Placido Domingo

Les artistes
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8149
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Placido Domingo

Message par Bernard C » 02 juil. 2017, 12:33

Tout ça est assez inexact.

Je ne vais pas tout reprendre, mais ce que Domingo a fait dans Wagner reste extraordinaire, et sur scène fascinant.
Je n'ai pas retrouvé de Siegmund ni de Parsifal beaucoup plus prenant que lui depuis ses interprétations américaines.

En ce qui concerne une "usure" de sa notoriété, c'est encore plus faux.
Ça vaut peut être dans un micro micro cosme comme celui qu'on lit ici par exemple chez quelques uns sur les doigts de quelques mains.
Ça ne vaut rien au regard d'une aura mondiale inouïe, qui croît en mythe avec le temps, de l'Asie à l' Amérique sans parler de l'immense majorité du vieux continent.

Même la voix réduite à un bout de ficelle, il restera une Star que le monde voudra encore entendre.

Quoiqu'on en dise sur ODB.

Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2157
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Placido Domingo

Message par micaela » 02 juil. 2017, 12:50

Pas faux. C'est même (en partie) le problème : la notoriété fait tout passer. On n'imagine pas un ténor de moindre renommée tenter une telle reconversion (ou plutôt ça ne durerait pas). Parce que , là, on ne parle pas de quelques concerts ou récitals, mais de prises de rôle dans de grands rôles de baryton, et pas n'importe où (WSO pour Posa, par exemple).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11948
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Placido Domingo

Message par PlacidoCarrerotti » 02 juil. 2017, 13:03

Placido devrait prendre exemple sur Gruberova et continuer à chanter dans sa tessiture d'origine :mrgreen:
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8602
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Placido Domingo

Message par HELENE ADAM » 02 juil. 2017, 13:14

micaela a écrit :
02 juil. 2017, 12:50
Pas faux. C'est même (en partie) le problème : la notoriété fait tout passer. On n'imagine pas un ténor de moindre renommée tenter une telle reconversion (ou plutôt ça ne durerait pas). Parce que , là, on ne parle pas de quelques concerts ou récitals, mais de prises de rôle dans de grands rôles de baryton, et pas n'importe où (WSO pour Posa, par exemple).
En effet, tout le problème repose sur cette fantastique notoriété comme nous l'avons tous expliqué et sur l'exploitation qu'il en fait qui n'est plus strictement au service du bel opéra dans ces prises de rôle de faux-baryton.
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11948
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Placido Domingo

Message par PlacidoCarrerotti » 02 juil. 2017, 13:14

Pour Placido, je distingue (modestement) plusieurs périodes.
A ses tous débuts (Roberto Devereux avec Sills, Lucia avec Lily Pons), une voix torrentielle, sans doute du sex appeal, mais sans aucun intérêt pour moi. Ca s’améliore pendant les décennies suivantes avec quelques magnifiques intégrales (Tosca, Forza). Puis ça se dégrade avec des enregistrements bâclées, des prestations scéniques tendues (Turandot au Met avec Marton par exemple).
Je commence à l’apprécier davantage vers les années 90 : le timbre est devenu plus sombre, l’interprétation plus fouillée. Il y a des magnifiques interprétations scéniques de son répertoire naturelle, puis quelques Siegmund (un des derniers à Londres était sublime) et Parsifal exceptionnels.
Les choses se gâtent un peu côté ténor, et il s’attaque à Boccanegra : j’ai vu les premières interprétations (Berlin, Met, Londres) et c’était assez bluffant.
La dernière fois que je l’ai entendu excellent, c’était en concert alternant ténor et baryton à Peralada en 2001.
Mais depuis quelques années (je dirais, autour de ses prises de rôles en Luna, à Berlin et Salzbourg ?), les choses se sont vraiment gâtées. Germont à bout de souffle au Met, Macbeth en perdition à Berlin, j’ai dégusté. Mais comme Offenbach, quelle émotion quand il a ouvert la bouche à Bastille dans Traviata ...
J’irai sans doute à Valence pour Don Carlo, mais c’est du vice !
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1217
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Re: Placido Domingo

Message par offenbach » 02 juil. 2017, 13:30

Pour moi, Posa c'était vraiment l'anti-rôle pour lui aujourd'hui, exigeant une noblesse de ton et un legato dont l'absence ne peuvent être compensés par rien dramatiquement (par rapport à Macbeth, Boccanegra ou encore Foscari). Mais sa voix dans la vidéo pirate semble en bien meilleure forme que le soir de la retransmission.
C'est tellement une question de chance maintenant, d'un soir à l'autre, sans certitude aucune. Étant joueur, j'aurais envie de tenter Madrid, en espérant qu'il soit dans la même forme que dans la vidéo prise au Theater an der Wien.

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1387
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Placido Domingo

Message par Adalbéron » 02 juil. 2017, 13:30

Lucas a écrit :
02 juil. 2017, 07:49
Et à vrai dire, ses prestations récentes et consternantes me conduisent à relativiser ses succès en tant que ténor dans sa période glorieuse. A quelques rôles près (Otello, Aïda, Ballo ...), il a souvent enregistré entre deux avions des opéras qu'il n'a jamais approfondis en passant tout à la même moulinette. Le timbre fut fort beau mais son chant a toujours été avare de nuances et les pianissimi comme la voix mixte ne font guère partie de son univers sonore. Bref, un chanteur à tout faire qui fut très bon, parfois, mais légendaire, quasiment jamais.
Je suis d'accord avec toi. Je n'ai jamais très bien compris ce que Domingo avait de si extraordinaire. Il aurait sans doute fallu le voir sur scène, parce que son timbre passe très mal au CD je trouve (enfin moi ça m'arrache les tympans).
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1217
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Re: Placido Domingo

