Gregory Kunde

Les artistes
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8990
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Gregory Kunde

Message par Bernard C » 03 juil. 2018, 22:01

Hiero von Stierkopf a écrit :
03 juil. 2018, 20:48
Il chantera Calaf au Real avec Nina Stemme en fin d'année.
Une perspective qui m'excite davantage que de savoir s'il en a une une plus grosse que Pavarotti.

Sauf erreur de ma part, on connaît désormais tout son agenda de la saison prochaine.
Un peu déçu qu'il ne chante pas Alvaro quelque part. J'avais fait l'impasse sur Dresde cette saison et espéré qu'il soit dans le cast B à la ROH.
Oui Kunde est probablement le géant qui nous reste, comme Gould du côté des Lourds.

Un Calaf avec Stemme, tiens voilà qui me fera voyager en Europe l'année prochaine ( si je trouve quelques jours de congés).

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8222
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Gregory Kunde

Message par jerome » 03 juil. 2018, 22:01

PlacidoCarrerotti a écrit :
03 juil. 2018, 21:44
On ne peut pas se rendre compte de l’effet produit par Kunde si on ne l’entend pas en salle. Un peu comme Dimitrova par exemple ;-)
Mais rassure-toi, il a été entendu en salle et pourtant, bien que globalement plutôt satisfaisant, non il n'est pas exceptionnel pour les raisons indiquées ci-dessus parfaitement perceptibles en salle aussi.
La comparaison avec Dimitrova ne s'impose pas car Dimitrova dépotait littéralement en moyens vocaux, en projection et en volume vocal. Kunde n'est pas du tout dans ce genre de gabarit vocal.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12436
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Gregory Kunde

Message par PlacidoCarrerotti » 03 juil. 2018, 22:17

jerome a écrit :
03 juil. 2018, 22:01
PlacidoCarrerotti a écrit :
03 juil. 2018, 21:44
On ne peut pas se rendre compte de l’effet produit par Kunde si on ne l’entend pas en salle. Un peu comme Dimitrova par exemple ;-)
Mais rassure-toi, il a été entendu en salle et pourtant, bien que globalement plutôt satisfaisant, non il n'est pas exceptionnel pour les raisons indiquées ci-dessus parfaitement perceptibles en salle aussi.
La comparaison avec Dimitrova ne s'impose pas car Dimitrova dépotait littéralement en moyens vocaux, en projection et en volume vocal. Kunde n'est pas du tout dans ce genre de gabarit vocal.
Je sais bien que tu connais sa période belcantiste ;-)
Dans quel rôle récent de son nouveau répertoire l’as-tu entendu ?
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12436
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Gregory Kunde

Message par PlacidoCarrerotti » 03 juil. 2018, 22:20

jerome a écrit :
03 juil. 2018, 22:01
PlacidoCarrerotti a écrit :
03 juil. 2018, 21:44
On ne peut pas se rendre compte de l’effet produit par Kunde si on ne l’entend pas en salle. Un peu comme Dimitrova par exemple ;-)
Mais rassure-toi, il a été entendu en salle et pourtant, bien que globalement plutôt satisfaisant, non il n'est pas exceptionnel pour les raisons indiquées ci-dessus parfaitement perceptibles en salle aussi.
La comparaison avec Dimitrova ne s'impose pas car Dimitrova dépotait littéralement en moyens vocaux, en projection et en volume vocal. Kunde n'est pas du tout dans ce genre de gabarit vocal.
Ce que je veux dire, c’est qu’il est impossible de se rendre compte de l’effet que produisait Dimitrova en salle si on ne la connaît que par ses disques.
C’était aussi le cas de Tucker paraît-il, et le cas inverse pour Bjorling que l’enregistrement flatte.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1219
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Re: Gregory Kunde

Message par offenbach » 03 juil. 2018, 22:29

PlacidoCarrerotti a écrit :
03 juil. 2018, 21:42
Hiero von Stierkopf a écrit :
03 juil. 2018, 20:48
Il chantera Calaf au Real avec Nina Stemme en fin d'année.
Une perspective qui m'excite davantage que de savoir s'il en a une une plus grosse que Pavarotti.

Sauf erreur de ma part, on connaît désormais tout son agenda de la saison prochaine.
Un peu déçu qu'il ne chante pas Alvaro quelque part. J'avais fait l'impasse sur Dresde cette saison et espéré qu'il soit dans le cast B à la ROH.
Tout pareil. Très étonné pour le ROH d’autant que l’Otello avait été une réussite.
Un peu étonné aussi que le Liceu ne lui ai rien donné la saison prochaine. Même pas Enzo dans la Gioconda en cast B (avec Pirozzi, ça aurait dépoté).

