Maria Callas

Les artistes
Répondre
Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1797
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Maria Callas

Message par Lucas » 14 mars 2012, 09:59

En utilisant le moteur de recherche d'ODB, je n'ai trouvé aucun fil sur Maria Callas alors qu'on a 130 pages sur Roberto Alagna. Quitte à jeter au passage un gros pavé dans la mare, je regrette vraiment ce culte systématique du présent et la vampirisation de ce forum par le fan club de Rototo (ce qui n'ote rien à son talent). Et cela certainement au corps defendant des créateurs et administrateurs d'ODB qui ont créé ce forum avec une ambition bien plus large.

Revenons donc à Maria Callas. Avec elle, ce fut toujours un peu "je t'aime, moi non plus". D'un côté, j'ai vraiment du mal parfois avec ce timbre un peu rêche et ses stridences dans l'aigu. Et de l'autre, je suis fasciné par cette musicalité, ce sens du théâtre et de la tragédie. C'est ainsi que lors de l'écoute comparée consacrée dimanche dernier par "Le jardin des critiques" à Norma (qu'on peut toujours écouter en podcast), j'ai à nouveau été confronté à ce dilemme. Indiscutablement Caballé et Sutherland, dans leurs grandes années ont des voix qui me séduisent bien davantage que celle de "la Divine". Et en même temps, dans le "Casta diva" ou le "In mia man alfin tu sei", Callas était la seule à vraiment me bouleverser. Peut être justement parce que cette voix hors norme et pas toujours séduisante, porte en soi une telle dose de souffrance et d'émotion qu'il est difficile de ne pas être pris à la gorge. A la limite et pour prendre une comparaison qui en choquera certain, elle me fait penser à Piaf en variété française : c'est pas forcément beau mais ça vous prend au tripes.

Malheureusement, dans la jungle de ses enregistrements, il est difficile de faire la part des choses et c'est pourquoi je voudrais savoir quels sont à vos yeux, ses meilleures gravures.

On a beaucoup glosé sur son déclin qui me semble surtout perceptible à partir de 1958 et qui fut marqué par des aigus indurés et un vibrato de plus en plus large dans le haut du spectre. Mais tout cela n'est pas venu d'un seul coup car dans toute phase de déclin, il y a des jours avec et des jours sans. C'est ainsi que sa Traviata de Lisbonne de 1958 ou sa Norma de studio de 1960 restent parmi les plus belles gravures consacrées à ces oeuvres.

Et puis il y a le problème de ses partenaires. Autant Callas par son sens des nuances et son refus d'un certain histrionisme révolutionnait l'art lyrique, autant ses partenaires appartenaient encore à une école de chant lyrique découlant du vérisme avec tous leurs excès. Car force est d'admettre qu'en dépit de leurs mérites bien rééls, Di Stefano, Del Monaco, Tucker ou Corelli n'étaient pas toujours des modèles de subtilité et n'évoluaient pas toujours dans la même sphère esthétique que Callas. En fait le premier ténor italien à faire sienne la révolution callassienne (même si son expression fut toujours plus retenue) fut Bergonzi. Mais pour Callas, c'était déjà trop tard.

De ce fait mes gravures préférées de Callas portent finalement sur les héroïnes qu'elle a le plus chantées sur scène et qui conviennent idéalement à sa voix. C'est en fait le quatuor en a : Norma, Lucia, Violetta et Tosca.

- Norma : surtout le live de la Scala 1955 (Myto) avec Simionato et le studio de 1960 (EMI) avec Corelli et Ludwig. En 1955, elle est en meilleure voix mais moins bien enregistrée qu'en 1960 ou Corelli, remarquablement tenu et discipliné par Serafin, me semble plus émouvant que Del Monaco. De surcroit la battue très crépusculaire de Serafin rend mieux justice aux raffinements de l'écriture bellinienne.

- Lucia : live de 1955 avec Karajan (EMI) dans un très bon son. Là aussi belle surprise de Di Stefano qui dans un emploi lyrique qui lui convient bien évite bien des excès véristes (Karajan n'y est sans doute pas pour rien). Quant à Callas, elle dresse un portait d'une richesse stupéfiante de Lucia dans une voix glorieuse.

- Traviata : là ma préférence va au live de Lisbonne de 1958 (Myto) en raison d'une prise de son très supérieure à l'enregistrement de la Scala de Giulini de 1955. Et le jeune Alfredo Kraus, sans les nasalités qui seront plus tard sa marque de fabrique, y signe son meilleur rôle.

- Tosca : Sabata 1953. Tout a été dit sur cette gravure mythique dont la réussite résulte autant des chanteurs-acteurs que de la tension formidable qu'imprime à l'oeuvre Victor de Sabata.

Voici les pochettes des enregistrements précités :

Image

Image

Image

Image

Image


Et vous quels sont vos enregistrement préférés de Callas ?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20538
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Maria Callas

Message par JdeB » 14 mars 2012, 10:06

Lucas a écrit :En utilisant le moteur de recherche d'ODB, je n'ai trouvé aucun fil sur Maria Callas alors qu'on a 130 pages sur Roberto Alagna. Quitte à jeter au passage un gros pavé dans la mare, je regrette vraiment ce culte systématique du présent et la vampirisation de ce forum par le fan club de Rototo (ce qui n'ote rien à son talent). Et cela certainement au corps defendant des créateurs et administrateurs d'ODB qui ont créé ce forum avec une ambition bien plus large.
en effet ! :wink:

