Sonya Yoncheva

Les artistes
Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1220
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par offenbach » 17 juin 2017, 00:56

Je viens de retomber (sur Voldemort) sur sa fabuleuse Leila de Favart, qui date de seulement... 5 ans. Ça m'a rendu triste de réentendre cette fraicheur, cette netteté vocale (en plus de l'énergie déjà flamboyante qu'elle y mettait) qu'elle avait à ce moment-là (j'allais écrire "à l'époque", mais ce n'est tellement pas loin dans le temps, en réalité ; bien plus loin dans sa voix, en revanche). En cinq ans, elle aura suivi le parcours d'autres chanteuses en trente années de carrière. Je me demande quelle ambition dévorante l'anime pour qu'elle se lance ainsi à corps perdu dans tous les défis possibles au prix de la longévité de sa voix.

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1485
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Sonya Yoncheva

Message par Adalbéron » 17 juin 2017, 01:48

offenbach a écrit :
17 juin 2017, 00:56
Je viens de retomber (sur Voldemort) sur sa fabuleuse Leila de Favart, qui date de seulement... 5 ans. Ça m'a rendu triste de réentendre cette fraicheur, cette netteté vocale (en plus de l'énergie déjà flamboyante qu'elle y mettait) qu'elle avait à ce moment-là (j'allais écrire "à l'époque", mais ce n'est tellement pas loin dans le temps, en réalité ; bien plus loin dans sa voix, en revanche). En cinq ans, elle aura suivi le parcours d'autres chanteuses en trente années de carrière. Je me demande quelle ambition dévorante l'anime pour qu'elle se lance ainsi à corps perdu dans tous les défis possibles au prix de la longévité de sa voix.
Oui, mêmes impressions. Mais il y a eu sa grossesse entre temps tout de même.
C'est cette saison seulement que le vibrato dans l'aigu est devenu plus encombrant.
Elle fera beaucoup de prises de rôle oui, mais ce ne sont pas forcément les rôles les plus lourds du répertoire non plus (Caballé a chanté Imogène bien avant Norma), excepté Tosca peut-être, même si j'ai tendance à croire que le rôle de Cavadarossi est plus exigeant encore (j'espère au passage qu'elle ne va pas annoncer sa prise de rôle en Cavadarossi pour 2019). Mais c'est vrai qu'on peut avoir des craintes quant à la manière dont elle va assurer ce qu'exigent techniquement les rôles d'Imogène et de Luisa (mais elle chante Violetta et Norma donc elle a logiquement a priori les voix pour tous les rôles :p).
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3455
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par Stefano P » 17 juin 2017, 06:27

Je vous trouve tous bien pessimistes ; pour ma part, je n'ai pas perçu cette dégradation de la voix que certains mentionnent ici et j'attends avec impatience de l'entendre cet été dans Siberia (incrociamo le dita !). En ce moment, elle fait un vrai tabac à la Scala dans Bohème, et tout ce qu'elle a fait dans la dernière saison a été réussi. Attendons encore un peu pour entonner l'air de la décadence et de la "studerisation" ! :wink:

Un extrait choisi (presque au hasard) dans les nombreuses et élogieuses recensions de cette Bohème :

"Di casa alla Royal Opera House di Londra e stella di consolidata fama al Metropolitan di New York, dove ha debuttato in poco tempo Mimì, Violetta e Desdemona (e dove la aspettano a breve la Contessa delle Nozze e Luisa Miller), Sonya Yoncheva debutta alla Scala, realizzando una Mimì di gran pregio, capace nella sua caratterizzazione a tutto tondo di rinverdire i fasti che furono, a suo tempo, quelli di Mirella Freni. L’illustre modello vocale e interpretativo si fa ascoltare già a partire dalle note d’ingresso: quel “Scusi…di grazia, mi s’è spento il lume…Vorrebbe?” possiede un particolare incanto che deriva dalla totale mancanza di affettazione, in favore di un’espressività sincera. L’ampia voce di soprano lirico e il bel timbro si fondono a un’emissione in cui il flusso del fiato scorre libero e pieno, senza sovrastrutture di sorta. La vocalità della Yoncheva trova la sua forza in quella naturalezza che è il punto di arrivo di una tecnica rifinita. Ineccepibile nelle due arie, il soprano si distingue al terzo quadro anche in virtù di un registro centro-grave piacevole e sonoro (“In lui parla il rovello; lo so, ma che rispondergli, Marcello?“ “Or lo fa incollerir. Me poveretta!…”Che vuol dire?”). Nell’ultima scena, è assolutamente ammirevole il modo in cui la cantante alleggerisce, quasi svuotandola della sua polpa, l’emissione, restituendo così la catarsi del momento. A sostegno della purezza della linea, poi, sta una pronuncia che risulta sorprendentemente chiara e scandita per una cantante non italiana. Per una volta, la fama che precede un artista si conferma, alla resa dei conti, pienamente meritata."

Image

Image

Image
Photo credit: Marco Brescia & Rudy Amisano – Teatro alla Scala
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8659
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par HELENE ADAM » 17 juin 2017, 08:40

Stefano P a écrit :
17 juin 2017, 06:27
Je vous trouve tous bien pessimistes ; pour ma part, je n'ai pas perçu cette dégradation de la voix que certains mentionnent ici et j'attends avec impatience de l'entendre cet été dans Siberia (incrociamo le dita !). En ce moment, elle fait un vrai tabac à la Scala dans Bohème, et tout ce qu'elle a fait dans la dernière saison a été réussi. Attendons encore un peu pour entonner l'air de la décadence et de la "studerisation" ! :wink:
Je ne partage pas non plus cette appréciation concernant la dégradation de sa voix. Franchement, je l'entends souvent ces derniers temps (pas assez hélas :cry: ), encore le mois dernier à la Philharmonie, et ce qui me frappe au contraire, c'est sa capacité à tout chanter magnifiquement et avec l'expressivité qu'on lui connait. Dans cette Bohême à la Scala elle triomphe en effet tout comme elle était la perle brillante de ce lamentable gala avec Domingo à Vienne quelques jours avant; mais elle est fort mal accompagnée, aucune chance que cette Bohême reste dans les annales de quoi que ce soit avec un Sartori en Marcelo.
Et ses choix semblent davantage guidés par l'opportunité du moment que par la réflexion d'une carrière sagement construite. Ce qui lui fait prendre des risques avec sa voix...et ce serait dommage qu'elle finisse par l'abîmer, c'est, avec Harteros et Radvanovski, pour moi, la soprano la plus intéressante du moment.
On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra (Desproges).

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12057
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par PlacidoCarrerotti » 17 juin 2017, 09:03

HELENE ADAM a écrit :
17 juin 2017, 09:03
mais elle est fort mal accompagnée, aucune chance que cette Bohême reste dans les annales de quoi que ce soit avec un Sartori en Marcelo.
Au contraire. Ce sera aussi historique que Caruso en Colline !
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8311
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Sonya Yoncheva

Message par Bernard C » 17 juin 2017, 09:07

C'est quoi cette histoire ? Sartori chante des rôles de baryton ?

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8659
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par HELENE ADAM » 17 juin 2017, 09:14

quetzal a écrit :
17 juin 2017, 09:07
C'est quoi cette histoire ? Sartori chante des rôles de baryton ?

Bernard
Non :lol:
C'est moi qui fatigue :wink:
En Rodolfo bien sûr...(je m'y perds à force...)
On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra (Desproges).

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8311
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Sonya Yoncheva

Message par Bernard C » 17 juin 2017, 09:15

HELENE ADAM a écrit :
17 juin 2017, 09:14
quetzal a écrit :
17 juin 2017, 09:07
C'est quoi cette histoire ? Sartori chante des rôles de baryton ?

Bernard
Non :lol:
C'est moi qui fatigue :wink:
En Rodolfo bien sûr...(je m'y perds à force...)
OK merci

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12057
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Sonya Yoncheva

Message par PlacidoCarrerotti » 17 juin 2017, 09:22

En revanche, Caruso a bien chanté Colline.

https://youtu.be/a3cTmEYpBsk
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

muriel
Basse
Basse
Messages : 2689
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Sonya Yoncheva

Message par muriel » 17 juin 2017, 09:23

la voix est de plus en plus belle
Certes, elle a perdu en fraîcheur mais a gagné en rondeur 8)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 20 invités