Jean-François Borras

Les artistes
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10251
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jean-François Borras

Message par HELENE ADAM » 31 janv. 2018, 11:09

Tout ça n'est pas très grave mais en dépouillant les votes 15 ans, je constate qu'on a mis aussi Cutler dans les "espoirs" et j'avoue ne pas très bien saisir...Il a également 43 ans et était déjà connu en 2005 où il a eu le prix Tucker (l'espoir fait vivre certes mais bon... :wink: )
SI je me souviens bien il figure en Arturo dans un DVD des Puritani du MET aux côtés de Netrebko pour une performance qui date de 2006...(pour la petite histoire des grands ténors, Kunde l'avait remplacé pour une séance où ill avait une bronchite).
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3414
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Jean-François Borras

Message par Loïs » 31 janv. 2018, 11:10

JdeB a écrit :
31 janv. 2018, 11:05
Ce n'est pas la manière de chanter de Borras qui est en cause, il a un très beau timbre et une excellente technique. Le bat blesse plutôt du côté du jeu de scène, du physique, du look, de la manière de se comporter...
je comprends

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13176
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 31 janv. 2018, 11:27

Loïs a écrit :
31 janv. 2018, 10:55
Ce nest pas aussi ce que l'on disait de Calleja avec son vibratello "old fashioned"?
Les maltais bien éduqués sont tous parfaitement bilingues anglais. Et les anglais adorent les maltais. A défaut de ténors britanniques de qualité, les multinationales du disque étant anglo-saxonnes, la carrière de Calleja s'en est trouvée boostée AMHA (un peu éclairé quand même).
"Quant à Madame Sonya Netrebkheros, je tiens à vous rassurer, chers mécènes : elle est à Paris et elle a commencé les répétitions !". Liz Nerves.

Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9296
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Jean-François Borras

Message par Bernard C » 31 janv. 2018, 11:57

Loïs a écrit :
31 janv. 2018, 10:55
JdeB a écrit :
31 janv. 2018, 09:52
la carrière de Borras n'a démarré que lentement car il avait trop une image de ténor à l'ancienne
Ce nest pas aussi ce que l'on disait de Calleja avec son vibratello "old fashioned"?
JdeB a écrit :
31 janv. 2018, 10:41
Fondary a démarré à 35 ans, après une première carrière de souffleur de verre (et de judoka de haut niveau). Ses débuts ont été laborieux malgré un potentiel rare. Il a été relooké et ça l'a aidé aussi.
A peu près même histoire pour un autre baryton, un peu plus tôt, Matteo Manuguerra (charpentier ou menuisier au début je crois)

Pour Borras, jamais entendu "pour de vrai" (donc je m'abstiens de commentaire) mais pas mécontent de le découvrir à Orange
J'aime beaucoup ce chanteur et je ne comprends pas qu'on le débine à ce point sur ODB.
Il est très naturel.

Loïs je te recommande d'aller l'entendre , surtout à notre époque de vaches maigres.

Il est évident que si on revient toujours à des figures du passé comme des références dont on ne se détache pas, on n'en sortira pas, en tout cas en ce moment.

Des ténors aujourd'hui, sorti de quelques wagneriens et belcantistes remarquables , y en n'a pas ou presque.

En tout cas je les vois peu à Paris.
Cura, Calleja, Kunde encore, Thomas bien sûr ...

On fonctionne beaucoup en vase clos ( Kaufmann, Alagna, Grigolo) on finit par se lasser de ces chanteurs qui chantent leur propre rôle.
Quand je les vois et entends j'arrive à ne plus du tout distinguer le personnage interprété.

Bernard
j'espère que ça va pas mettre le feu aux poudres
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13176
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Jean-François Borras

Message par PlacidoCarrerotti » 31 janv. 2018, 12:00

Bernard C a écrit :
31 janv. 2018, 11:57
On fonctionne beaucoup en vase clos ( Kaufmann, Alagna, Grigolo) on finit par se lasser de ces chanteurs qui chantent leur propre rôle.
Quand je les vois et entends j'arrive à ne plus du tout distinguer le personnage interprété.

