Gregory Kunde

Les artistes
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8997
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Gregory Kunde

Message par Bernard C » 17 déc. 2017, 19:07

Hiero von Stierkopf a écrit :
17 déc. 2017, 17:09
Ca fait un peu séance de branlette collective dans un vestiaire mais je vous rejoins.

Et puisque nous sommes sur le fil qui lui est dédié, signalons qu'en janvier prochain Gregory Kunde chantera Poliuto au Liceu avec Sondra Radvanovsky (deux séances en konzertante).
Hélas on peut pas être partout, on compte sur vous.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12741
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Gregory Kunde

Message par PlacidoCarrerotti » 17 déc. 2017, 23:01

Bernard C a écrit :
17 déc. 2017, 19:07
Hiero von Stierkopf a écrit :
17 déc. 2017, 17:09
Ca fait un peu séance de branlette collective dans un vestiaire mais je vous rejoins.

Et puisque nous sommes sur le fil qui lui est dédié, signalons qu'en janvier prochain Gregory Kunde chantera Poliuto au Liceu avec Sondra Radvanovsky (deux séances en konzertante).
Hélas on peut pas être partout, on compte sur vous.

Bernard
En plus il faut se farcir Jessica Pratt la veille... :lol:
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet".Georges Courteline.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8997
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Gregory Kunde

Message par Bernard C » 17 déc. 2017, 23:50

PlacidoCarrerotti a écrit :
17 déc. 2017, 23:01
Bernard C a écrit :
17 déc. 2017, 19:07
Hiero von Stierkopf a écrit :
17 déc. 2017, 17:09
Ca fait un peu séance de branlette collective dans un vestiaire mais je vous rejoins.

Et puisque nous sommes sur le fil qui lui est dédié, signalons qu'en janvier prochain Gregory Kunde chantera Poliuto au Liceu avec Sondra Radvanovsky (deux séances en konzertante).
Hélas on peut pas être partout, on compte sur vous.

Bernard
En plus il faut se farcir Jessica Pratt la veille... :lol:

( oui moi je serai chez Dame Joan à cette période...tu imagines le grand écart ....)
:dizzy:

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Parisseb
Messages : 27
Enregistré le : 11 févr. 2017, 23:00

Re: Gregory Kunde

Message par Parisseb » 19 déc. 2017, 11:31

Kunde a été superlatif le 9 décembre dans le rôle de Jean du Prophète à Berlin. Idem l'an dernier à la même époque à Valence dans les vespri siciliani.
Kunde est l'un des rares chanteurs qui me fait me déplacer (bien obligé de voyager puisqu'il est absent de nos scènes nationales!!! :ablow: )

Je le classe définitivement dans la catégorie " CHANTEUR ELECTRISANT"

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6978
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Gregory Kunde

Message par MariaStuarda » 19 déc. 2017, 13:01

Parisseb a écrit :
19 déc. 2017, 11:31
Kunde a été superlatif le 9 décembre dans le rôle de Jean du Prophète à Berlin. Idem l'an dernier à la même époque à Valence dans les vespri siciliani.
Kunde est l'un des rares chanteurs qui me fait me déplacer (bien obligé de voyager puisqu'il est absent de nos scènes nationales!!! :ablow: )

Je le classe définitivement dans la catégorie " CHANTEUR ELECTRISANT"
En effet, même si je ne dirai pas dans tout ! (Je n’avais pas aimé son Chenier de Rome)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9441
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Gregory Kunde

Message par HELENE ADAM » 27 déc. 2017, 16:07

Un résumé des éloges pour son rôle du Prophète à Berlin, en anglais, publié sur son site.

https://gregorykunde.com/news/gregory-k ... er-berlin/
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12741
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Donizetti - Poliuto - Callegari - vc - Barcelone - 01/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 16 janv. 2018, 16:47

JdeB a écrit :
16 janv. 2018, 12:04

oui, Kunde commence vraiment à faire vieux ténor. Moi qui ai eu le bonheur de l'entendre souvent dans le Midi dans les années 80, 90 et début 2000 (Avignon, Nice, Montpellier, Milan), je ne comprends pas trop l’engouement extraordinaire mais bien tardif qu'il suscite aujourd'hui dans le microcosme (son absence à Paris ?) malgré ses grandes qualités. J'ai l'impression, sur le long terme, qu'il était bien négligé lorsqu'il était au top et adulé sur son déclin...
Voici une explication, qui ne concerne que moi bien sûr.

Dans sa première carrière, Kunde faisait figure de second choix par rapport à Merritt et Blake dont il partageait quasi intégralement le répertoire (à part Tebaldo, Laerte et quelques rares autres).
Donc je l’ai surtout vu quand ceux-ci ont décliné.

Tout change après son cancer. Le traitement, associé à une longue pause (comme Olivero), a changé sa physiologie vocale. Il est aujourd’hui capable d’émettre des sons trompettant (le « squillo ») dont rêveraient bien des spinto. Parallèlement, Kunde s’inquiéte de l’avenir de ses proches : il a du mal à trouver des contrats et le belcanto, ça ne paie pas. Hampson lui conseille de changer de répertoire pour des rôles plus payants.

Et Kunde de commencer à chanter des rôles beaucoup plus lourds pour lesquels la voix manque toujours d’un bas médium large (bien qu’il ait grossi) mais où ses aigus font merveille. En plus, il les chante avec une technique belcantiste et pas comme un vulgaire spinto, dont 80% sont des bourrins.

