Sonya Yoncheva

Les artistes
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12326
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par HELENE ADAM » 23 juil. 2018, 21:30

MariaStuarda a écrit :
23 juil. 2018, 21:25
Que de loin et par quelques notes et attitudes, elle te fasse vaguement et de loin penser à ma Divine, tu as le droit :wink:
Qu’on les COMPARE, c’est juste surréaliste :cry:
Je n'ai pas trop envie de retirer ce que j'ai écrit à plusieurs reprises à ce sujet. Cela ne tenait pas en quelques mots. Mais il suffit de s'y référer (ci dessus pas très loin).
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7271
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par MariaStuarda » 23 juil. 2018, 21:38

Bon le débat est clos je pense.
Yoncheva est, pour moi, aussi proche de Callas qu’un coca light d’un Gevrey Chambertin.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8812
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Sonya Yoncheva

Message par jerome » 23 juil. 2018, 21:59

Minute papillon! Je suis infiniment désolé mais dans l'absolu en matière d'art lyrique, aucune comparaison n'est surréaliste! Par définition (et sauf pour une œuvre rare où aucune interprétation n'est disponible), toute interprétation existe par rapport à d'autres que chacun d'entre nous connaît personnellement (que ce soit en salle, en disque studio ou live). Il est d'autant moins incongru de comparer Yoncheva à Callas que 2 raisons majeures autorisent à le faire:
1) Yoncheva vocalement par des accents spécifiques et une certaine couleur vocale sur certains passages de sa tessiture rappelle de manière précise la sonorité Callas. Et ces accents, cette couleur vocale parcellaire, on les entendait parfaitement dans sa Tosca, dans sa Norma et récemment dans son Imogène milanaise!
2) Yoncheva aborde certains des rôles de Callas et la Médée de Cherubini est le prochain et Dieu sait que Callas a marqué ce rôle là également. La comparaison va s'imposer et je ne vois pas en quoi elle sera surréaliste.
Yoncheva n'est pas Callas, c'est certain mais elle semble s'en inspirer plus que fortement et rien que pour cela, la comparaison s'impose.

Hélène n'est donc pas à côté de la plaque et son ressenti est parfaitement et audiblement légitime.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13785
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par PlacidoCarrerotti » 23 juil. 2018, 22:42

jerome a écrit :
23 juil. 2018, 21:59
Minute papillon! Je suis infiniment désolé mais dans l'absolu en matière d'art lyrique, aucune comparaison n'est surréaliste! Par définition (et sauf pour une œuvre rare où aucune interprétation n'est disponible), toute interprétation existe par rapport à d'autres que chacun d'entre nous connaît personnellement (que ce soit en salle, en disque studio ou live). Il est d'autant moins incongru de comparer Yoncheva à Callas que 2 raisons majeures autorisent à le faire:
1) Yoncheva vocalement par des accents spécifiques et une certaine couleur vocale sur certains passages de sa tessiture rappelle de manière précise la sonorité Callas. Et ces accents, cette couleur vocale parcellaire, on les entendait parfaitement dans sa Tosca, dans sa Norma et récemment dans son Imogène milanaise!
2) Yoncheva aborde certains des rôles de Callas et la Médée de Cherubini est le prochain et Dieu sait que Callas a marqué ce rôle là également. La comparaison va s'imposer et je ne vois pas en quoi elle sera surréaliste.
Yoncheva n'est pas Callas, c'est certain mais elle semble s'en inspirer plus que fortement et rien que pour cela, la comparaison s'impose.

Hélène n'est donc pas à côté de la plaque et son ressenti est parfaitement et audiblement légitime.
Merci pour ce résumé auquel j’adhère totalement.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7271
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par MariaStuarda » 24 juil. 2018, 07:53

Ben moi pas.
Si les arguments développés par Jérôme sont exacts, cela ne rend pas pour autant la comparaison suffisamment pertinente car, in fine, ce que l’on connaît de Callas est infiniment plus impressionnant que ce ne fera jamais Yoncheva que ce soit en étendue de voix, de rôles, par son histoire particulière, par ses scandales (de ce point de vue la Netrebko est une petite fille), etc.
Une artiste c’est un tout et on ne compare sûrement pas deux artistes sur la base de deux accents glanés ça et là ou une attitude copiée en récital.
Yoncheva n’est pas plus Callas que ne l’ont été Aliberti, Souliotis ou Gheorghiu.
Bref, ce débat ne mène nulle part car nous ne parlons pas de la même chose.
Pour finir, cela ne m’étonne guère de Yoncheva que d’essayer de se construire une personnalité en comparaison de la Diva absolue car elle a un côté opportuniste que je ne ressens pas chez une Netrebko, par exemple, qui est pour moi autrement impressionnante, indépendamment de ses frasques poutiniennes et vestimentaires. Celle là n’a jamais cherché à s’inscrire dans les pas de quelqu’un et je trouve ça bien plus intéressant.
C’est certain que Yoncheva VEUT faire penser à Callas. Bienheureuse si elle arrive à en convaincre quelques uns d’entre vous :wink:

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13785
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par PlacidoCarrerotti » 24 juil. 2018, 08:33

Tout ça parce qu'Hélène a innocemment remarqué (comme beaucoup de gens pourvus d'oreilles qui fonctionnent) des accents callassiens dans la voix de Yoncheva...

Ça doit être la somnolence de l'été : on cherche des motifs pour se désennuyer.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7271
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par MariaStuarda » 24 juil. 2018, 08:35

Il n’y a rien d’innocent dans ce monde :mrgreen:
Qu’on lui tranche la tête !!!! :wink:

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13785
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par PlacidoCarrerotti » 24 juil. 2018, 08:50

MariaStuarda a écrit :
24 juil. 2018, 08:35
Il n’y a rien d’innocent dans ce monde :mrgreen:
Qu’on lui tranche la tête !!!! :wink:
De la part d'une descendante des Stuart, j'ai plutôt l'impression qu'on marche sur celle-ci ! :D
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10290
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Sonya Yoncheva

Message par Bernard C » 24 juil. 2018, 08:52

Je n'ai jamais rien trouvé de callassien dans la voix de Sonya Yoncheva , mais bon , chacun ses trucs.

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7271
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par MariaStuarda » 24 juil. 2018, 08:54

PlacidoCarrerotti a écrit :
24 juil. 2018, 08:33
Ça doit être la somnolence de l'été : on cherche des motifs pour se désennuyer.
C’est un peu ça en effet. Le feuilleton de l’été avec un cast formidable de surcroît et de premier choix : Lucas, Jéjé, Hélène, Placido et votre serviteur.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 36 invités