Bernard
C'est très juste sauf pour Grigolo (tu aurais dû aller voir son Mario : mais c'est vrai que, sur le papier,on pouvait légitimement douter)
"Quant à Madame Sonya Netrebkheros, je tiens à vous rassurer, chers mécènes : elle est à Paris et elle a commencé les répétitions !". Liz Nerves.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10251
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jean-François Borras

Message par HELENE ADAM » 31 janv. 2018, 12:06

PlacidoCarrerotti a écrit :
31 janv. 2018, 12:00
Bernard C a écrit :
31 janv. 2018, 11:57
On fonctionne beaucoup en vase clos ( Kaufmann, Alagna, Grigolo) on finit par se lasser de ces chanteurs qui chantent leur propre rôle.
Quand je les vois et entends j'arrive à ne plus du tout distinguer le personnage interprété.

Bernard
C'est très juste sauf pour Grigolo (tu aurais dû aller voir son Mario : mais c'est vrai que, sur le papier,on pouvait légitimement douter)
C'est très faux, nous voyons tous en moyenne des dizaines d'autres ténors dont il est aussi question ici. Le fait est que certains noms attirent plus de lecteurs que d'autres mais cela ne veut pas dire que les amateurs d'opéra qui écrivent sur ODB ne parlent que de ceux là. Loin de là.
Les spécificités d'ODB (s'il y en a) ce n'est sûrement de parler, comme partout, de JK, d'Alagna ou de Grigolo (et de Florez que vous avez oublié curieusement). Ce serait plutôt de parler aussi (beaucoup) de Kunde, de Schager, de Beczala, de Calleja, de Bernheim, de Dubois, de Hymel, de Brownlee, de Spyres, de Gould (à une époque il faisait le buzz ici) ou de Vargas (et j'en oublie) et de ne pas parler (ou très peu) de Villazon qui est resté une star pourtant.

PS : personne ne débine Borras... et il en est souvent question ici.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9296
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Jean-François Borras

Message par Bernard C » 31 janv. 2018, 12:09

Je ne sais pas ce que veulent dire les évidences de ton post.
Passons.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2434
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Jean-François Borras

Message par Adalbéron » 31 janv. 2018, 12:10

Oh ouiii, j'adore le vibratello "old fashioned" de Borras ; mais surtout j'admire sa sensibilité et sa musicalité, il chante toujours à fleur de peau, de lèvre, il y a quelque chose de si stylé et si évanescent dans ce chant... Et ce qu'il fait scéniquement, son physique, je m'en tamponne le coquillart, tant sa voix transcende tout ça.
Je n'aimais pas du tout les voix de ténor quand je l'ai découvert (la faute à Kraus je crois :lol:), mais ça a été une révélation ce Des Grieux.
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10251
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Jean-François Borras

Message par HELENE ADAM » 31 janv. 2018, 12:12

Bernard C a écrit :
31 janv. 2018, 12:09
Je ne sais pas ce que veulent dire les évidences de ton post.
Passons.

Bernard
Ta notion de vase clos laisse sous-entendre que nous ne nous rendons pas compte de ce qui se passe réellement dans le monde de l'opéra. Ici, justement, malgré l'évidente notoriété des stars que tu cites, en rajoutant Florez (qui font le buzz indépendamment d'ODB), nous parlons de beaucoup d'autres ténors que nous allons voir régulièrement. C'est l'un des rares sites où l'on peut découvrir de nouveaux ténors en allant les voir après avoir lu des avis positifs. Nous ne fonctionnons pas du tout en vase clos au contraire. C'est ce qui fait la richesse du site.
Même si dès qu'il s'agit des 4 susnommés, les articles sont davantage lus. Ce qui est une autre question.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9296
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Jean-François Borras

Message par Bernard C » 31 janv. 2018, 12:14

Bis repetita, No comment
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 38 invités