Qui a vu Callas sur scène??

Actualité, potins, débats.
Capulet
Messages : 22
Enregistré le : 13 janv. 2005, 00:00

Qui a vu Callas sur scène??

Message par Capulet » 06 avr. 2005, 04:21

Je me demande combien, parmi ceux qui expriment des opinions sur Maria Callas l' ont vraiment vu sur scène, et combien parlent seulement à partir de ses disques?

Est-il légitime d' énnoncer des jugements, et encore plus, des jugements absolus, sur des chanteurs qu'on n' a jamais vu face-à-face?

Est-il juste de confondre un artiste avec ses disques?

En fin de comptes, si quelqu'un dit que Callas est suprême à partir de ses disques, n' est-on pas en train de dire seulement que c' est le disque, et non l' artiste, qui lui a suscité telle admiration?

Avatar du membre
phenix
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 106
Enregistré le : 27 déc. 2004, 00:00

Message par phenix » 06 avr. 2005, 05:55

Je n'ai jamais eu la chance de la voir sur scène , c'est la raison pour laquelle j'ai répondu au sondage en votant pour la seconde proposition. Je crois que si cette chance m'avais été donnée , ma réponse serait sans doute bien différente. Je pense que Callas était une "véritable bête de scène " , pardon pour cette expression. Elle était, semble t-il, non seulement une chanteuse mais une véritable tragédienne; de là mon immense regret de ne l'avoir entendue qu'au disque. :(

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 06 avr. 2005, 14:13

Moi c'est comme si je l'avais vu car j'ai vu l'excellent film de Zeffirelli avec Jeremy Irons et Fanny Ardant 8O :D
Sans rire, l'un des plus mauvais films que j'ai jamais vu de ma vie !

C'est le summum du grotesque ... Je suis vraiment étonnée que deux bons acteurs se soient fourvoyés dans ce projet dont le scénario est nullissime. Quand Ardant chante en play-back, on n'y croit pas une seule seconde.

Pour en revenir à Callas, la vraie, il y a des documents exceptionnels dans le documentaire sur sa vie qui existe en DVD et dans le concert à Covent Garden diffusé par EMI.
Son air d'Elisabetta dans Don Carlo et ses airs de Carmen sont à pleurer tellement c'est beau : grandiose.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 06 avr. 2005, 14:44

violetta a écrit :Pour en revenir à Callas, la vraie, il y a des documents exceptionnels dans le documentaire sur sa vie qui existe en DVD et dans le concert à Covent Garden diffusé par EMI.
Son air d'Elisabetta dans Don Carlo et ses airs de Carmen sont à pleurer tellement c'est beau : grandiose.
Si le concert londonien te fait pleurer, je t'exhorte à regarder le concert de la Radio de Hambourg (dir. Rescigno, avec Vestale, Don Carlos, Pirate, Macbeth) : tu vas te déshydrater ou t'évanouir.

FONOTIPIA
Messages : 38
Enregistré le : 23 août 2005, 23:00

FONOTIPIA

Message par FONOTIPIA » 25 août 2005, 23:08

je n'ai pas vu Callas sur scène puisque j'ai 39 ans mais j'ai un ami portugais qui est né en 1933 qui l'a vu plusieurs fois. En 1958 d'abord à Lisbonne dans La Traviata. Mon ami était membres d'un club "Les Amis de Maria Callas" et donc n'avait rien contre elle. Mais il fût légèrement déçu par ses prestations vocales. Pour lui, c'était bien sans plus. Il avait déjà entendu à Lisbonne beaucoup de grandes chanteuses du Passé et donc était à même de juger. Par contre au niveau scénique, c'était très bon. Après la première représentation il est allé voir Callas dans sa loge avec d'autres admirateurs et elle fût absolument charmante. Elle accepta toutes les demandes de photos (il a d'ailleurs une photo de lui avec Callas). Mais le lendemain pour la seconde représentation, elle fût insupportable avec son public. Son humeur avait changé d'un jour à l'autre.
La seconde fois que Mario (c'est mon ami portugais) vis Maria sur scène, c'était lors des dernières Norma parisiennes. Et là, c'était bien triste : Callas n'avait plus de voix et essayait de pallier en prenant des pauses de tragédiennes. C'était pathétique. Le public était divisé, certains criaient au génie tandis que d'autres sifflaient et criaient, eux, "remboursés". Pour sa part mon ami ne fît ni l'un, ni l'autre mais me confia qu'il jugeait peu professionnelle le comportement de Callas, d'apparaître ainsi quasiment aphone devant le public. Ses témoignages vous ne les lirez nulle part ailleurs puisqu'il ne faut surtout pas toucher au mythe, à la Déesse. Pourtant c'est l'exacte vérité. J'espère que vous ne serez ni choqué ni déçu par cette intervention qui a le mérite de remettre une Légende dans sa propre realité.