Message par offenbach » 02 juil. 2017, 13:33

HELENE ADAM a écrit :
02 juil. 2017, 10:48
Stefano P a écrit :
02 juil. 2017, 08:05
offenbach a écrit :
01 juil. 2017, 23:07
Dans le même genre, la vidéo de son air de Macbeth filmé à Vienne l'an dernier, visible sur Voldemort, et qui me donne furieusement envie d'aller à Madrid pour l'entendre avec Pirozzi. Mais il faut tomber sur un bon soir, sinon ça fait cher le déplacement. Du coup j'hésite encore...
Il faut en effet être prudent sur ce coup-là, d'autant plus que Pirozzi n'est visiblement plus (ou pas) au sommet de sa forme, si j’en juge par sa Lady laborieuse et vraiment insuffisante récemment à Turin (entendue en retransmission). L'air du somnambulisme était particulièrement raté, avec une fin en queue de poisson très bizarre. J'espère que Noseda sera remis pour le TCE en octobre (il doit être opéré pour une hernie discale et a interrompu ses activités), parce que sa direction restait le seul point fort de cette production.
Pas très bonne surprise pour moi non plus concernant Pirozzi que j'ai écouté comme toi en retransmission depuis Turin. Je ne sais plus si nous avions échangé à ce sujet mais c'était très décevant.
Peut-on réécouter cette retransmission quelque part? Vraiment déçu pour elle, sa Maddalena à Bilbao le mois dernier était extraordinaire.
Mais il est vrai que l'écriture de la Lady n'a rien à voir, et peut-être que l'excès de rôles "véristes" commence à entamer la souplesse de l'instrument, ce qui serait vraiment dommage, au vu de sa Lady à Piacenza il y a un an.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8149
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Placido Domingo

Message par Bernard C » 02 juil. 2017, 13:51

Adalbéron a écrit :
02 juil. 2017, 13:30
Lucas a écrit :
02 juil. 2017, 07:49
Et à vrai dire, ses prestations récentes et consternantes me conduisent à relativiser ses succès en tant que ténor dans sa période glorieuse. A quelques rôles près (Otello, Aïda, Ballo ...), il a souvent enregistré entre deux avions des opéras qu'il n'a jamais approfondis en passant tout à la même moulinette. Le timbre fut fort beau mais son chant a toujours été avare de nuances et les pianissimi comme la voix mixte ne font guère partie de son univers sonore. Bref, un chanteur à tout faire qui fut très bon, parfois, mais légendaire, quasiment jamais.
Je suis d'accord avec toi. Je n'ai jamais très bien compris ce que Domingo avait de si extraordinaire. Il aurait sans doute fallu le voir sur scène, parce que son timbre passe très mal au CD je trouve (enfin moi ça m'arrache les tympans).
Je n'ai jamais rien entendu de Domingo enregistré.
Mais je l'ai entendu la première fois au printemps 1975 à Garnier dans Manrico.
Rien de comparable ne m'est arrivé dans ce rôle depuis sur scène.

Certains parlent de la laideur de la voix de Vickers.
Rien ni personne n'est arrivé à sa cheville dans ce que j'ai entendu au théâtre de lui notamment dans Otello puisque c'est d'actualité.

Alors où est l'opéra ?
Et que faire du jugement des uns et des autres ?

Probablement que de très relatives, vraiment très relatives opinions.

Aujourd'hui Placido Domingo compte tenu de son âge est plus inconstant que jamais au niveau de la forme vocale.
On a pu assister, je pense à l'an dernier au MET avec Placido à quelque moment époustouflant en toute fin de série avec une émulation des vieux assez incroyable.
Cette année au Gala c'était particulièrement pénible...
Il n'y a pas de règle.

J'ai assisté à la plupart des grandes prises de rôle de baryton de la dernière décennie. Mais depuis 2 ans je ne traverse plus l'atlantique ni ne me déplace pour l'entendre.

Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Avatar du membre
Epsilon
Soprano
Soprano
Messages : 73
Enregistré le : 05 avr. 2017, 11:56
Localisation : Lyon/Marseille

Re: Placido Domingo

Message par Epsilon » 02 juil. 2017, 16:50

Adalbéron a écrit :
02 juil. 2017, 13:30
Lucas a écrit :
02 juil. 2017, 07:49
Et à vrai dire, ses prestations récentes et consternantes me conduisent à relativiser ses succès en tant que ténor dans sa période glorieuse. A quelques rôles près (Otello, Aïda, Ballo ...), il a souvent enregistré entre deux avions des opéras qu'il n'a jamais approfondis en passant tout à la même moulinette. Le timbre fut fort beau mais son chant a toujours été avare de nuances et les pianissimi comme la voix mixte ne font guère partie de son univers sonore. Bref, un chanteur à tout faire qui fut très bon, parfois, mais légendaire, quasiment jamais.
Je suis d'accord avec toi. Je n'ai jamais très bien compris ce que Domingo avait de si extraordinaire. Il aurait sans doute fallu le voir sur scène, parce que son timbre passe très mal au CD je trouve (enfin moi ça m'arrache les tympans).
Ne jetez pas le jeune Placido avec l'eau de son bain barytonal...
Je ne l'ai entendu que 2 fois sur scène (Otello et Don José), mais quel choc! Même si mon plus grand Otello reste Vickers . Son Don Carlo à la Scala avec Abbado, Bruson et M. Price est aussi l'un des meilleurs à mon goût..
Mais c'est vrai que tout cela est bien subjectif, chacun a sa représentation inoubliable, son moment de grâce absolue, et vouloir même les expliquer est chose bien vaine.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 25 invités