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12436
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Gregory Kunde

Message par PlacidoCarrerotti » 03 juil. 2018, 22:31

offenbach a écrit :
03 juil. 2018, 22:29
PlacidoCarrerotti a écrit :
03 juil. 2018, 21:42
Hiero von Stierkopf a écrit :
03 juil. 2018, 20:48
Il chantera Calaf au Real avec Nina Stemme en fin d'année.
Une perspective qui m'excite davantage que de savoir s'il en a une une plus grosse que Pavarotti.

Sauf erreur de ma part, on connaît désormais tout son agenda de la saison prochaine.
Un peu déçu qu'il ne chante pas Alvaro quelque part. J'avais fait l'impasse sur Dresde cette saison et espéré qu'il soit dans le cast B à la ROH.
Tout pareil. Très étonné pour le ROH d’autant que l’Otello avait été une réussite.
Un peu étonné aussi que le Liceu ne lui ai rien donné la saison prochaine. Même pas Enzo dans la Gioconda en cast B (avec Pirozzi, ça aurait dépoté).
Il y a un Calaf prévu la saison suivante (2019) et plus rien ensuite
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8222
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Gregory Kunde

Message par jerome » 03 juil. 2018, 23:33

Sa période belcantiste d'avant son cancer ?? Oui mais moi je parlais bien de ce qu'il donne à entendre depuis moins de 10 ans et les défauts que je relève étaient déjà très perceptibles lors de son pourtant réussi Raoul strasbourgeois et j'étais dans la salle qui est pourtant flatteuse pour les voix. Ben désolé, si la voix a gagné en corps et en volume par rapport à sa première période (qui d'ailleurs songerait à contester ça ???), elle n'en est pas devenu pour autant exceptionnelle de gabarit. A ses débuts, c'était une petite voix bien projetée et maintenant c'est une voix plus grande mais pas immense! Et il ne sera jamais un spinto!
Quant à Dimitrova, je ne l'ai pas entendue qu'à travers ses enregistrements, lesquels pourtant montrent très clairement qu'on a affaire à une voix gigantesque.
Je n'ai jamais été surpris en bien comme en mal par une présupposée différence entre l'enregistrement et la salle. Les grandes voix en salle l'étaient au disque et vice versa et pareil pour les plus petites voix. Un enregistrement, même flatteur, ne m'a jamais fait paraître grande une petite voix ni fait paraître petite une grande voix.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8990
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

HS Re: Gregory Kunde

Message par Bernard C » 04 juil. 2018, 00:20

Je ne sais pas de quel don tu es doté Jérôme.
Parce-que moi j'observe des choses qui me font dire de plus en plus qu'on ne peut inférer de la nature d'une voix, notamment de sa puissance et encore moins de sa projection , est elle grande ou pas tant que ça etc.... à partir d'une diffusion.

Et comment est ce que je prends conscience de ça de façon certaine ?
Pas depuis de nombreuses décennies.

Depuis que j'assiste assez souvent à des représentations , surtout du Met qui sont enregistrées le jour exact où je m'y suis trouvé.
Pas un autre soir, non, le soir où j'étais dans la salle.

C'est évidemment infiniment plus frequent aujourd'hui puisque je suis assez souvent present les jours d'enregistrement des opéras diffusés, ce qui n'était pas le cas il y a 20 ans .
Et bien là, on mesure que ce que nous expedie le signal dans les oreilles , ça vaut pour plein de choses bien sur concernant le chant, mais question ampleur, projection, volume, puissance ...on ne peut pas savoir grand chose à partir d'un enregistrement.
On en a l'intuition mais elle peut être trompeuse.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 664
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Gregory Kunde

Message par enrico75 » 04 juil. 2018, 07:28

tout à fait d'accord avec toi Bernard,les techniques modernes d’enregistrement permettent de grossir "les petites voix" en terme de volume ou de puissance mais contre ont plutôt tendance à défavoriser" les grandes voix" plus difficiles à capter vu la puissance et la richesse de leur spectre sonore.J ai été ,contrairement à Jérome ,souvent déçu par certaine voix en live aprés écoute enregistrements.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12436
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Gregory Kunde

Message par PlacidoCarrerotti » 04 juil. 2018, 08:03

Réflexion de Massimo Bogiankino (directeur de l’opéra à l’époque) après une Sonnambula a Favart : « c’est la dernière fois que j’engage un chanteur sur un enregistrement ».

Je me souviens de la déception de mes voisins au Met découvrant en vrai Bartoli.
Et ne parlons même pas de Villazon, le Domingo du CD.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité