Piotr Beczala

Les artistes
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12313
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Piotr Beczala

Message par HELENE ADAM » 15 févr. 2019, 16:38

raph13 a écrit :
13 févr. 2019, 11:24
Et bis de "E lucevan le stelle" le 10 février :D
Et nouveau bis hier soir (14 février) où Piotr Beczala publie sur sa page :

Another performance and another encore! I am very honored, happy and fulfilled!

Photo du gâteau qui lui a été offert en l'honneur de son succès pour cette magistrale prise de rôle
Image

PS : qu'on se rassure, Sondra Radvanovsky n'a pas "oublié" de monter sur scène à l'issue du "bis". ( :wink: )
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

titoschipa
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 193
Enregistré le : 12 juin 2018, 20:56

Re: Piotr Beczala

Message par titoschipa » 09 avr. 2019, 15:27

Merveilleux des Grieux de Piotr à Zurich dimanche dernier. Elégance, charme, morbidezza, assurance , tout y est sauf la facilité dans l'aigu d'avant les Cavaradossi et Lohengrin (cf son interview: "il faut s'engager cinq ans à l'avance sans savoir comment sa voix va évoluer"). Prise de rôle pour Elsa Dreisig: trop légère, trop soubrette... même dans l'écrin de l'opernhaus (pourquoi vouloir griller les étapes??). Père insupportable d'Alastair Miles (on pouvait s'y attendre! copinage?). Mise en scène planplan(cela repose), direction échevelée de Marco Armiliato qui confond Massenet et Puccini.
Au total, bravo Piotr!

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 4287
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Piotr Beczala

Message par Loïs » 09 avr. 2019, 15:32

titoschipa a écrit :
09 avr. 2019, 15:27
Merveilleux des Grieux de Piotr à Zurich dimanche dernier. Elégance, charme, morbidezza, assurance , tout y est sauf la facilité dans l'aigu d'avant les Cavaradossi et Lohengrin (cf son interview: "il faut s'engager cinq ans à l'avance sans savoir comment sa voix va évoluer"). Prise de rôle pour Elsa Dreisig: trop légère, trop soubrette... même dans l'écrin de l'opernhaus (pourquoi vouloir griller les étapes??). Père insupportable d'Alastair Miles (on pouvait s'y attendre! copinage?). Mise en scène planplan(cela repose), direction échevelée de Marco Armiliato qui confond Massenet et Puccini.
Au total, bravo Piotr!
Beczala à Zurich et Florez à Vienne: quand les volumes ne sont pas accordés aux salles.... :lol:

titoschipa
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 193
Enregistré le : 12 juin 2018, 20:56

Re: Piotr Beczala

Message par titoschipa » 09 avr. 2019, 15:37

Pour Dreisig, même le théâtre du musée Grévin est trop grand

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12313
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Piotr Beczala

Message par HELENE ADAM » 09 avr. 2019, 16:48

titoschipa a écrit :
09 avr. 2019, 15:37
Pour Dreisig, même le théâtre du musée Grévin est trop grand
Je ne comprends pas très bien cette remarque ? Je l'ai entendue deux fois dans la salle de l'opéra Bastille, l'une avec Grigolo et on l'entendait aussi bien que lui (ce qui est une référence :wink: ) et l'autre dans la Flûte avec Barbeyrac et Sempey (même remarque). Je l'ai également entendue encore plus récemment dans Médée avec Yoncheva à Berlin (Unter den Linden) où la salle est plus petite, certes, mais où c'était elle qu'on entendait le mieux (un peu trop même parfois :wink: ). Elle était Dircé qui n'est pas un rôle de soubrette et a priori, le Manon de Massenet devrait être dans ses cordes.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13771
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Piotr Beczala

Message par PlacidoCarrerotti » 09 avr. 2019, 17:33

titoschipa a écrit :
09 avr. 2019, 15:27
Merveilleux des Grieux de Piotr à Zurich dimanche dernier. Elégance, charme, morbidezza, assurance , tout y est sauf la facilité dans l'aigu d'avant les Cavaradossi et Lohengrin (cf son interview: "il faut s'engager cinq ans à l'avance sans savoir comment sa voix va évoluer"). Prise de rôle pour Elsa Dreisig: trop légère, trop soubrette... même dans l'écrin de l'opernhaus (pourquoi vouloir griller les étapes??). Père insupportable d'Alastair Miles (on pouvait s'y attendre! copinage?). Mise en scène planplan(cela repose), direction échevelée de Marco Armiliato qui confond Massenet et Puccini.
Au total, bravo Piotr!
Piotr résultat...
"À force de tout voir on finit par tout supporter… À force de tout supporter on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer on finit par tout accepter… À force de tout accepter on finit par tout approuver !" (Saint Augustin)

titoschipa
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 193
Enregistré le : 12 juin 2018, 20:56

Re: Piotr Beczala

Message par titoschipa » 09 avr. 2019, 21:08

HELENE ADAM a écrit :
09 avr. 2019, 16:48
titoschipa a écrit :
09 avr. 2019, 15:37
Pour Dreisig, même le théâtre du musée Grévin est trop grand
Je ne comprends pas très bien cette remarque ? Je l'ai entendue deux fois dans la salle de l'opéra Bastille, l'une avec Grigolo et on l'entendait aussi bien que lui (ce qui est une référence :wink: ) et l'autre dans la Flûte avec Barbeyrac et Sempey (même remarque). Je l'ai également entendue encore plus récemment dans Médée avec Yoncheva à Berlin (Unter den Linden) où la salle est plus petite, certes, mais où c'était elle qu'on entendait le mieux (un peu trop même parfois :wink: ). Elle était Dircé qui n'est pas un rôle de soubrette et a priori, le Manon de Massenet devrait être dans ses cordes.
Tu as raison en partie: le problème ne vient pas de la taille de la salle et donc de la projection d’ED; on l’entend même par delà l’orchestre riche de Massenet. Il lui manque tout simplement la voix de liricospinto indispensable à Saint Sulpice et pour le dernier tableau

