Benjamin Bernheim

Les artistes
Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 2903
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31

Re: Benjamin Bernheim

Message par Stefano P » 04 avr. 2016, 22:41

HELENE ADAM a écrit :je crois que Benjamin Bernheim a volé la vedette à tous les autres protagonistes de cet Otello un peu sinistré, et pas seulement au rôle-titre (José Cura en remplacement de Johan Botha gravement malade).
C'est vrai qu'il est très bon, et que l'on peut en attendre beaucoup, mais franchement, dans une production pareille, il n'a pas eu de mal à se faire remarquer : j'ai vu la captation et c'est assez consternant. Un Otello au bout du rouleau qui rame désespérément pour arriver tant bien que mal au quatrième acte en massacrant au passage tous ses morceaux de bravoure, un Iago solide mais sans aucun relief et une Desdémone hallucinante : c'est simple, on a du mal à reconnaître ce qu'elle chante ; c'est une sorte de mélange étrange de Comtesse des Noces, avec des échappées du côté de Lady Macbeth ou même d'Elektra, comme si elle s'était emmêlée dans ses partitions... Rarement vu une erreur de casting aussi flagrante ! La mise en scène est digne d'un spectacle de fin d'année de patronage : il faut voir les enfants de chœur en rang d'oignons qui agitent leurs petits mouchoirs à l'acte II, ou l'ange noir de la mort omniprésent (mais où a-t-il été pêcher une idée aussi originale ?) qui se brûle les ailes à un cierge à l'acte III. Le plus surprenant, c'est encore l'ovation finale : mais bon, si ça se trouve, dans la salle, c'était peut-être génial... :mrgreen:
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 7798
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris

Re: Benjamin Bernheim

Message par HELENE ADAM » 05 avr. 2016, 14:18

Stefano P a écrit : Le plus surprenant, c'est encore l'ovation finale : mais bon, si ça se trouve, dans la salle, c'était peut-être génial... :mrgreen:
Non les échos que j'ai eus sont tous assez négatifs globalement.

A noter que Benjamin Berheim sera trois fois à l'opéra de Zurich la prochaine saison:
- dans ce même rôle de Cassio dans Otello, mise en scène de Vick, sous la baguette d'Armiliato, avec Antonenko dans le rôle d'Otello et Maria Agresta dans celui de Desdémona.
- dans I Capuletti e I Montecchi (tebaldo)
- dans la Bohême (Rodolfo), avec Leonora Buratto en Mici et Elsa Dreisig en Musette
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

amelita
Ténor
Ténor
Messages : 770
Enregistré le : 28 févr. 2010, 00:00
Contact :

Re: Benjamin Bernheim

Message par amelita » 05 avr. 2016, 14:26

Une petite remarque de ma part plus haut indique qu'il appartient depuis assez de temps à la troupe de Zurich enfin c'est son port d'attache. Donc rien de surprenant à ces opéras à Zurich. Il occupe plus le devant de la scène et c'est tant mieux!

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 7798
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris

Re: Benjamin Bernheim

Message par HELENE ADAM » 05 avr. 2016, 14:32

amelita a écrit :Une petite remarque de ma part plus haut indique qu'il appartient depuis assez de temps à la troupe de Zurich enfin c'est son port d'attache. Donc rien de surprenant à ces opéras à Zurich. Il occupe plus le devant de la scène et c'est tant mieux!
Toutafé
L'information était dans l'ouverture du fil également.
Avoir été le ténor de Zurich a très bien réussi à certain.... :D
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

amelita
Ténor
Ténor
Messages : 770
Enregistré le : 28 févr. 2010, 00:00
Contact :

Re: Benjamin Bernheim

Message par amelita » 05 avr. 2016, 14:45

Oui Hélène je viens de le lire mais pour Il Ré Pastore ce fut d'abord joué en 2011 à Zurich avant le festival de Pâques en 12.
( voici sur le site de l'opéra de Zurich,
The second Festival première on 4 July will be devoted to Mozart’s little-known “Il re pastore,” which will be performed for the first time in Zurich under the musical direction of William Christie. In Grischa Asagaroff’s production, designed by Luigi Perego, Martina Janková will be singing the role of Aminta, which was originally composed for the soprano castrato Tommaso Consoli. The star tenor Rolando Villazón will be heard for the first time in a new production at Zurich Opera House in an exciting role début as Alexander the Great.) mais pour moi la 'star' fut largement éclipsée par ce jeune Benjamin (comme son prénom l'indique ) et lui maintenant devient 'star' !

