Dmitri Hvorostovsky: news et carrière

Les artistes
Avatar du membre
micaela
Baryton
Baryton
Messages : 1884
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Dmitri Hvorostovsky: news et carrière

Message par micaela » 26 avr. 2017, 12:52

Merci pour ces quelques précisions.
La scène finale de Onéguine et Les Yeux Noirs, c'était prévisible...
Ont-ils interprété des scènes de Tosca ?
Pour le reste, ça me fait penser qu'il est passé à côté de Puccini, à part l'air de Scarpia en concert (ou sur CD). il est vrai que, contrairement à Verdi, Puccini ne propose que peu de grands rôles de baryton (pareil d'ailleurs pour les mezzos...).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3030
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31

Re: Dmitri Hvorostovsky: news et carrière

Message par Stefano P » 26 avr. 2017, 13:17

micaela a écrit :
26 avr. 2017, 12:52
Merci pour ces quelques précisions.
La scène finale de Onéguine et Les Yeux Noirs, c'était prévisible...
Ont-ils interprété des scènes de Tosca ?
Pour le reste, ça me fait penser qu'il est passé à côté de Puccini, à part l'air de Scarpia en concert (ou sur CD). il est vrai que, contrairement à Verdi, Puccini ne propose que peu de grands rôles de baryton (pareil d'ailleurs pour les mezzos...).
Regarde ici, il y a des photos du programme :P (à part Cortigiani de Rigoletto, DH n'a chanté qu'en russe)...
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
micaela
Baryton
Baryton
Messages : 1884
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Dmitri Hvorostovsky: news et carrière

Message par micaela » 26 avr. 2017, 14:08

Merci, c'est super. Il ne manque que les bis (bon, on sait déjà qu'il y a eu les Yeux noirs...). Sympas, les photos ...
Finalement, participation, en ce qui le concerne, pas minimale et un beau programme . Dmitri a définitivement remplacé l'air de Yeltezki par celui de Tomsky, on dirait...
A noter qu'il n'y a eu pratiquement que des solos (juste deux duos pour conclure chaque partie), et que Eyvazov et Hvorostovsky n'ont pas chanté ensemble (peut-être pour les bis ?).
Un petit compte rendu du concert
https://www.thestar.com/entertainment/ ... ew.html
Et un autre
http://www.broadwayworld.com/toronto/a ... 20170426
D'après ce deuxième compte-rendu, la maladie et les traitements laissent des traces . Peu de chances à mon avis qu'on le voie dans un opéra mis en scène la saison prochaine. Dans quelques concerts ou récitals tout au plus...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
micaela
Baryton
Baryton
Messages : 1884
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Dmitri Hvorostovsky: news et carrière

Message par micaela » 08 mai 2017, 09:26

Apparition surprise au gala des 50 ans du Met.
http://operawire.com/metropolitan-opera ... e-night/
D'après d'autres commentaires, il a eu un peu de mal au début de l'air, et il semble diminué physiquement (amaigri, démarche moins assurée...).
Pas sûr qu'on le revoie dans des opéras mis en scène dans un futur proche...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 5654
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Dmitri Hvorostovsky: news et carrière

Message par MariaStuarda » 08 mai 2017, 13:11

Oui on sentait que physiquement c'était difficile. Sa démarche était précautionneuse et son visage reflétait le poids des traitements mais il nous a donné un des plus beaux moments de la soirée.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 7978
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris

Re: Dmitri Hvorostovsky: news et carrière

Message par HELENE ADAM » 08 mai 2017, 15:38

Emouvant...

Talent et courage, chapeau l'artiste.
J'avoue j'ai pleuré en regardant Dmitri chanter...

https://www.nytimes.com/2017/05/08/arts ... .html?_r=1
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Avatar du membre
quetzal
Basse
Basse
Messages : 7820
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Dmitri Hvorostovsky: news et carrière

Message par quetzal » 08 mai 2017, 15:58

J'ai retrouvé le grand Dmitri Hvorostovsky , dans un Rigoletto incarné avec une grande force .
L'énergie de la voix , sa projection dans la salle du Lincoln est intacte.
Le souffle est guère altéré ce qui est époustouflant.
Tout au plus le timbre est un peu moins velouté et le legato moins ample.
Mais ceci est peu de chose et montre que l'artiste revient au plus haut niveau .

BRAVO

Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Avatar du membre
micaela
Baryton
Baryton
Messages : 1884
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Dmitri Hvorostovsky: news et carrière

Message par micaela » 08 mai 2017, 16:18

HELENE ADAM a écrit :
08 mai 2017, 15:38
Emouvant...

Talent et courage, chapeau l'artiste.
J'avoue j'ai pleuré en regardant Dmitri chanter...

https://www.nytimes.com/2017/05/08/arts ... .html?_r=1
Merci pour la vidéo. C'est effectivement très émouvant. Talent et courage, tout est dit.
Si le talent est intact, et que les moyens sont là, la voix a quand même un peu souffert et, surtout, on sent que cette courte prestation lui demande déjà beaucoup d'efforts.
Pour ce qui des concerts et récitals, et a fortiori des opéras mis en scène, il faudra attendre longtemps sans doute.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
quetzal
Basse
Basse
Messages : 7820
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Dmitri Hvorostovsky: news et carrière

Message par quetzal » 08 mai 2017, 17:20

Si la lésion est sous contrôle ( chose que nous ignorons tous) vu la prestation de hier il y a tout à penser d'un retour au plus haut niveau tant les moyens et l'engagement sont préservés.

Tous mes vœux à l'artiste

Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 25 invités