Maria Callas

Les artistes
Leyla
Ténor
Ténor
Messages : 598
Enregistré le : 08 juil. 2005, 23:00
Contact :

Message par Leyla » 14 mars 2012, 17:28

Giulietta dit au contraire qu'elles étaient de véritables amies. Ailleurs, elle dit qu'elle fut sans doute sa seule amie (du moins dans le métier).

Je n'ai eu pour ma part la chance de l'entendre qu'en 1973. C'était triste et sublime. Je lui ai aussi parlé au téléphone en septembre 1977.

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 858
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Message par Peleo » 14 mars 2012, 17:33

Ayant lu plusieurs livres et de nombreux articles sur Maria Callas et ayant écouté à peu près tout ce qu'elle a enregistré, j'ai peut-être tendance en effet à penser que tout le monde en a fait autant.
Quant à discuter sur les qualités et les défauts de sa voix, je pense que la plupart de ses admirateurs (dont je fais partie) ont déjà été confrontés de nombreuses fois à un exposé sur ce que sa voix pouvait avoir d'imparfait. Personnellement j'en ai assez entendu sur le sujet.

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 858
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Message par Peleo » 14 mars 2012, 17:35

Il me semble avoir vu une interview d'une de ses partenaires qui disait ne pas avoir fait partie de ses amies, mais c'était Fedora Barbieri.

Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2058
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par Lucas » 14 mars 2012, 17:56

Leyla a écrit :Giulietta dit au contraire qu'elles étaient de véritables amies. Ailleurs, elle dit qu'elle fut sans doute sa seule amie (du moins dans le métier).

Je n'ai eu pour ma part la chance de l'entendre qu'en 1973. C'était triste et sublime. Je lui ai aussi parlé au téléphone en septembre 1977.

Merci, Leyla pour ce rectificatif : j'ai encore de gros progrès à faire en italien !

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9340
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Message par Bernard C » 14 mars 2012, 18:01

Bonjour ,

Lorsque je suis arrivé sur ODB j’avais observé aussi cette absence de fil consacré à Maria Callas .

Et puis je m'en suis finalement félicité . Pourquoi ?

Parce que Callas est implicite .
Parler sur Callas c'est inévitablement voir apparaitre des ragots , des reconstructions ou des projections sur le mythe .
Callas n'est plus un objet de jugement tant son art a épuisé tout commentaire valable .

Elle n'est pas une référence car elle n'est comparable à rien .

C'est comme si on voulait ouvrir un débat sur Garbo sur Oum Kalsoum ou sur Mei Lanfang .
Que pourrait on dire si ce n'est des banalités sans nom ?

Veut on voir quelque crétin nous ressortir que Callas chante Carmen comme une "femme à barbe " ? ( j'ai entendu ça dans une tribune des critiques de F.M. dans les années 70 ). Veut on ergoter sur son "caractère de tigresse" et les échos people indéfiniment ressassés ? Veut-on entendre quelque précieux plastronner sur son style ou son registre ? Veut on disserter sur les reproches éculés concernant son vibrato , son déclin etc...?
Laissons Callas au fond de l'histoire de chacun et en monument de l'histoire de l'art qui nous passionne . Nous sommes surODB opera , pas sur un site quelconque . Nous savons tous de quoi il retourne , il n'y a plus de pépite inédite à commenter .

On me rétorquera que je pourrais parler pendant des heures de "la Mort de la Vierge" de Michelangelo Merisi , ou de "paysage au clair de lune de C.D. Friedrich .Alors pourquoi ne pas délirer sur le chant de la Divine ?
Oui pourquoi pas , si on peut parler des épaules et du non-sourire de Garbo dans " la reine Christine" , du sens profond de la féminité de Mei Lanfang ou de ce à quoi pense "le Voyageur contemplant une mer de nuages" .


Voilà pourquoi l'entreprise de sortir un fil sur Callas me parait vain et comme impudique .
C'est la nature iconique de celle qui fonde notre esthétique moderne ; non pas en terme religieux , mais comme objet émotionnel trop fantasmé pour pouvoir encore être l'objet d'autre chose que d'une méconnaissance .