Il n'y a pas de culte du présent sur ODB, le site où l'on trouve certainement le plus de choses sur les chanteurs du passé (proche ou lointain).
Je rappelle les dossiers consacrés à G. Boué, R. Crespin, C. Eda-Pierre, M. Freni, A. Guiot, M. Price, S. Sarroca, J. Rhodes, D. Scharley, J. Sutherland, V. Zeani, G. Botiaux, C. Burles, G. Chauvet, X. Depraz, A. Kraus, R. Massard, etc sans parler des interprétes du XVIIIième (Mara, Raaf, Gotlieb, ...)
Nous allons continuer cette grande série avec R. Soyer et G. Liccioni
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1797
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Maria Callas

Message par Lucas » 14 mars 2012, 10:22

JdeB a écrit :
Lucas a écrit :En utilisant le moteur de recherche d'ODB, je n'ai trouvé aucun fil sur Maria Callas alors qu'on a 130 pages sur Roberto Alagna. Quitte à jeter au passage un gros pavé dans la mare, je regrette vraiment ce culte systématique du présent et la vampirisation de ce forum par le fan club de Rototo (ce qui n'ote rien à son talent). Et cela certainement au corps defendant des créateurs et administrateurs d'ODB qui ont créé ce forum avec une ambition bien plus large.
en effet ! :wink:

Il n'y a pas de culte du présent sur ODB, le site où l'on trouve certainement le plus de choses sur les chanteurs du passé (proche ou lointain).
Je rappelle les dossiers consacrés à G. Boué, R. Crespin, C. Eda-Pierre, M. Freni, A. Guiot, M. Price, S. Sarroca, J. Rhodes, D. Scharley, J. Sutherland, V. Zeani, G. Botiaux, C. Burles, G. Chauvet, X. Depraz, A. Kraus, R. Massard, etc sans parler des interprétes du XVIIIième (Mara, Raaf, Gotlieb, ...)
Nous allons continuer cette grande série avec R. Soyer et G. Liccioni

Bien sur, JdeB, qu'il n'y a pas de culte du présent chez les administrateurs de ce forum et c'est pourquoi j'aime bien ODB. Mais il n'en va pas de même des internautes : 130 pages sur Rototo contre 4 pages sur Margaret Price, 2 sur Bumbry, 1 message sur Lisa della Casa et pas un fil consacré à Maria Callas ! Tout cela en dit plus long qu'un long discours et je suis persuadé que, comme moi, tu le regrettes...

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20538
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 14 mars 2012, 10:24

oui, je le regrette beaucoup...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20538
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 14 mars 2012, 10:37

oui, je le regrette beaucoup...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

toscadecoigny
Ténor
Ténor
Messages : 513
Enregistré le : 19 juin 2005, 23:00

maria callas

Message par toscadecoigny » 14 mars 2012, 11:00

Oui, mais Maria Callas est présente dans beaucoup de commentaires. Et les ODBiens ne l'oublient pas...

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 846
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Message par Peleo » 14 mars 2012, 11:20

Tout à été dit et écrit sur elle. Il existe de nombreux livres de photographies et on peut trouver tous les ans en Italie un calendrier grand format qui lui est consacré.
Récemment une chanteuse dont la qualité majeure n'est pas la modestie a tenté de lui rendre hommage à travers un CD.
Je pense qu'il est bien difficile à son sujet de faire autre chose que d'enfoncer des portes ouvertes.

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1797
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par Lucas » 14 mars 2012, 11:24

Peleo a écrit :Tout à été dit et écrit sur elle. Il existe de nombreux livres de photographies et on peut trouver tous les ans en Italie un calendrier grand format qui lui est consacré.
Récemment une chanteuse dont la qualité majeure n'est pas la modestie a tenté de lui rendre hommage à travers un CD.
Je pense qu'il est bien difficile à son sujet de faire autre chose que d'enfoncer des portes ouvertes.

Pas forcément : il existe beaucoup d'intégrales studio et live et je suis persuadé que nombreux sont les internautes (à commencer par les plus jeunes) qui ont du mal à faire la part des choses.

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 846
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Message par Peleo » 14 mars 2012, 11:28

Je voulais dire qu'il est très facile de trouver des critiques de toutes ses intégrales studio ou live.
Bien sûr, si un inédit sortait un jour... j'espère toujours entendre un jour son Elisabeth de Valois...

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1797
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par Lucas » 14 mars 2012, 17:03

Peleo a écrit :Je voulais dire qu'il est très facile de trouver des critiques de toutes ses intégrales studio ou live.
Bien sûr, si un inédit sortait un jour... j'espère toujours entendre un jour son Elisabeth de Valois...

L'objet de ce fil, est certes, de partager des impressions sur ses enregistrements mais pas seulement car :

1- la voix de Callas est fortement clivante et il est interessant de confronter les points de vue. En clair, ce fil ne s'adresse pas qu'au fan club mais aussi aux autres.

2- Sa personnalité a fait l'objet de multiples commentaires et sans sombrer dans les ragots de bas étage, peut-être serait-il intéressant de rapporter les impressions de ses collègues. C'est ainsi qu'on peut trouver sur le net une interview de Giulietta Simionato commentant la mort de Callas. Elle y explique (sous réserve de mon italien très approximatif) qu'elle n'étaient pas amis au plein sens du terme, que Callas avec un "tempérament de lionne" mais qu'elles éprouvaient un énorme respect mutuel. Et en même temps Simionato a du mal à contenir ses larmes en l'évoquant. Un vrai paradoxe : des larmes mais pas d'amitié réelle...

3- Peut-être certains vétérans du forum ont-ils eu la chance de l'entendre en concert et je serais heureux d'entendre leurs impressions.

Et puis il y a tous les commentaires auxquels je ne pense pas et qui pourront toujours enrichir la discussion.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 18 invités