Bryan Hymel

Les artistes
muriel
Basse
Basse
Messages : 2554
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Bryan Hymel

Message par muriel » 13 févr. 2016, 09:52

quetzal a écrit :
Je vous l'annonce solennellement Bryan Hymel va se ramasser une gamelle dès la première Damnation qu'il va chanter à Paris.
C'est écrit.
:Jumpy:

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 7781
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris

Re: Bryan Hymel

Message par HELENE ADAM » 13 févr. 2016, 10:33

muriel a écrit :
quetzal a écrit :
Je vous l'annonce solennellement Bryan Hymel va se ramasser une gamelle dès la première Damnation qu'il va chanter à Paris.
C'est écrit.
:Jumpy:
Solennellement ! Toujours le mot pour rire ce Bernard :lol:
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Avatar du membre
quetzal
Basse
Basse
Messages : 7658
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Bryan Hymel

Message par quetzal » 13 févr. 2016, 10:55

C'est la vertu d'un contre-feu :mrgreen:

J'aime bien vous voir mettre en choeur les pieds en plein dedans ...c'est le charme d'un forum :wink:
ne pas s'en faire quoi qu'il arrive

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 7781
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris

Re: Bryan Hymel

Message par HELENE ADAM » 13 févr. 2016, 11:00

quetzal a écrit :C'est la vertu d'un contre-feu :mrgreen:

J'aime bien vous voir mettre en choeur les pieds en plein dedans ...c'est le charme d'un forum :wink:
Le mystère pour moi demeure : où était le feu ?
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11238
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bryan Hymel

Message par PlacidoCarrerotti » 13 févr. 2016, 11:08

quetzal a écrit :C'est la vertu d'un contre-feu :mrgreen:

J'aime bien vous voir mettre en choeur les pieds en plein dedans ...c'est le charme d'un forum :wink:
Je vous l'annonce tout aussi solennellement : son programme est nul.

«Questa o qella» : c'est un bis pas un air d'entrée (ne me demandez pas pourquoi) et c'est trop court
«Recondita armonia» on connait ça par cœur, une partie du public du TCE aura déjà entendu Pavarotti avec un timbre autrement plus beau, c'est trop court
«Che gelida manima», «Mi chiamano Mimi», O Soave fanciulla» : trop de références. Hymel n'a pas grand chose à apporter là-dedans
«Ah ! Lève-toi, soleil !» C'est déjà mieux mais le public du TCE aura dans l'oreille Kraus ou Alagna
«Ne pouvant réprimer les élans de la foi» C'est déjà mieux mais pas assez spectaculaire : pourquoi avoir enregistré Heroic ?
«Esprits, gardiens de ces lieux» Pareil
«Parle-moi de ma mère» Plus chiant tu meurs
«La fleur que tu m'avais jetée» Il le chante à Bastille
Au passage, l'extrait de Rusalka a disparu.

Il ne manque plus que le "Libiamo" en bis et c'est l'exemple même du programme pourri qui met en évidence ses défauts et ne met pas en valeur ses qualités. Incompréhensible après le battage autour de son disque.
The business of life is the acquisition of memories. In the end that's all there is (Carson of Downton Abbey).

altini
Ténor
Ténor
Messages : 622
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Bryan Hymel

Message par altini » 13 févr. 2016, 11:32

Cela dit, deux morceaux d'orchestre pour ainsi dire jamais entendus: L'ouverture de La force du destin et L'intermezzo de Cavalleria ! Quelle originalité!
Je rêve d'un récital où on ne les entendra pas ! :2guns: :2guns: :2guns:

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11238
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bryan Hymel

Message par PlacidoCarrerotti » 13 févr. 2016, 13:08

altini a écrit :Cela dit, deux morceaux d'orchestre pour ainsi dire jamais entendus: L'ouverture de La force du destin et L'intermezzo de Cavalleria ! Quelle originalité!
Je rêve d'un récital où on ne les entendra pas ! :2guns: :2guns: :2guns:
C'est vrai qu'il pourrait donner l'ouverture de Semiramide ou celle de la Gazza Ladra pour changer !
The business of life is the acquisition of memories. In the end that's all there is (Carson of Downton Abbey).

Avatar du membre
quetzal
Basse
Basse
Messages : 7658
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Bryan Hymel

Message par quetzal » 13 févr. 2016, 13:17

PlacidoCarrerotti a écrit :
quetzal a écrit :C'est la vertu d'un contre-feu :mrgreen:

J'aime bien vous voir mettre en choeur les pieds en plein dedans ...c'est le charme d'un forum :wink:
Je vous l'annonce tout aussi solennellement : son programme est nul.

«Questa o qella» : c'est un bis pas un air d'entrée (ne me demandez pas pourquoi) et c'est trop court
«Recondita armonia» on connait ça par cœur, une partie du public du TCE aura déjà entendu Pavarotti avec un timbre autrement plus beau, c'est trop court
«Che gelida manima», «Mi chiamano Mimi», O Soave fanciulla» : trop de références. Hymel n'a pas grand chose à apporter là-dedans
«Ah ! Lève-toi, soleil !» C'est déjà mieux mais le public du TCE aura dans l'oreille Kraus ou Alagna
«Ne pouvant réprimer les élans de la foi» C'est déjà mieux mais pas assez spectaculaire : pourquoi avoir enregistré Heroic ?
«Esprits, gardiens de ces lieux» Pareil
«Parle-moi de ma mère» Plus chiant tu meurs
«La fleur que tu m'avais jetée» Il le chante à Bastille
Au passage, l'extrait de Rusalka a disparu.

