Recital de Felicity Lott

Représentations
Avatar du membre
lilylatig
Messages : 37
Enregistré le : 13 févr. 2005, 00:00
Contact :

Recital de Felicity Lott

Message par lilylatig » 08 mai 2005, 22:20

Quelqu'un y va?
Y a t il un point de rendez-vous pour se retouver?
on m'a proposé la femme sans tête mais comme je suis jamais allée au Tce :oops:

yanick
Messages : 4
Enregistré le : 22 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Recital de Felicity Lott

Message par yanick » 10 mai 2005, 09:04

Comment était le récital? Quel était le programme?

Avatar du membre
Lanou
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 114
Enregistré le : 06 nov. 2004, 00:00

Message par Lanou » 10 mai 2005, 09:10

Je regrette, je n'ai pas acheté le programme, qui coûte cher (cinq euros), et qui contient pour le même prix des coquilles incroyables!!! Mais le thème était femmes vertueuses et épouses déchues, avec entre autres des trucs de Weill, des bidules de Coward, des machins de Poulenc (Monte carlo), un peu de Mozart, de Haydn, et un bis célèbre: celui de la belle hélène (dis moi vénus). La femme est délicieuse, la chanteuse charmante, mais c'est à peu près tout, parce que bon, le programme était pas super super excitant :roll:
Gioir!
Sempre libera degg'io
Follegiare di gioia in gioia
Vo'che scorra il viver mio
Pei sentieri del piacer.

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 10 mai 2005, 09:21

Moi aussi je suis un peu mitigée, car je n'ai guère goûté le répertoire choisi hier soir. La femme est d'une grande élégance, a beaucoup de présence et de chic, et use de l'humour comme une meneuse de revue, à l'extrême limite avant de tomber dans le cabotinage.
La technique est sans doute fort bonne mais je trouve que le programme choisi sollicitait peut-être trop un aigu qui a désormais un peu de mal à sortir, même si la soirée s'est finie sans casse !
F. Lott a un petit côté mistinguett. J'aurais sans doute passé une meilleure soirée si je l'avais entendue dans du Mozart il y a 15 ans. Le public était fort enthousiaste et avait l'air très content.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20816
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 10 mai 2005, 09:25

Elle redonnera ce programme à Menton le 11 août prochain sur le parvis de la basilique Saint-Michel.

Avatar du membre
Lonty
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 130
Enregistré le : 07 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Lonty » 10 mai 2005, 10:42

Mlle Flott a débuté sa carrière en 1974 ! et garde une santé vocale insolente. Le récital d'hier était de très grande tenue. Pas de partition sous le nez, deux tenues, la grande classe.

La thématique faisait passer du rire au larme avec Weill, Haydn, Mozart, Schumann, Brahms, Strauss (Brentano's), Biss, Britten etc. et une deuxième partie plus légère et plus française avec Fauré, Duparc, Hahn, Poulenc, Coward, Oscar Straus, etc.
De nouveau (après le récital Night & Day) avec Graham Jonhson, le choix des mélodies est parfait et distille un large éventail d'émotion. Le théme : "Anges déchus et épouses vertueuses", ce sont des petits bouts de vie de femmes, des portraits : la prostituée de Weill, la jeune fille de Schumann, la vieille de Mozart, les veuves puis les cocottes, les femmes légères etc. Flott fait un sort à chaque syllabe, et défend à merveille chaque mélodie. Mais sans programme, il est évident qu'on ne peux pas gouter aux plaisirs du texte même si la prononciation est idéale (en allemand, français et anglais).
Côté voix, elle était en grande forme avec des pianos à faire palir et un souffle d'une tenue incroyable. C'était du Grand Art !

En bis, "im chambre séparée", "Dis-moi Vénus" et une folksong arrangée par Britten.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 10 mai 2005, 10:47

je n'ai pas le courage de recopier tout le programme...

je me suis passablement ennuyé, malgré quelques moments intéressants (un Weill par là, les deux Mozart et Haydn, un Poulenc et un Offenbach), mais en dehors de ça, quelles oeuvres somnifères!!

et puis je ne supporte pas qu'on glousse à côté de moi à chaque instant pendant un air comique. :evil:

mais bon, c'est quand même une très grande interprète.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 10 mai 2005, 10:48

Lonty a écrit :
En bis, "im chambre séparée"
de qui?

c'est vrai qu'il y avait de superbe piani.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
Lonty
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 130
Enregistré le : 07 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Lonty » 10 mai 2005, 10:51

RuggeroRaimondi a écrit :
Lonty a écrit :
En bis, "im chambre séparée"
de qui?
de Heuberger extrait de l'opérette "Der Opernball"

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 10 mai 2005, 11:35

danke schön mein Herr!
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], HELENE ADAM et 78 invités