Récital d'Alexia Cousin à Genève

Représentations
Répondre
violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Récital d'Alexia Cousin à Genève

Message par violetta » 09 févr. 2005, 16:18

Sur Forum Opera, il y a une critique très alarmante sur ce récital, qui laisse à penser que la voix de la soprano est en lambeaux et prématurément "détruite". Pensez-vous que ce soit possible que sa voix soit déjà si abimée, alors qu'elle est extrêmement jeune et n'a quand même pas "tourné" autant que Callas (et avec des rôles aussi différents) ?
Pour ma part je ne l'ai vu que dans Manon à Bastille, avec Alagna. Je n'avais pas été absolument séduite par son chant, je trouvais qu'elle chantait très fort et avec certaines stridences, mais ce n'était quand même pas catastrophique. J'avais mis cela sur le compte du fait qu'elle manquait de "direction", et que ce répertoire, qui demande bp de grace, ne lui convenait pas. Est-ce que quelqu'un d'autre l'a entendu récemment et peut donner son avis sur cette artiste et sur la possibilité de "détruire" une voix aussi rapidement ? Merci.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 09 févr. 2005, 16:21

Elle se produira dans un mois au Théâtre des Champs-Élysées (voire news).

Ce sera le meilleur moyen de se rendre compte de l'état de sa voix.

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 09 févr. 2005, 16:25

J'ai également été stupéfait et j'ai cherché d'autres critiques... Ritchie a assisté à un récital récemment à Lille... il me semble.

Tout autre chose, C. Schäfer a triomphé la semaine dernière à NYC. La presse anglo-saxone s'est enthousiasmé de sa perf'.

Ca fait chaud au coeur.

L.

Avatar du membre
Barberine
Alto
Alto
Messages : 470
Enregistré le : 08 août 2004, 23:00
Localisation : Vaucresson (92)
Contact :

Message par Barberine » 09 févr. 2005, 16:43

J'ai toujours entendu dire (depuis deux ans) qu'elle ne "ne ferait pas long feu", mais ne l'ai vue qu'une fois dans Manon, et je n'ai pas du tout aimé sa façon de "crier" permanente. Ce n'est pas une artiste que j'aurais suivie avec entrain à cause de ce gros défaut.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Re: Récital A. Cousin à Genève

Message par bajazet » 09 févr. 2005, 16:46

violetta a écrit :Sur Forum Opera, il y a une critique très alarmante sur ce récital, qui laisse à penser que la voix de la soprano est en lambeaux et prématurément "détruite". Pensez-vous que ce soit possible que sa voix soit déjà si abimée, alors qu'elle est extrêmement jeune et n'a quand même pas "tourné" autant que Callas (et avec des rôles aussi différents) ?
La critique de son Aiglon à Marseille en novembre était très élogieuse. Qui croire ?

Avatar du membre
Barberine
Alto
Alto
Messages : 470
Enregistré le : 08 août 2004, 23:00
Localisation : Vaucresson (92)
Contact :

Message par Barberine » 09 févr. 2005, 16:49

Oui, je me souviens très bien de cette critique élogieuse dans l'Aiglon, qui m'avait laissée dubitative.

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 09 févr. 2005, 16:54

Ce qui m'étonne, c'est ce que si son "défaut" technique principal était de chanter trop fort, de "crier", ce défaut paraît être relativement aisé à résoudre, c'est une question de volonté, par rapport à d'autres défauts techniques bp plus ardus à éliminer (chanter dans la gorge, etc). Qui est à blâmer : elle-même, son agent, son prof de chant ou coach vocal, les directeurs de théatre qui ne lui ont pas demandé de changer sa façon de chanter ?
Dans le cas de Callas, si elle a perdu sa voix cela semble en partie du fait de pressions externes (auxquelles elle n'a pas pu ou voulu résister) car on lui a demandé de chanter des rôles aux tessitures très différentes, sans ménager des périodes d'adaptation suffisantes.

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 792
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Ouf1er » 09 févr. 2005, 17:11

Barberine a écrit :Oui, je me souviens très bien de cette critique élogieuse dans l'Aiglon, qui m'avait laissée dubitative.
J'avais été très enthousiaste sur son incarnation du rôle-titre de l'Aiglon à Marseille. Mais on ne peut pas juger à la même aune un récital ou l'artiste est "mise à nue" musicalement, qui plus est, dans une salle relativement "intime", et une performance dans un rôle dramatique dans une grande salle. Et le rôle de l'Aiglon, tant musicalement que scéniquement, lui allait sans doute beaucoup mieux que celui de Manon (que je n'ai pas entendu...).

On ne peut qu'espèrer que la critique du récital de Genève, pour peu qu'elle soit objective -- ce que je ne conteste pas ! -- soit révélateur seulement d'une passagère faiblesse de cette belle artiste, et non d'un irrémediable déclin vocal. Pour ma part, a chaque fois que j'ai entendu Alexia Cousin (Pelleas, Oneguine et l'Aiglon), elle était formidable, et faisait preuve d'un rare charisme.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 09 févr. 2005, 17:18

Ouf1er a écrit :On ne peut qu'espèrer que la critique du récital de Genève, pour peu qu'elle soit objective -- ce que je ne conteste pas ! -- soit révélateur seulement d'une passagère faiblesse de cette belle artiste, et non d'un irrémediable déclin vocal. Pour ma part, a chaque fois que j'ai entendu Alexia Cousin (Pelleas, Oneguine et l'Aiglon), elle était formidable, et faisait preuve d'un rare charisme.
Faiblesse, difficulté du récital qui met la voix à nu, soit. Mais si les mots ont un sens, écrire "voix détruite", c'est autre chose ? et que j'ai du mal à croire, quels que soient les défauts techniques de Cousin.

Avatar du membre
Barberine
Alto
Alto
Messages : 470
Enregistré le : 08 août 2004, 23:00
Localisation : Vaucresson (92)
Contact :

Message par Barberine » 09 févr. 2005, 17:36

bajazet a écrit :Faiblesse, difficulté du récital qui met la voix à nu, soit. Mais si les mots ont un sens, écrire "voix détruite", c'est autre chose ? et que j'ai du mal à croire, quels que soient les défauts techniques de Cousin.
C'est pourtant exactement qui avait été prédit depuis deux ans par plusieurs personnes de mon entourage qui sont bien plus expertes que moi sur l'évaluation des voix, je l'avais également lu à plusieurs reprises dans quelques articles de la presse écrite en dehors de l'Aiglon bien sûr. Elle me fait penser un peu à Anne-Sophie Schmidt qui, elle aussi, "crie" beaucoup.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 47 invités