière de Larmore

Message par violetta » 25 mai 2005, 10:25

aroldo a écrit :Pensez-vous que ce soit le prototype de de chanteuse qui a brulé sa carrière par les deux bouts ?
Croyez-vous que sa voix est fichue ?
Deux réponses fondées sur les faits : je l'ai vue deux fois l'an dernier, dans son récital Rossini-Vivaldi au Chatelet avec Spinosi, et dans la Marguerite de la Damnation de Faust.
Elle a livré deux prestations absolument éblouissantes, dans les 5 meilleurs spectacles de l'année (sur une cinquantaine de spectacles vus).

Je suis devenue fan de cette chanteuse que je ne connaissais qu'à travers des intégrales.
Son "D'amour l'ardente flamme" était d'anthologie, à ranger à côté des plus grands, Callas and co.
Et sa présence sur scène est extrêmement forte et émouvante.

Si c'est ça une voix abimée, elle a encore de la ressource !

Avatar du membre
HV
Alto
Alto
Messages : 295
Enregistré le : 21 juil. 2004, 23:00

Message par HV » 25 mai 2005, 10:32

tuano a écrit :Depuis le presque début de sa carrière, on dit qu'elle a perdu sa voix et qu'elle chante n'importe comment.

Je préfère un mezzo qui fait n'importe quoi comme elle plutôt qu'une gentille mezzo bien fade et soporifique, qui obtient les faveurs des critiques (et du public) en ne risquant jamais une faute de mauvais goût, un forte un peu trop puissant ou un grave un peu poitriné.
Et avant elle, on a dit la même chose de Baltsa ...
Larmore a chanté le meilleur Romeo des Capuleti à Bastille

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: La carrière de Larmore

Message par doudou » 25 mai 2005, 10:36

violetta a écrit :
aroldo a écrit :Pensez-vous que ce soit le prototype de de chanteuse qui a brulé sa carrière par les deux bouts ?
Croyez-vous que sa voix est fichue ?
Deux réponses fondées sur les faits : je l'ai vue deux fois l'an dernier, dans son récital Rossini-Vivaldi au Chatelet avec Spinosi, et dans la Marguerite de la Damnation de Faust.
Elle a livré deux prestations absolument éblouissantes, dans les 5 meilleurs spectacles de l'année (sur une cinquantaine de spectacles vus).

Je suis devenue fan de cette chanteuse que je ne connaissais qu'à travers des intégrales.
Son "D'amour l'ardente flamme" était d'anthologie, à ranger à côté des plus grands, Callas and co.
Et sa présence sur scène est extrêmement forte et émouvante.

Si c'est ça une voix abimée, elle a encore de la ressource !
Des goûts et des couleurs....

Je n'avais pas trouvé sa Marguerite aussi éblouissante que çà, pas indigne du tout mais pas non plus d'anthologie. (Pour moi la référence c'est Crespin !)

Pour répondre à la question première, une autre chanteuse m'avait un jour dit que Larmore était un soprano qui ayant "peur de ses aigus" s'était fabriquée une voix de mezzo. Cette analyse se fondait sur les notes de passage. Je ne saurai cautionner cette analyse mais si celà était vrai celà pourrait donner un certain crédit à l'opinion qui pense qu'elle s'abime la voix.

Plus objectivement l'ayant entendu il y a quelques années j'ai un sentiment d'usure vocale maitrisée, c'est à dire qu'il y a de la ressource comme dit violetta mais qu'on perçoit un déclin. Elle reste néanmoins une personnalité intéressante.
On veut la mort du ténor dont la grosse dame veut partager le sort.
Faites en mourir au moins un, et les deux si le coeur vous en dit.
Quant au baryton, il reste seul avec son deshonneur. (Monsieur Bluf à l\\\\\\\'Opéra)

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1705
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Message par aroldo » 25 mai 2005, 10:41

Cela dit c'est aussi plus ou moins l'analyse de Sergio qui dans son compte rendu du Récital Rossini n'épargnait, au nom de cette logique, que sa Pamyra et son Armida (personellement dans les variations je trouvais quand même qu'elle devait un peu trop souvent rattraper ses notes par la queue)
En tous cas une chose est sûr elle irradie !
Et elle est très belle (même si on s'en fout c'est comme l'argent : ça ne fait pas le bonheur lyrique mais sur scène ça y contribue !)
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Re: La carrière de Larmore

Message par violetta » 25 mai 2005, 10:41

Ah mais si tu me parles de Crespin, bien sûr c'est la déesse absolue de Berlioz, elle plane là-haut ...

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1705
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Message par aroldo » 25 mai 2005, 10:43

C'est différent : j'aime bien les couleurs mezzo dans Marguerite (mais c'est vrai que Callas est bouleversante dans l'air) : non seulement Larmore (dans les Helas de la fin de l'air que j'ai entendu à la radio elle m'a profondément ému) mais aussi Kasarova par exemple.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 25 mai 2005, 10:48

aroldo a écrit :Cela dit c'est aussi plus ou moins l'analyse de Sergio qui dans son compte rendu du Récital Rossini n'épargnait, au nom de cette logique, que sa Pamyra et son Armida
Personnellement j'aime bp ce disque "Amore per Rossini", tout particulièrement l'air du Siège de Corinthe "Juste ciel" dans lequel je la trouve tout bonnement sublime (et avec une très bonne diction en français).Je cherche cette partition d'ailleurs, si quelqu'un l'a je serais preneuse ..

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 41 invités