Juan Diego Florez

Les artistes
Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 829
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Juan Diego Florez

Message par Franz Muzzano » 07 janv. 2017, 23:48

Intéressant de voir aussi comment le 2, longtemps considéré comme une référence dans ce rôle et par ailleurs immense chanteur, apparaît aujourd'hui un peu hors propos...
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8828
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Juan Diego Florez

Message par HELENE ADAM » 07 janv. 2017, 23:49

Franz Muzzano a écrit :Intéressant de voir aussi comment le 2, longtemps considéré comme une référence dans ce rôle et par ailleurs immense chanteur, apparaît aujourd'hui un peu hors propos...
Académique... :wink:

PS : par ailleurs il faudrait sans doute ouvrir un fil à part ?
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8515
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Juan Diego Florez

Message par Bernard C » 08 janv. 2017, 00:05

HELENE ADAM a écrit :
quetzal a écrit :Je n'appelle pas ça une faute de frappe.

Bernard
Appelle cela comme tu veux, Bernard, ce n'est pas la discussion ! Essaie de rester dans le coeur du sujet. Un petit effort....
On est au coeur du sujet.
L'inconscient ( la psychanalyse) n'a rien à voir là dedans , ce qui est en cause c'est l'attention de l'écoute .
C'est ça que je souligne.
On n'écoute pas la même chose entre " pourquoi me réveiller " et "pourquoi pas me réveiller " ( et je ne parle pas de l'inversion du sens).
Cette question du " réveil " est essentielle dans cet air , sa dynamique .
Et précisément le ténor n 6 est ( avec le 1) un des rares à le faire sentir.
Ce n'est pas un éveil , une brume un peu confuse comme dans le 11 .
C' est le printemps et ça c'est capital dans l'esprit français de cette musique que la leçon de chant du 6 nous dévoile.

C'est un problème de fond.
Werther se réveille , avant de s'interroger " pourquoi ? "...d'où la nécessité de la lumière qui surgit à ce moment précis.

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2327
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Juan Diego Florez

Message par micaela » 08 janv. 2017, 00:09

C'est possible. Mais ça reste tout de même HS, et il était de toute façon inutile de faire tout un foin parce qu'on a mis faute de frappe au lieu de lapsus. Je suppose qu'il faudra aussi distinguer les fautes de frappe des fautes d'orthographe et/ou de grammaire .
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8828
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Juan Diego Florez

Message par HELENE ADAM » 08 janv. 2017, 00:10

quetzal a écrit :
HELENE ADAM a écrit :
quetzal a écrit :Je n'appelle pas ça une faute de frappe.

Bernard
Appelle cela comme tu veux, Bernard, ce n'est pas la discussion ! Essaie de rester dans le coeur du sujet. Un petit effort....
On est au coeur du sujet.
L'inconscient ( la psychanalyse) n'a rien à voir là dedans , ce qui est en cause c'est l'attention de l'écoute .
C'est ça que je souligne.
On n'écoute pas la même chose entre " pourquoi me réveiller " et "pourquoi pas me réveiller " ( et je ne parle pas de l'inversion du sens).
Cette question du " réveil " est essentielle dans cet air , sa dynamique .
Et précisément le ténor n 6 est ( avec le 1) un des rares à le faire sentir.
Ce n'est pas un éveil , une brume un peu confuse comme dans le 11 .
C' est le printemps et ça c'est capital dans l'esprit français de cette musique que la leçon de chant du 6 nous dévoile.

C'est un problème de fond.
Werther se réveille , avant de s'interroger " pourquoi ? "...d'où la nécessité de la lumière qui surgit à ce moment précis.

Bernard
L'art et la manière de jouer sur une faute de frappe qui a été immédiatement corrigée d'ailleurs. Chapeau.
L'art et la manière de couper court à toute discussion sérieuse sur l'interprétation de ce Lied d'Ossian.
Chapeau à nouveau.
Bonne nuit aux autres.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8515
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Juan Diego Florez

Message par Bernard C » 08 janv. 2017, 00:15

Je ne dis pas qu'il s'agit d'un lapsus .Je n'en sais rien.
C'est une erreur , c' est comme ça que l'ai lu , c' est tout.
Je suis étonné que tant de gens montent au créneau autour de l'intéressée sur cette affaire....Hélène est elle si menacée ?