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1201
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: FONOTIPIA

Message par philopera » 25 août 2005, 23:41

FONOTIPIA a écrit : J'espère que vous ne serez ni choqué ni déçu par cette intervention qui a le mérite de remettre une Légende dans sa propre realité.
... réalité qui est parfaitement connue des admirateurs de Maria Callas . Merci quand même pour ton intervention

Avatar du membre
aladin
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 103
Enregistré le : 11 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par aladin » 26 août 2005, 04:19

bajazet a écrit :
violetta a écrit :Pour en revenir à Callas, la vraie, il y a des documents exceptionnels dans le documentaire sur sa vie qui existe en DVD et dans le concert à Covent Garden diffusé par EMI.
Son air d'Elisabetta dans Don Carlo et ses airs de Carmen sont à pleurer tellement c'est beau : grandiose.
Si le concert londonien te fait pleurer, je t'exhorte à regarder le concert de la Radio de Hambourg (dir. Rescigno, avec Vestale, Don Carlos, Pirate, Macbeth) : tu vas te déshydrater ou t'évanouir.
Ce concert à Hambourg représente pour moi un haut moment de cristallisation, de révélation, puisque que c'était la première fois que je voyais du chant d'opéra qui me captivait( j'avais pourtant entrevu quelques chanteurs et pas des moindres à la télé) et la cassette audio que j'en fis à l'époque fut écoutée tous les jours pendant un an. J'y entrevoyais des mondes éthérées , mystérieux, et tourmentés. Une véritable rhétorique du romantisme et du néo-classicisme, des effets de timbre, de regards, d'étole, et surtout d'interprétation qui m'ont logtmeps handicapé pour pouvoir apprécier quelque autre chanteur par la suite.

Avatar du membre
aladin
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 103
Enregistré le : 11 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Qui a vu Callas sur scène??

Message par aladin » 26 août 2005, 04:25

Capulet a écrit :Je me demande combien, parmi ceux qui expriment des opinions sur Maria Callas l' ont vraiment vu sur scène, et combien parlent seulement à partir de ses disques?

Est-il légitime d' énnoncer des jugements, et encore plus, des jugements absolus, sur des chanteurs qu'on n' a jamais vu face-à-face?

Est-il juste de confondre un artiste avec ses disques?

En fin de comptes, si quelqu'un dit que Callas est suprême à partir de ses disques, n' est-on pas en train de dire seulement que c' est le disque, et non l' artiste, qui lui a suscité telle admiration?
J'ai commencé par voir des vidéos de Maria Callas avant d'acheter des disques d'elle. Et, à l'époque déjà, j'avais tendance à acheter surtout ses enregistrements live, dans un son qui n'était pas retravaillé. Et que je trouvais d'ailleurs parfois plus flatteur que ce qu'Emi a pris d'elle (Norma). Alors, la connaitre, non, évidemment pas de visu, mais assez. Je pense que le problème dont tu parles s'appliquerait davantage à des chanteurs dont la carrière provient surtout du disque, comme Von Otter, Bartoli, etc...Et qui en scène sont qd même assez lointain acoustiquement parlant...

Avatar du membre
beckmesser
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 242
Enregistré le : 16 juil. 2004, 23:00
Localisation : PARIS

Message par beckmesser » 26 août 2005, 08:04

Il semblerait donc que je sois l'un des rares ODBiens à l'avoir vue sur scène (uniquement à Paris) :

NORMA en 1964 et 1965
TOSCA en 1965 (à l'Opéra de Paris Garnier)

Son concert en décembre 1973 au TCE.

Dans Norma, la voix était en ''lambeaux'', mais sa présence et son interprétation faisaient oublier ses difficultés vocales.

Tosca était mieux chantée (la partition est moins éprouvant vocalement) et le jeu extraordinaire.

Le concert (avec piano et Giuseppe Di Stefano) était à la limite de l'audible.

Avatar du membre
Windgassen
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 242
Enregistré le : 19 mai 2005, 23:00
Localisation : Morbihan

Message par Windgassen » 26 août 2005, 08:10

Que dire de la vidéo du 2ème acte de Tosca au Convent garden, qui est certainement fidèle de ce qu'on aurait pu voir sur scène?

Pour moi, encore du Grand callas servie par un immense Gobbi!

C'est le seul témoignage de Callas sur scène, d'une grande tragédienne, d'une chanteuse très expressive, mais pas d'une voix magnifique (sans relancer le comparatif: cf sa "rivale" Tebbaldi)
Des Schweigens Herrin
heisst mich schweigen
fass' ich, was sie verschwieg,
verschweig' ich, was sie nicht fasst.

www.janicebaird.com/

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 22 invités