Je trouve qu’il apporte une « électricité » excitante dans ce répertoire et il a eu un très beau succès en Otello malgré l’alternance avec Kaufmann.

Maintenant, il faut reconnaître qu’il est âgé, donc plus fragile (les dernières années, je voyais quand je le pouvais deux soirées avec Sutherland pour améliorer la probabilité qu’il en chante une en forme ; Domingo a très souvent des bas et moins souvent des hauts).
Manrico appartient déjà au passé AMHA. L'Otello de Rossini aussi, sans doute.

Perso, j'essaie de profiter de ses derniers feux : j'essaierai de voir son Des Grieux, son Calaf... Lui-même ne pense pas chanter aussi longtemps que Domingo, mais il prépare sa pelote pour la retraite. La prendra-t-il à temps ?
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet".Georges Courteline.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9441
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Donizetti - Poliuto - Callegari - vc - Barcelone - 01/2018

Message par HELENE ADAM » 16 janv. 2018, 17:08

JdeB a écrit :
16 janv. 2018, 12:04

oui, Kunde commence vraiment à faire vieux ténor. Moi qui ai eu le bonheur de l'entendre souvent dans le Midi dans les années 80, 90 et début 2000 (Avignon, Nice, Montpellier, Milan), je ne comprends pas trop l’engouement extraordinaire mais bien tardif qu'il suscite aujourd'hui dans le microcosme (son absence à Paris ?) malgré ses grandes qualités. J'ai l'impression, sur le long terme, qu'il était bien négligé lorsqu'il était au top et adulé sur son déclin...
Il n'est pas vraiment adulé AMHA (sauf ici par certains :wink: ). Le Prophète à Berlin n'a jamais rempli la salle (pour des tas de raison bien sûr que sa présence n'a pas changées), je l'ai déjà dit, il n'a pas été le plus applaudi, c'était Mazzola et Margaine, il a même été sifflé par quelques spectateurs le soir où j'y étais, je pense essentiellement parce qu'il manque d'éclat dans ce rôle, de charisme vocal en quelque sorte surtout dans la deuxième partie de l'opéra. C'était Schager qui se produisait dans Tannhauser en même temps qui attirait l'attention principale du petit monde opératique de Berlin à ce moment là... Et de ce que j'ai pu lire ici ou là, c'est Radvanovsky qui a emporté l'adhésion pour ce Poliuto, même s'il n'a pas démérité dans un rôle très difficile (mais bon, je n'ai pas été convaincue à l'écoute...).
J'ai beaucoup d'admiration pour l'artiste (par ailleurs simple et sympathique ce qui n'est pas sans importance), je me réjouis de cette deuxième partie de carrière (je renvoie aux explications très justes de Placido), pour lui et j'ai plaisir à l'entendre mais il reste quand même très confidentiel dans sa notoriété. Je comprends qu'il accumule tous les nouveaux rôles qu'il peut, et il a raison mais il n'est pas exceptionnel dans tous les rôles de Poliuto à Andréa Chénier en passant par Otello et Jean de Leyde (concernant ce dernier rôle, le peu que j'ai entendu de John Osborn me convient beaucoup plus). Je dirai plutôt qu'il a toujours dans un rôle de très beaux passages. Et qu'il est sans doute le ténor qui a le spectre le plus large dans son répertoire...(et beaucoup de courage)
PlacidoCarrerotti a écrit :
16 janv. 2018, 16:47

Et Kunde de commencer à chanter des rôles beaucoup plus lourds pour lesquels la voix manque toujours d’un bas médium large (bien qu’il ait grossi) mais où ses aigus font merveille. En plus, il les chante avec une technique belcantiste et pas comme un vulgaire spinto, dont 80% sont des bourrins.
Je te rejoins partiellement. Sur les 80% de bourins pas de problème et je choisis Kunde avant beaucoup, beaucoup d'autres ténors et c'est vrai que sa technique belcantiste donne des passages sacrément excitants. Mais le spinto nécessite aussi ce bas médium large qui, en lui manquant un peu (il y a pire), l'empêche (AMHA) de donner tout le caractère dramatique et grave à son personnage. D'où le fait que par moment c'est très bien et à d'autres ça ne colle pas...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 596
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Donizetti - Poliuto - Callegari - vc - Barcelone - 01/2018

Message par fomalhaut » 16 janv. 2018, 18:02

D'après ce que j'ai vu et entendu, Gregory Kunde n'a jamais eu une voix exceptionnelle...Il s'est imposé par d'autres qualités.
Et j'ai souvent regretté que cet artiste n'ait jamais eu la voix de Franco Corelli !

fomalhaut

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1328
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Donizetti - Poliuto - Callegari - vc - Barcelone - 01/2018

Message par Hiero von Stierkopf » 16 janv. 2018, 18:05

J'ai trouvé au contraire qu'il était éclatant dans le Prophète et n'ai pas eu le sentiment qu'il était peu applaudi le soir où j'y étais.
Il faut par ailleurs souligner que Clémentine Margaine est très connue du public berlinois puisqu'elle a fait partie de la troupe de la DOB pendant de nombreuses années et y a donc chanté régulièrement.

Si tu vas voir chanter Kunde en Espagne, tu constateras qu'il triomphe dans les salles.
C'était moins vrai pour son Manrico à la ROH mais déjà beaucoup plus pour son Otello, surtout compte tenu du contexte compétitif avec l'existence du cast A. Il était peu connu du public à mon avis, il n'y avait jamais chanté avant la production du Trovatore.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 21 invités