Nous sommes trop attachés au sérieux de notre amour pour l'opéra pour nous livrer à des polémiques inévitablement mesquines sur Callas , non ?

Bernard

Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2058
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par Lucas » 14 mars 2012, 19:41

quetzal a écrit :


Laissons Callas au fond de l'histoire de chacun et en monument de l'histoire de l'art qui nous passionne . Nous sommes surODB opera , pas sur un site quelconque . Nous savons tous de quoi il retourne , il n'y a plus de pépite inédite à commenter .




C'est le type même de propos qui me fait bondir et j'ai l'impression de lire un gaulliste faisant l'hagiographie de son idole. Non l'art de Callas n'est pas incomparable et il y a plein de loupés dans sa discographie à commencer par une Manon Lescaut dont elle a différé la sortie pendant trois ans. Bref, j'ai beaucoup d'admiration pour Callas mais en la laissant sur son Olympe, on est très injuste à l'égard de ses concurrentes : Leontyne Price dans les rôles de spinto verdiens, Leyla Gencer dans le belcanto romantique ou Mirella Freni dans Puccini (Butterfly, Bohème...) n'ont strictement rien à lui envier.

Quant aux pépites inédites, il parait qu'elles existent à commencer par ces bandes du Pirate de Bellini à la Scala (avec Corelli et Bastianini) qui dorment, parait-il, ...dans les tiroirs de la veuve du célèbre ténor italien.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9340
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Message par Bernard C » 14 mars 2012, 19:52

Lucas a écrit :
C'est le type même de propos qui me fait bondir et j'ai l'impression de lire un gaulliste faisant l'hagiographie de son idole.(...).
ça va bien , hein, ce genre de propos imbécile appartient bien à la poubellication à laquelle on va assister sur ce fil et que tu as commencé à excréter .


Bernard

Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2058
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par Lucas » 14 mars 2012, 20:16

quetzal a écrit :
Lucas a écrit :
C'est le type même de propos qui me fait bondir et j'ai l'impression de lire un gaulliste faisant l'hagiographie de son idole.(...).
ça va bien , hein, ce genre de propos imbécile appartient bien à la poubellication à laquelle on va assister sur ce fil et que tu as commencé à excréter .


Bernard

Ce qui est terrible avec certains callassiens (mais pas tous heureusement !), c'est que la moindre réserve émise à l'endroit de leur idole relève des "propos imbéciles".

Quant à la "poubellisation" de ce fil, on fait pire dans la mesure où j'ai ouvert ce sujet en recommandant cinq enregistrements de Callas.

Bref, un tout petit peu de sens de la nuance n'a jamais tué personne...

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9340
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Message par Bernard C » 14 mars 2012, 20:25

Lucas a écrit :
quetzal a écrit :
Lucas a écrit :
C'est le type même de propos qui me fait bondir et j'ai l'impression de lire un gaulliste faisant l'hagiographie de son idole.(...).
ça va bien , hein, ce genre de propos imbécile appartient bien à la poubellication à laquelle on va assister sur ce fil et que tu as commencé à excréter .


Bernard

Ce qui est terrible avec certains callassiens (mais pas tous heureusement !), c'est que la moindre réserve émise à l'endroit de leur idole relève des "propos imbéciles".

Quant à la "poubellisation" de ce fil, on fait pire dans la mesure où j'ai ouvert ce sujet en recommandant cinq enregistrements de Callas.

Bref, un tout petit peu de sens de la nuance n'a jamais tué personne...
Je ne suis idolâtre de rien ni personne .
Essaie d'apprendre à lire ce que j'ai écrit et évite les insultes a fortiori politiques et tu pourras te faire la leçon à toi-même quant à "la nuance" .

Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2058
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par Lucas » 14 mars 2012, 20:35

quetzal a écrit :
Je ne suis idolâtre de rien ni personne .
Essaie d'apprendre à lire ce que j'ai écrit et évite les insultes a fortiori politiques et tu pourras te faire la leçon à toi-même quant à "la nuance" .

Quetzal, je pense que vous êtes suffisamment intelligent pour comprendre que ce n'est ni Callas, ni de Gaulle que je critique, mais le processus intellectuel qui conduit à les idéaliser.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 37 invités