Quant au sujet on est en plein hors sujet du fil mais en plein sujet du hors sujet.

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8515
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Juan Diego Florez

Message par Bernard C » 08 janv. 2017, 00:21

HELENE ADAM a écrit :
quetzal a écrit :
HELENE ADAM a écrit :
quetzal a écrit :Je n'appelle pas ça une faute de frappe.

Bernard
Appelle cela comme tu veux, Bernard, ce n'est pas la discussion ! Essaie de rester dans le coeur du sujet. Un petit effort....
On est au coeur du sujet.
L'inconscient ( la psychanalyse) n'a rien à voir là dedans , ce qui est en cause c'est l'attention de l'écoute .
C'est ça que je souligne.
On n'écoute pas la même chose entre " pourquoi me réveiller " et "pourquoi pas me réveiller " ( et je ne parle pas de l'inversion du sens).
Cette question du " réveil " est essentielle dans cet air , sa dynamique .
Et précisément le ténor n 6 est ( avec le 1) un des rares à le faire sentir.
Ce n'est pas un éveil , une brume un peu confuse comme dans le 11 .
C' est le printemps et ça c'est capital dans l'esprit français de cette musique que la leçon de chant du 6 nous dévoile.

C'est un problème de fond.
Werther se réveille , avant de s'interroger " pourquoi ? "...d'où la nécessité de la lumière qui surgit à ce moment précis.

Bernard
L'art et la manière de jouer sur une faute de frappe qui a été immédiatement corrigée d'ailleurs. Chapeau.
L'art et la manière de couper court à toute discussion sérieuse sur l'interprétation de ce Lied d'Ossian.
Chapeau à nouveau.
Bonne nuit aux autres.
Je crois au contraire être à peu près le seul ou presque , à être sérieux quant à la discussion sur l'interprétation , sur ce fil , en tout cas à essayer de l'être en allant au delà du " j'adore celui ci , je débecquete celui là."

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 829
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Juan Diego Florez

Message par Franz Muzzano » 08 janv. 2017, 00:26

quetzal a écrit :
Je crois au contraire être à peu près le seul ou presque , à être sérieux quant à la discussion sur l'interprétation , sur ce fil , en tout cas à essayer de l'être en allant au delà du " j'adore celui ci , je débecquete celui là."

Bernard
Merci pour le "à peu près le seul ou presque", ta Grandeur :roll:
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8515
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Juan Diego Florez

Message par Bernard C » 08 janv. 2017, 00:34

Franz Muzzano a écrit :
quetzal a écrit :
Je crois au contraire être à peu près le seul ou presque , à être sérieux quant à la discussion sur l'interprétation , sur ce fil , en tout cas à essayer de l'être en allant au delà du " j'adore celui ci , je débecquete celui là."

Bernard
Merci pour le "à peu près le seul ou presque", ta Grandeur :roll:
Grandeur , psychanalyse à la petite semaine...en voilà des aigreurs...
Ou des emportements bien prompts :D

On se disperse inutilement à mon avis , je ne faisais que répondre à l'accusation d' Hélène à mon égard ...mais bon si ça vous amuse plus que de parler d'interprétation.... :mrgreen:

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 829
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Juan Diego Florez

Message par Franz Muzzano » 08 janv. 2017, 00:38

quetzal a écrit :
Franz Muzzano a écrit :
quetzal a écrit :
Je crois au contraire être à peu près le seul ou presque , à être sérieux quant à la discussion sur l'interprétation , sur ce fil , en tout cas à essayer de l'être en allant au delà du " j'adore celui ci , je débecquete celui là."

Bernard
Merci pour le "à peu près le seul ou presque", ta Grandeur :roll:
Grandeur , psychanalyse à la petite semaine...en voilà des aigreurs...
Ou des emportements bien prompts :D

On se disperse inutilement à mon avis , je ne faisais que répondre à l'accusation d' Hélène à mon égard ...mais bon si ça vous amuse plus que de parler d'interprétation.... :mrgreen:

Bernard
Je te faisais simplement remarquer que tu n'as pas le monopole des avis éclairés sur l'interprétation, c'est tout. Game over.
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 24 invités