Page 3 sur 3

Re: Première interview avec Julie Fuchs (octobre 2010)

Posté : 30 avr. 2018, 09:08
par MezzoPower
elisav a écrit :
25 avr. 2018, 11:28
Et alors ? En quoi ça changerait la responsabilité de la Direction du théâtre (qui a apparemment « ajusté » les conditions du contrat après coup) ?
Sauf erreur de ma part, tu réclames que les "scènes aériennes déconseillées aux femmes enceintes" auraient dû être "spécifiées clairement dans le contrat".
Tu ne vois pas de problème dans le fait que ces scènes n'existaient peut-être pas à la signature du contrat ?

Re: Première interview avec Julie Fuchs (octobre 2010)

Posté : 30 avr. 2018, 09:48
par micaela
Je ne vois pas comment on pourrait mettre de telles clauses. Autant demander à la chanteuse de ne pas être enceinte au moment des représentations, ou mettre que, compte tenu des spécificités de la mise en scène, le contrat pourrait être résilié en cas de grossesse.

Re: Première interview avec Julie Fuchs (octobre 2010)

Posté : 30 avr. 2018, 10:24
par MezzoPower
micaela a écrit :
30 avr. 2018, 09:48
Je ne vois pas comment on pourrait mettre de telles clauses. Autant demander à la chanteuse de ne pas être enceinte au moment des représentations, ou mettre que, compte tenu des spécificités de la mise en scène, le contrat pourrait être résilié en cas de grossesse.
Tout à fait. Mais je pense qu'il y a des clauses d'incapacité physique. Si la grossesse n'est pas explicitement spécifiée, l'incapacité doit l'être. Mais bon, là on se conjecture...

Re: Première interview avec Julie Fuchs (octobre 2010)

Posté : 30 avr. 2018, 10:35
par micaela
Une clause du genre "s'il s'avère que l'artiste ne peut , pour raisons physiques, assumer son rôle, le contrat peut être résilié par le théâtre" ? C'est très possible, mais les théâtres peuvent invoquer toutes sortes de causes pour rompre le contrat d'un artiste. Je suppose que nombre de contrats signalent le fait, sans mention spécifique d'une "incapacité physique".
,

Re: Première interview avec Julie Fuchs (octobre 2010)

Posté : 09 mars 2019, 13:56
par HELENE ADAM
Personne n'était au concert de Julie Fuchs avec l'ONDIF et Mazzola jeudi 7 mars à la Philharmonie de Paris ? Les échos sont globalement assez positifs...
(c'était la soirée Otello pour tout le monde ? :wink: )

Re: Première interview avec Julie Fuchs (octobre 2010)

Posté : 15 mai 2019, 20:06
par HELENE ADAM
MezzoPower a écrit :
30 avr. 2018, 09:08
elisav a écrit :
25 avr. 2018, 11:28
Et alors ? En quoi ça changerait la responsabilité de la Direction du théâtre (qui a apparemment « ajusté » les conditions du contrat après coup) ?
Sauf erreur de ma part, tu réclames que les "scènes aériennes déconseillées aux femmes enceintes" auraient dû être "spécifiées clairement dans le contrat".
Tu ne vois pas de problème dans le fait que ces scènes n'existaient peut-être pas à la signature du contrat ?
En tous cas Julie Fuchs ne s'est pas laissée faire et elle publie aujourd'hui le résultat de son combat victorieux
Conclusion de l’affaire „Pamina enceinte“:
L’Opéra de Hambourg et moi-même sommes arrivés à un accord sur les conditions de la rupture de mon contrat pour le rôle de Pamina dans une production de la Flûte enchantée en mai 2018.
Je suis très heureuse de vous annoncer qu’après arbitration à la Cour de justice de Hambourg, il a été décidé que je recevrai la totalité de mon salaire en compensation de l‘annulation tardive de mon contrat.
Comme vous le savez peut-être, en dehors de mon annonce officielle, j ’ai fait de mon mieux pour ne pas entrer publiquement dans les détails de cette affaire mais maintenant que l‘affaire est classée, je peux vous dire que je suis fière d’avoir tenu ma position pour défendre ce qui me paraît juste. J’espère de tout cœur que cette conclusion permettra d’établir un exemple pour d’autres femmes enceintes et d’autres théâtres.
Merci pour votre formidable soutien. ⠀⠀