Il ne manque plus que le "Libiamo" en bis et c'est l'exemple même du programme pourri qui met en évidence ses défauts et ne met pas en valeur ses qualités. Incompréhensible après le battage autour de son disque.
C'est rassurant , les habitudes ODBiennes ne se perdent pas .Image

le pauvre Bryan Hymel se prend une veste quatre jours avant d'avoir ouvert la bouche , poursuivi déjà par les fantômes de Pavarotti , Kraus et Alagna Image

Et comme par dessus le marché l'orchestre est pourfendu par des estomacs trop pleins de force du destin et de Cavalleria on peut dire que le menu de ce récital est pour certains comme dirait Coffe : de la Merde !

Bon , soit , à vot' bon goût messieurs-dames .

Moi j'y emmène mon petit fils maîtrisien qui s'en fait une joie extrême et je ferai un compte rendu des impressions de cet enfant de 10 ans après le concert .

Son excellente oreille neuve nous instruira certainement sur les impressions de la nouvelle génération qui valent bien celles de gens si blasés a priori qui ne s'imposeront pas ,je pense, un mets si pourri .

Bernard
ne pas s'en faire quoi qu'il arrive

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11238
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bryan Hymel

Message par PlacidoCarrerotti » 13 févr. 2016, 13:22

quetzal a écrit :
PlacidoCarrerotti a écrit :
quetzal a écrit :C'est la vertu d'un contre-feu :mrgreen:

J'aime bien vous voir mettre en choeur les pieds en plein dedans ...c'est le charme d'un forum :wink:
Je vous l'annonce tout aussi solennellement : son programme est nul.

«Questa o qella» : c'est un bis pas un air d'entrée (ne me demandez pas pourquoi) et c'est trop court
«Recondita armonia» on connait ça par cœur, une partie du public du TCE aura déjà entendu Pavarotti avec un timbre autrement plus beau, c'est trop court
«Che gelida manima», «Mi chiamano Mimi», O Soave fanciulla» : trop de références. Hymel n'a pas grand chose à apporter là-dedans
«Ah ! Lève-toi, soleil !» C'est déjà mieux mais le public du TCE aura dans l'oreille Kraus ou Alagna
«Ne pouvant réprimer les élans de la foi» C'est déjà mieux mais pas assez spectaculaire : pourquoi avoir enregistré Heroic ?
«Esprits, gardiens de ces lieux» Pareil
«Parle-moi de ma mère» Plus chiant tu meurs
«La fleur que tu m'avais jetée» Il le chante à Bastille
Au passage, l'extrait de Rusalka a disparu.

Il ne manque plus que le "Libiamo" en bis et c'est l'exemple même du programme pourri qui met en évidence ses défauts et ne met pas en valeur ses qualités. Incompréhensible après le battage autour de son disque.
C'est rassurant , les habitudes ODBiennes ne se perdent pas .Image

le pauvre Bryan Hymel se prend une veste quatre jours avant d'avoir ouvert la bouche , poursuivi déjà par les fantômes de Pavarotti , Kraus et Alagna Image

Et comme par dessus le marché l'orchestre est pourfendu par des estomacs trop pleins de force du destin et de Cavalleria on peut dire que le menu de ce récital est pour certains comme dirait Coffe : de la Merde !

Bon , soit , à vot' bon goût messieurs-dames .

Moi j'y emmène mon petit fils maîtrisien qui s'en fait une joie extrême et je ferai un compte rendu des impressions de cet enfant de 10 ans après le concert .

Son excellente oreille neuve nous instruira certainement sur les impressions de la nouvelle génération qui valent bien celles de gens si blasés a priori qui ne s'imposeront pas ,je pense, un mets si pourri .

Bernard
Tu n'as pas compris mon Bernard : c'est parce que je suis un grand fan de BH que je regrette qu'il donne un programme qui ne le mette pas en valeur. Et la raison en est vraisemblablement purement économique : les Grandes Voix vont chercher des orchestres d'accompagnement qui ne connaissent qu'un nombre limités de morceaux : si on veut une formation capable de massacrer autre chose (Robert le Diable, Les Troyens, Guillaume Tell), c'est plus cher. On n'a seulement deux morceaux moyennement rares et encore ne sont-ils pas les meilleurs pour mettre notre ténor en valeur.
The business of life is the acquisition of memories. In the end that's all there is (Carson of Downton Abbey).

Avatar du membre
jean-didier
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 3358
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Bryan Hymel

Message par jean-didier » 13 févr. 2016, 20:26

Je suis assez d'accord avec Placido, dommage que le programme de son CD ne soit pas plus représenté. Il est actuellement l'un des seuls ténors à pouvoir défendre aussi bien le répertoire du grand opéra français qui fascine autant. Les Rodolfo, les Don José, il y en a à la pelle. Bon après je suis quand même content d'aller écouter ce chanteur que j'apprécie beaucoup et qui fera certainement un super concert. On peut aussi toujours rêver sur les bis !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 19 invités