Page 12 sur 17

Re: Placido Domingo

Posté : 17 août 2016, 16:02
par HELENE ADAM
Hier à Salzburg, c'était Thais de Massenet en Version Concert, avec Marina Rebeka (suite à l'annulation de Sonya Yoncheva, malade), Placido Domingo et Benjamin Bernheim.

Réécoute ici

https://www.br-klassik.de/themen/salzbu ... g-100.html

Distribution :


Thaïs - Marina Rebeka
Athanaël - Plácido Domingo
Nicias - Benjamin Bernheim


Philharmonia Chor Wien
Münchner Rundfunkorchester
Direction musicale : Patrick Fournillier

Belle direction musicale de Fournillier, superbe Nicias de Benjamin Bernheim (décidément je l'aime ce ténor, beau timbre, belle diction, belle ligne musicale), Aigus criards de Marina Rebeka mais de beaux moments, je sors définitivement mon joker pour Placido Domingo, là ça ne colle plus vraiment... AMHA.

PS: de toute façon, je me damnerais juste pour la Méditation et là, elle est renversante...

Re: Placido Domingo

Posté : 20 avr. 2017, 21:18
par HELENE ADAM
Gala en l'honneur de la longue carrière de Placido Domingo, KS du Wiener Staatsoper, le 19 mai à Vienne avec un acte de chacun des opéras suivants : Un ballo in marchera (acte 3), Simon Boccanegra (acte 3), la Traviata (acte 2).

retransmis en livestream.
http://www.staatsoperlive.com/de/live/3 ... -19/#tab_0

Direction musicale : Marco Armiliato

Distribution
Simon Boccanegra Plácido Domingo
Fiesco Kwangchul Youn
Paolo Marco Caria
Gabriele Adorno Ramón Vargas
Amelia Grimaldi Ana Maria Martinez

Violetta Valéry Sonya Yoncheva
Annina Rosie Aldridge
Alfred Germont Dmitry Korchak
George Germont Plácido Domingo

Gustavo III Ramón Vargas
Comte René Ankarström Plácido Domingo
Amelia Ana Maria Martinez
Oscar, Page Aida Garifullina
Comte Horn Alexandru Moisiuc
Comte Warting Dan Paul Dumitrescu

Re: Placido Domingo

Posté : 20 avr. 2017, 22:57
par micaela
Domingo en baryton dans le Ballo, j'ai un peu de mal à l'imaginer. Dans les deux autres opéras, un peu moins, mais de toute façon, ça ne fera pas le même effet que Nucci , vrai baryton...

Re: Placido Domingo

Posté : 21 avr. 2017, 08:09
par corinne
micaela a écrit :
20 avr. 2017, 22:57
Domingo en baryton dans le Ballo, j'ai un peu de mal à l'imaginer. Dans les deux autres opéras, un peu moins, mais de toute façon, ça ne fera pas le même effet que Nucci , vrai baryton...
C'est l'évidence même !

Re: Placido Domingo

Posté : 29 juin 2017, 10:31
par Loïs
Je me souvenais de Ricciarrelli en brune dans Maria di Rudenz mais alors Domingo en blond!?!
Visiblement une version Kitsch (mais avec Zeffirelli à quoi s'attendre? Obrastsova toujours aussi distinguée et classe, comme Pamela Anderson :mrgreen: )
Image

Re: Placido Domingo

Posté : 29 juin 2017, 10:38
par zigfrid
sur le site dont-on-doit-taire-le-nom il y a la vidéo du Don Carlo viennois. je n'ai pas eu le temps de visionner.

Re: Placido Domingo

Posté : 01 juil. 2017, 16:09
par Stefano P
zigfrid a écrit :
29 juin 2017, 10:38
sur le site dont-on-doit-taire-le-nom il y a la vidéo du Don Carlo viennois. je n'ai pas eu le temps de visionner.
Malheureusement pour moi, j'ai eu le temps : cette fois-ci, c'est certain, on est passé avec Domingo dans la quatrième dimension : il nous fait ici un Posa égrotant, à côté de qui Filippo (et peut-être même l'Inquisiteur) a tout du teenager ; franchement il semble avoir perdu tout sens commun, il massacre ce rôle qui est peut-être le plus beau que Verdi a écrit, à la recherche permanente d'un timbre de baryton hors de sa portée et d'une ligne de chant qui part en brioche. Le texte même lui échappe souvent ; par exemple à la fin, il ne se souvient plus de lieto in core et il marmonne un truc incompréhensible à la place...
Et bien sûr, juste après une exécution (au sens "assassinat") de cette merveille qu'est Per me giunto è il dì supremo, une ovation interminable comme Bastianini lui-même n'en a peut-être jamais eu, ma che vergogna !

Re: Placido Domingo

Posté : 01 juil. 2017, 16:26
par paco
Oui ta description correspond effectivement à la "4e" période dans laquelle Domingo est entré. Ses dernières prestations auxquelles j'ai assistées (2016) m'ont, pour la première fois, fait conclure qu'il était urgent qu'il arrête : trous de mémoire, texte "improvisé", voix ayant perdu les 3/4 de ses harmoniques, ... Ne restent que la puissance et la projection, encore ahurissantes surtout comparées aux générations actuelles de chanteurs, mais pour le reste : au secours...
Désormais, même quand il chantonne de la variété avec un micro le son n'est pas beau.

Re: Placido Domingo

Posté : 01 juil. 2017, 16:41
par Stefano P
paco a écrit :
01 juil. 2017, 16:26
Ne restent que la puissance et la projection, encore ahurissantes surtout comparées aux générations actuelles de chanteurs
Oui, c'est vrai que cet aspect-là reste perceptible même en retransmission, ça envoie du bois et c'est sans doute ce qui motive ces réactions dithyrambiques chez les spectateurs (en plus de l'aspect "légende du chant toujours en activité") ; mais franchement, il n'a plus aucune lucidité sur ses moyens vocaux et ses choix de rôles, c'est pas Posa qu'il devrait faire, c'est Pause ! :wink:

Re: Placido Domingo

Posté : 01 juil. 2017, 16:47
par micaela
Tout à fait...( Je n'ai écouté que Per me giunto et Io morro... ). Il n'y a qu'à voir les commentaires YT pour ces extraits, du genre "un miracle", "toujours là à 76 ans".
Qu'il se produise encore sur scène, pourquoi pas. Mais de là à vouloir aborder les grands rôles de baryton chez Verdi, tout de même...