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 7798
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris

Re: Benjamin Bernheim

Message par HELENE ADAM » 19 mai 2016, 16:12

Deux nouvelles de Benjamin Bernheim

- Il a été remarqué dans le gala donné par Angela Gheorghiu, Juan Diego Florez et lui avec l'orchestre symphonique de Vienne dirigé par Marco Amiliato au festival de Pentecôte de Salzburg, notamment dans son duo avec la diva, "Ange adorable" de Roméo et Juliette.
Il est notamment souligné que Benjamin Bernheim (voix claire et très belle) campe le gentleman charmant tandis que JDF représente l'amant passionné, deux magnifiques ténors pour la belle soprano Roumaine.
(Avec de l'humour l'auteur rappelle qu'elle a laissé récemment seul sur scène son partenaire Jonas Kaufmann, et qu'il était plus prudent que les ténors soient à deux.... :lol: ).

Gros succès global du gala....

http://www.kleinezeitung.at/s/kultur/49 ... er-Applaus

Image

- il annonce ses débuts dans Rosenkavalier, à la Scala en "chanteur Italien" avec Krassimira Stoyanova en Maréchale, Sophie Koch en Octavian et Günther Groissböck en baron, direction : Zubin Mehta

Image
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 7798
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris

Re: Benjamin Bernheim

Message par HELENE ADAM » 19 août 2016, 15:20

Point de vue sur Thais (Massenet), version concertante à Salzburg dont j'ai parlé sur le fil de Placido Domingo. L'article souligne la belle prestation de Benjamin Bernheim en Nicias, le "vrai ténor" qui met à la peine le grand Domingo à chaque fois qu'il ouvre la bouche, ce dernier ayant du mal à garder un centre de gravité de baryton, sa voix s'échappant vers le ténor et je dois dire qu'après avoir écouté ce Thais, je partage totalement cette critique (totalement et un peu tristement...)

http://www.sueddeutsche.de/kultur/salzb ... -1.3124599
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Avatar du membre
mc06
Ténor
Ténor
Messages : 949
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00

Re: Benjamin Bernheim

Message par mc06 » 21 août 2016, 20:53

HELENE ADAM a écrit :Point de vue sur Thais (Massenet), version concertante à Salzburg dont j'ai parlé sur le fil de Placido Domingo. L'article souligne la belle prestation de Benjamin Bernheim en Nicias, le "vrai ténor" qui met à la peine le grand Domingo à chaque fois qu'il ouvre la bouche, ce dernier ayant du mal à garder un centre de gravité de baryton, sa voix s'échappant vers le ténor et je dois dire qu'après avoir écouté ce Thais, je partage totalement cette critique (totalement et un peu tristement...)

http://www.sueddeutsche.de/kultur/salzb ... -1.3124599
+1
J'ai écouté cette Thaïs et Benjamin Bernheim est effectivement un Nicias de luxe .

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 2903
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31

Re: Benjamin Bernheim

Message par Stefano P » 31 août 2016, 22:17

Ah oui, il est excellent : quelle diction incroyablement précise, c'est un vrai régal, surtout comparé à tous ceux qui l'entourent ! Quel dommage que le rôle de Nicias ne soit pas plus étoffé, on aurait aimé l'entendre davantage. Ce jeune B.B. est en tout cas à suivre de très très près ! Il vaut mieux rester charitable et ne rien dire de l'Athanaël de Domingo (au premier acte, il arrive par exemple à chanter comme si de rien n'était : "Dieu défend que Thaïs s'enfonce davantage dans le gouffre du dieu"), et on ne peut que regretter le désistement de Yoncheva ; sa remplaçante n'est pas indigne, mais c'est nettement la classe en dessous...
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 7798
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris

Re: Benjamin Bernheim

Message par HELENE ADAM » 01 sept. 2016, 07:32

Stefano P a écrit :Ah oui, il est excellent : quelle diction incroyablement précise, c'est un vrai régal, surtout comparé à tous ceux qui l'entourent ! Quel dommage que le rôle de Nicias ne soit pas plus étoffé, on aurait aimé l'entendre davantage. Ce jeune B.B. est en tout cas à suivre de très très près ! Il vaut mieux rester charitable et ne rien dire de l'Athanaël de Domingo (au premier acte, il arrive par exemple à chanter comme si de rien n'était : "Dieu défend que Thaïs s'enfonce davantage dans le gouffre du dieu"), et on ne peut que regretter le désistement de Yoncheva ; sa remplaçante n'est pas indigne, mais c'est nettement la classe en dessous...
+1
Benjamin Bernheim donne un récital dans le cadre de l'Instant Lyrique à l'Eléphant Paname (Paris 2ème) le 21 novembre prochain.
Je pense qu'il reste des places.

Son site FB donne les liens vers beaucoup d'articles concernant ce Thais et sa prestation remarquable en Nicias.
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 21 invités