Page 1 sur 65

Posté : 19 juil. 2012, 10:25
par PlacidoCarrerotti
Sonya Yoncheva remplace Natalie Dessay pour les 4 rôles des Contes d'Hoffmann de Pleyel.

Posté : 19 juil. 2012, 10:41
par Rodrigue
C'est peut être mieux, pour tout le monde...

Posté : 19 juil. 2012, 11:34
par aurele
Cette annulation ne me surprend pas. J'ai entendu et vu Yoncheva lors du concours Operalia de je ne sais plus quelle année et en Poppea sur Arte live web. Je n'ai pas entendu sa récente Leïla. Elle peut assurer Antonia mais j'ai plus de doutes pour les autres rôles.

Posté : 19 juil. 2012, 14:46
par maitreluther
aurele a écrit :Cette annulation ne me surprend pas. J'ai entendu et vu Yoncheva lors du concours Operalia de je ne sais plus quelle année et en Poppea sur Arte live web. Je n'ai pas entendu sa récente Leïla. Elle peut assurer Antonia mais j'ai plus de doutes pour les autres rôles.
Effectivement, ce genre de certitude peut engendrer le doute...
J'avoue, moi aussi, ne pas pouvoir être affirmatif quant-aux performance de cette chanteuse ne l'ayant jamais entendu.

Posté : 19 juil. 2012, 15:17
par Asvo
Rodrigue a écrit :C'est peut être mieux, pour tout le monde...
Certainement ; d'ailleurs j'imagine que plusieurs personnes ont, comme moi, pris des places pour ce concert en sachant pertinemment que Dessay n'y chanterait pas.

Mais il y a bien d'autres raisons d'aller voir ces représentations : si je ne dis pas de bêtise, c'est la première fois que la version Keck des Contes sera représentée à Paris. Il faut rajouter à tout cela les autres interprètes, notamment les superbes méchants de Naouri, ou bien les valets de Fouchécourt.

Posté : 19 juil. 2012, 15:28
par tuano
C'est quoi cette version Keck ? Le grand air de Giulietta mais pas de septuor ni de Scintille diamant ?

Posté : 19 juil. 2012, 15:43
par Asvo
tuano a écrit :C'est quoi cette version Keck ? Le grand air de Giulietta mais pas de septuor ni de Scintille diamant ?
C'est
- avant l'ouverture, un air de Donna Anna (de DG)

- pas de "Une poupée aux yeux d'émail", mais "voyez là sous son éventail", avec une intro sympa (qu'on peut trouver sur le récital de Kozena). Ce sont quelques mesures parfois utilisées dans le prologue ou dans l'épilogue (version Kaye)

- pas de changement notoire dans l'acte de Munich

- un très bel air du diamant (écoutable sur Voldemort.fr par naouri). On connait cet air parce qu'il avait déjà été trouvé par Öser qui en fait un duo Hoffmann/Dapertutto ->cf le DVD de la production de Genève par exemple
- le grand air de Giulietta et le finale de la version Kaye/Keck (CD Decca Dirigé par Nagano)

- un très grand épilogue, avec notamment un duo Hoffmann/Stella.

À vrai dire j'ai entendu une version piratée de la représentation de Lyon et je ne me souviens pas vraiment de tout l'épilogue...

De plus, Jean-Christophe Keck a réorchestré de nombreux passages par rapport à la version Kaye/Keck, notamment le "vois sous l'archet frémissant" qui est très pauvre lorsqu'il est orchestré par Kaye.

Posté : 19 juil. 2012, 15:43
par JdeB
Rodrigue a écrit :C'est peut être mieux, pour tout le monde...
Pas forcément, nous on avait pris des places AUSSI et surtout pour Dessay !!
EdeB + JdeB, tristes.

Posté : 19 juil. 2012, 16:25
par jean-didier
Asvo a écrit :
tuano a écrit :C'est quoi cette version Keck ? Le grand air de Giulietta mais pas de septuor ni de Scintille diamant ?
C'est
- avant l'ouverture, un air de Donna Anna (de DG)

- pas de "Une poupée aux yeux d'émail", mais "voyez là sous son éventail", avec une intro sympa (qu'on peut trouver sur le récital de Kozena). Ce sont quelques mesures parfois utilisées dans le prologue ou dans l'épilogue (version Kaye)

- pas de changement notoire dans l'acte de Munich

- un très bel air du diamant (écoutable sur Voldemort.fr par naouri). On connait cet air parce qu'il avait déjà été trouvé par Öser qui en fait un duo Hoffmann/Dapertutto ->cf le DVD de la production de Genève par exemple
- le grand air de Giulietta et le finale de la version Kaye/Keck (CD Decca Dirigé par Nagano)

- un très grand épilogue, avec notamment un duo Hoffmann/Stella.

À vrai dire j'ai entendu une version piratée de la représentation de Lyon et je ne me souviens pas vraiment de tout l'épilogue...

De plus, Jean-Christophe Keck a réorchestré de nombreux passages par rapport à la version Kaye/Keck, notamment le "vois sous l'archet frémissant" qui est très pauvre lorsqu'il est orchestré par Kaye.
Tu es sûr que l'air de Donna Anna est écrit dans la version Keck ? Je me suis demandé si à Lyon et à Marseille ça n'était pas un rajout du metteur en scène.
Sinon pour le finale de Giulietta, ça n'est pas le même que la version enregistrée par Nagano chez Erato d'après mes souvenirs.

Posté : 19 juil. 2012, 16:49
par Adalgeesira
JdeB a écrit :
Rodrigue a écrit :C'est peut être mieux, pour tout le monde...
Pas forcément, nous on avait pris des places AUSSI et surtout pour Dessay !!
EdeB + JdeB, tristes.
on avait tout de même le vague espoir d'entendre ne serait-ce que l'ombre de la plus grande olympia de notre ère. Si elle annule tous les rôles, je sens de plus en plus mal la série de Marie. C'est sacrément triste tout ça.

Mais le remplacement est plus que satisfaisant, ceci dit.