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12313
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Piotr Beczala

Message par HELENE ADAM » 10 avr. 2019, 07:35

titoschipa a écrit :
09 avr. 2019, 21:08
HELENE ADAM a écrit :
09 avr. 2019, 16:48
titoschipa a écrit :
09 avr. 2019, 15:37
Pour Dreisig, même le théâtre du musée Grévin est trop grand
Je ne comprends pas très bien cette remarque ? Je l'ai entendue deux fois dans la salle de l'opéra Bastille, l'une avec Grigolo et on l'entendait aussi bien que lui (ce qui est une référence :wink: ) et l'autre dans la Flûte avec Barbeyrac et Sempey (même remarque). Je l'ai également entendue encore plus récemment dans Médée avec Yoncheva à Berlin (Unter den Linden) où la salle est plus petite, certes, mais où c'était elle qu'on entendait le mieux (un peu trop même parfois :wink: ). Elle était Dircé qui n'est pas un rôle de soubrette et a priori, le Manon de Massenet devrait être dans ses cordes.
Tu as raison en partie: le problème ne vient pas de la taille de la salle et donc de la projection d’ED; on l’entend même par delà l’orchestre riche de Massenet. Il lui manque tout simplement la voix de liricospinto indispensable à Saint Sulpice et pour le dernier tableau
J'ai entendu Dessay dans ce rôle à Bastille :wink:
J'ai l'impression que Dreisig a d'autres moyens vocaux...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12313
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Piotr Beczala

Message par HELENE ADAM » 10 avr. 2019, 13:22

Le "trailer" de l'Opéra de Zurich sur ce Manon
https://www.youtube.com/watch?v=9TEm-ymnzJo
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12313
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Piotr Beczala

Message par HELENE ADAM » 24 mai 2019, 09:22

Quelques réflexion de Piotr Beczala sur sa relation à Wagner.

Piotr Beczala commence par des conseils de patience aux jeunes chanteurs. A 52 ans, bientôt 53, le ténor polonais se félicite d'avoir su bâtir sa carrière sans se précipiter, étape par étape.
Wagner demande une voix et une technique très complexe.Il considère que pour Tannhauser et Siegfried il faut avoir la voix idoine et qu'on ne peut pas chanter non plus Tristan avec la voix de Tamino. (NDT : Beczala a beaucoup chanté Mozart et notamment Tamino).

Il n'a pas voulu faire Lohengrin la première fois qu'on lui a proposé d'aborder le rôle car il ne se sentait pas prêt, ce n'était pas encore son répertoire. C'était, dit-il, il y a 6 ou 7 ans quand il a commencé à chanter à Dresde (NDT : donc en 2012). Il ne se sentait pas capable d'aborder un rôle aussi complexe alors qu'il avait énormément de travail pour de nouveaux rôles en cours. Il accepte cependant de travailler le rôle. Ce n'est que petit à petit qu'il s'est convaincu que le rôle lui plaisait et qu'il pouvait le chanter. Ensuite il y a eu Bayreuth (NDT : l'été 2018 pour la nouvelle production de Lohengrin où il a remplacé Alagna à la dernière minute ; il avait déjà chanté Lohengrin à Dresde deux ans avant avec Anna Netrebko, c'était leurs prises de rôle à tous les deux).

Il parle ensuite de sa relation avec Anna Netrebko avec qui il fera quelques représentations à Bayreuth l'été prochain 2019 (NDT : Anna Netrebko était également prévue pour ses débuts à Bayreuth l'été 2018 et elle avait renoncé un an auparavant, Anja Harteros la remplaçant alors).
Il a beaucoup travaillé avec elle avant Dresde : c'est une chanteuse magnifique et une artiste complète. Il signale au passage que beaucoup de gens ne voient que le champagne, les tapis rouges et les publications sur Facebook, mais que tout cela ne reflète pas vraiment ce qu'est Anna Netrebko. Elsa pour elle était un travail totalement nouveau et considérable. Elle n'avait jamais chanté un opéra en allemand (juste quelques Lieder). Beczala lui a proposé de répéter avec elle à Vienne et a senti "la panique dans sa voix". A ce moment-là elle ne maitrisait pas 40% de la partition. Ils ont travaillé sept heures d'affilée par jour pour réussir.

Enfin sur son avenir, très conscient de ses capacités, Beczala ne se considère pas comme un wagnérien, il n'a pas la voix requise. Il peut chanter certains rôles de Wagner mais ne s'est pas senti capable par exemple pour les Meistersinger qu'on lui a proposé. Le seul rôle qu'ill pense pouvoir envisager c'est Parsifal en 2022. Mais il veut regarder de près si cela ira, car le rôle est vraiment très difficile.

http://operawire.com/5-facts-about-piot ... Zfw7xA1W5k

A noter : Piotr Beczala chantera Lohengrin à Bayreuth les 7, 11, 14 et 18 Août 2019 après 5 séance de Luisa Miller au Liceu en Juillet et avant deux séances en version concert du même Luisa Miller au festival de Salzbourg les 25 et 31 Août.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 30 invités