Esperian, Gessendorf, et autres disparus

Les artistes
Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Esperian, Gessendorf, et autres disparus

Message par Friedmund » 23 avr. 2005, 19:20

Lors d'une discussion avec un ODBien nous nous posions la question de savoir ce qu'avaient pu devenir des chanteuses comme Kallen Esperian ou Mechtild Gessendorf, un temps toutes deux promises à un grand avenir qui n'a pas été.

Quelqu'un sait ce qu'elles sont devenues et pourquoi elles ne sont pas devenues les stars promises?

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1208
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philopera » 23 avr. 2005, 19:33

pour Kallen Esperian j'ai trouvé son site Web : http://kallenesperian.com/
Sa carrière semble se dérouler aux USA ; elle n'a pas fait grand chose semble-t il en 2004 ; elle est toutefois prorammée dans Butterfly au MET en Janvier

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 792
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Esperian, Gessendorf, et autres disparus

Message par Ouf1er » 23 avr. 2005, 23:50

Friedmund a écrit :Lors d'une discussion avec un ODBien nous nous posions la question de savoir ce qu'avaient pu devenir des chanteuses comme Kallen Esperian ou Mechtild Gessendorf, un temps toutes deux promises à un grand avenir qui n'a pas été.
POur des raisons artistiques ou personnelles ?

Il y a effectivement pas mal d'artistes qui ont été de vraies "étoiles filantes" ! Qu'est-il adavenu de Margarita Castro-Alberty ? Anna Tomowa-Sintow chante-t-elle encore ? Charlotte Margiono ?

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 24 avr. 2005, 00:14

:?: :?: Ce n'est pas parce que ces chanteuses ne se produisent pas en France ou parce que leurs chefs de prédilection (Karajan, Harnoncourt) sont soit morts soit privés de maison de disques (Teldec) qu'elles n'existent plus.

Anna Tomowa-Sintow est autre chose qu'une étoile filante, quand même !

Margiono enregistre des disques peu distribués en France mais en bonne place dans les bacs des disquaires hollandais. Elle chante à l'Opéra d'Amsterdam, par exemple Sieglinde cette saison je crois.
J'ai regardé récemment son Agathe en DVD : c'est somptueux ! Sa Fiordiligi est ma préférée de toute la discographie.

Je ne vois pas en quoi Kallen Esperian était promise à un brillant avenir qui ne s'est pas réalisé. Ses moyens confortables lui permettent de chanter sur les grandes scènes mais je ne crois pas qu'elle ait jamais eu une personnalité vocale très marquée.

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 24 avr. 2005, 06:19

Esperian était au début des années 90 invitée partout, était la partenaire de Domingo à Bastille pour Otello, de Pavarotti au Met, et présentée dans la presse comme une superbe verdienne destinée à un grand avenir.

Le cas de Mechtild Gessendorf est un peu différent. Moins soutenue médiatiquement (quoique sa Marschallin de 1986 à Aix...), elle imposait une voix de jugendlisch absolument somptueuse et commençait à s'imposer sérieusement dans ce répertoire sur les scènes européennes, tout particulièrement en Allemagne, à la fin des années 80... Ses Ariadne (face à Sumi Jo) et Elsa lyonnaises du milieu des années 80 me laissent un grand souvenir.

Avatar du membre
Kat
Ténor
Ténor
Messages : 558
Enregistré le : 04 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Message par Kat » 24 avr. 2005, 09:38

Autant j'ai une idée précise de la voix de Esperian, Castro-Alberty, autant je ne vois vraiment pas qui est Gessendorf ! Quelqu'un (Friedmund ?) pourrait-il m'en dire plus sur elle ?
Anna Tomowa-Sintow continue de chanter (ou tout au moins elle chantait encore tout récemment), c'est évident que les projecteurs se sont détournés d'elle après la mort de Karajan, mais elle a poursuivi sa carrière. Les critiques que j'ai lues sur ses interprétations ont dans l'ensemble toujours été favorables.
Kat.

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 792
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Ouf1er » 24 avr. 2005, 10:48

tuano a écrit :
Anna Tomowa-Sintow est autre chose qu'une étoile filante, quand même !
Certes. Le qualiticatif d'"étoile filante" était plus destiné à M. Castro-Alberty qu'aux autres...

Mais A T.S. chante-t-elle encore ?

Avatar du membre
aladin
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 103
Enregistré le : 11 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Esperian, Gessendorf, et autres disparus

Message par aladin » 24 avr. 2005, 11:01

Friedmund a écrit :Lors d'une discussion avec un ODBien nous nous posions la question de savoir ce qu'avaient pu devenir des chanteuses comme Kallen Esperian ou Mechtild Gessendorf, un temps toutes deux promises à un grand avenir qui n'a pas été.

Quelqu'un sait ce qu'elles sont devenues et pourquoi elles ne sont pas devenues les stars promises?
Toujours difficile de savoir pourquoi on n'entend pa sparler de chanteurs prometteurs. Il n'y a pas toujours de la place pour tout le monde chez les multinationales du disque qui commandent aux directeurs de théâtres. Tant de gens accèdent à des grands rôles mais pas au statut de superstar qui est quand même assez rare. D'ailleurs Gheorghiu qui a quitté Decca sans doute à cause de la prééminence de Fleming et pour enregistrer avec son mari, est un petit exemple de la guerre permanente qu'il doit falloir mener pour sa publicité, sa carrière. Peut- être que les réseaux d'influence des deux dames que tu cites n'ont pas été assez efficaces, ou qu'elles ont fait mauvaise impresion à un moment de leur carrière et que leur ascension en a été compromise.
Il y a des lois de marché derrière tout ça. Pour Strauss, Mattila, Fleming ont peut-être occulté beaucoup de gens.

Je n'ai jamais entendu Soile Isokoski, ni Ines Salazar, ni Ana Maria Sanchez, mais il est clair qu'en l'absence de disques mis en avant au box office, elles devront se battre pour qu'on parle encore d'elles dans 10 ans, même si elles chantent toujours.

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 24 avr. 2005, 11:04

Tout sur Mechtild Gessendorf qui coule une retraite que je lui souhaite heureuse. Si on en a plus beaucoup entendu parler, c'est simplement qu'elle est parvenue à la notoriété tardivement (débuts au Met en 1986 à 50 ans, année de sa Marschallin au festival d'Aix également). La cinquantaine passée, elle chantait Elsa, Kaiserin, Sieglinde et Elisabeth au Met.

C'était une très belle voix, puissante et homogène, qui tenait un peu de Bjoner dans la couleur.

http://www.isoldes-liebestod.de/Saenger ... chtild.htm

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Esperian, Gessendorf, et autres disparus

Message par Friedmund » 24 avr. 2005, 11:08

aladin a écrit :Je n'ai jamais entendu Soile Isokoski
Et pourtant s'il est bien une grande straussienne aujourd'hui, c'est très certainement plus Isokoski que Fleming!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 24 invités